Honduras: le vice-président du parlement assassiné par balle en pleine rue

MEURTRE Il est tombé dans un véritable guet-appens...

Avec agence

— 

Le vice-président du parlement du Honduras, Mario Fernando Hernandez (42 ans) et un candidat à la députation qui l'accompagnait, ont été assassinés par balle samedi par des hommes encagoulés dans la ville de San Pedro Sula, au nord du pays, a indiqué la police.
Le vice-président du parlement du Honduras, Mario Fernando Hernandez (42 ans) et un candidat à la députation qui l'accompagnait, ont été assassinés par balle samedi par des hommes encagoulés dans la ville de San Pedro Sula, au nord du pays, a indiqué la police. — Jose Cabezas AFP/Archives

Le vice-président du parlement du Honduras, Mario Fernando Hernandez (42 ans) et un candidat à la députation qui l'accompagnait, ont été assassinés par balle samedi par des hommes encagoulés dans la ville de San Pedro Sula, au nord du pays, a indiqué la police.

Selon un rapport de la police communiqué à la presse, Hernandez et le candidat à la députation Marcos Collier, avaient quitté une école qu'ils venaient de visiter et étaient montés dans leur voiture quand celle-ci a été heurtée par un deuxième véhicule.

Des hommes encagoulés en sont descendus et les ont criblés de balles, de même qu'un autre militant qui a été blessé dans l'attentat.

Les trois hommes appartenaient à la tendance de l'actuel président du parlement, Roberto Micheletti, au sein du Parti Liberal (PL, conservateur) qui doit organiser des élections primaires le 30 novembre prochain. D'importantes forces de police ont été déployées dans toute la ville, la deuxième en importance du pays, à 240 km au nord de Tegucigalpa, pour tenter de retrouver les auteurs du crime.