Coronavirus: Deuxième jour avec zéro nouveau cas local en Chine

LIVE Revivez avec nous cette troisième journée de confinement total en France en raison de l’épidémie de Covid-19

R. G.-V. et M. A.

— 

Des habitants de Wuhan en attente de se ravitailler en nourriture le 18 mars 2020.
Des habitants de Wuhan en attente de se ravitailler en nourriture le 18 mars 2020. — /AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Selon le dernier bilan, 10995 cas de coronavirus ont été confirmés en France, dont 1122 jugés graves avec placement en réanimation.
  • 372 personnes sont mortes en France, soit 108 de plus en 24 heures, et parmi celles-ci, 6 % de moins de 60 ans, a déclaré le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.
  • Le gouvernement a proposé un projet de loi instaurant un « état d’urgence sanitaire », accompagné de mesures d’urgence pour soutenir l’économie. Ce dernier doit être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat, jeudi et vendredi.
  • A l’exception des déplacements essentiels, les Français sont désormais confinés chez eux. Pour sortir, il faut désormais présenter une attestation sur l’honneur. En cas de non-présentation de ce document, les citoyens risquent 135 euros d’amende.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les informations de la nuit. Bonne journée

4h55: Trois morts au Pérou, 234 contaminations

Il aura fallu une seule journée pour que tout bascule au Pérou. Le pays a en effet enregistré jeudi ses trois premiers décès dus au nouveau coronavirus et le gouvernement a fait état d’une augmentation considérable du nombre de cas pour un total de 234 personnes contaminées à travers le pays. Deux des personnes décédées étaient âgées de 47 et 69 ans et étaient récemment revenus d’Espagne. L’une d’elles avait de l’asthme et des problèmes d’obésité.

Le troisième décès concerne un homme de 78 ans avec « des antécédents d’hypertension artérielle », selon le ministère de la Santé. Il avait été hospitalisé mardi en état d’insuffisance respiratoire et n’était pas allé à l’étranger.

Le Pérou a décrété mercredi un couvre-feu quotidien de 20h00 à 5h00 et le confinement obligatoire de ses 32 millions d’habitants pour une période de quinze jours. Le pays andin a également fermé toutes ses frontières et ses aéroports.

4h47: Feu vert du Sénat au projet de loi sur l’état d’urgence sanitaire

Le Sénat vient d’adopter dans la nuit en première lecture le projet de loi permettant l’instauration d’un état d’urgence sanitaire face à l’épidémie. Le texte, voté par 252 voix pour, 2 contre et 90 abstentions, autorise également le gouvernement à prendre des mesures de soutien aux entreprises par ordonnance et acte le report du 2e tour des élections municipales « au plus tard en juin ». Il sera examiné dès vendredi par l’Assemblée nationale. Retrouvez l'article sur le vote ici.

4h29: Un juge ordonne au président mexicain d’agir

Un juge fédéral à Mexico a ordonné jeudi au président mexicain Andrés Manuel López Obrador de prendre toutes les mesures préventives et les actions nécessaires pour détecter les personnes infectées par le coronavirus. « Les autorités ne prennent pas les mesures sanitaires générales, efficaces et proportionnées au risque qu’affronte le pays », a-t-il affirmé, cité par l’organisation de citoyens à l’origine de la saisie de ce magistrat.

Ce dernier a donné 24 heures aux autorités mexicaines, dont le chef de l’Etat et le secrétaire à la Santé, Jorge Alcocer, pour informer la population des mesures qu’elles entendent prendre face à la pandémie.

Le président de gauche a été l’objet de nombreuses critiques pour ne pas avoir pris suffisamment de mesures face à l’avancée de l’épidémie, qui a fait son premier mort mercredi au Mexique où 164 cas ont été confirmés.

4h22: Deuxième jour avec zéro nouveau cas local en Chine

C’est un véritable rayon d’espoir à plusieurs autres nations actuellement confinées pour tenter d’endiguer la pandémie. Pour le deuxième jour consécutif, la Chine n’a rapporté vendredi aucune nouvelle contamination d’origine locale au coronavirus. Le nombre de nouveaux morts journaliers a également fortement chuté en Chine ces dernières semaines : seuls trois ont été annoncés vendredi par le ministère de la Santé, au plus bas depuis le lancement des statistiques en janvier.

La principale inquiétude du pays désormais est d’éviter que des personnes contaminées venues de l’étranger créent une deuxième vague épidémique sur le sol chinois. Le ministère de la Santé a en effet annoncé vendredi un record de 39 nouveaux cas importés contre 34 la veille, portant le total à 228.

4h07: Le patron du CIO estime « prématuré » de reporter les JO de Tokyo

Le sort des Jeux Olympiques de Tokyo n’est pas encore scellé. Dans un entretien dans le New York Times le président du Comité international olympique, Thomas Bach, a assuré qu’il serait « prématuré » de reporter ces Jeux olympiques prévus en juillet-août, malgré la pandémie.

« Pour nous, ce ne serait pas responsable aujourd’hui et ce serait prématuré de partir dans des spéculations et de prendre une décision », a-t-il expliqué. « Nous ne savons pas ce que sera la situation. Bien sûr nous examinons plusieurs scénarios ».

4h02: Le Brésil interdit l’entrée aux Européens et Asiatiques

Le Brésil va fermer à partir de lundi ses frontières aux ressortissants venus d’Europe, d’Australie et de plusieurs pays asiatiques, pour lutter contre l’épidémie de coronavirus. Ces restrictions, valables un mois, concernent les passagers des vols provenant de l’Espace économique européen (Union européenne, Royaume-Uni, Islande, Norvège et Suisse), de la Chine, du Japon, de Corée du Sud, d’Australie et de la Malaisie, qui n’ont pas la résidence au Brésil ou une justification professionnelle ou familiale pour rentrer dans le pays, a précisé un décret ministériel.

3h15 : Les détails du confinement en Californie

Les restrictions sont proches de celles imposées en France pour les déplacements (à l’exception de l’attestation) mais plus strictes pour les entreprises.

- Seuls les déplacements « essentiels » sont autorisés

- Seuls les commerces « essentiels » restent ouverts (alimentation, santé, stations-service, banques, notamment).

2h55: Confinement décrété dans toute la Californie

Après les mesures prises par San Francisco et Los Angeles, le gouverneur de la Californie annonce des mesures de confinement (shelter-in) pour pour l'Etat, soit près de 40 millions de personnes.

2h15: Los Angeles annonce des mesures de confinement

La mesure est assez proche du confinement en France: les Angelinos doivent rester chez eux, sauf pour les besoins essentiels. Il ne semble pas y avoir besoin de déclaration sur l'honneur mais des policiers feront des contrôles.

1h55: informations du consulat de San Francisco aux expats

Si vous êtes concernés, des infos utiles du consulat:

«Alors que la pandémie de coronavirus touche durement à la fois la France et les Etats-Unis, le Consulat général de France à San Francisco voudrait par ce message vous relayer les recommandations qui ont été faites par les autorités françaises.

 - Aux Français qui ont leur résidence aux Etats-Unis (dont vous faites partie en tant qu’inscrit au Registre des Français établis hors de France), nous recommandons, dans les 30 jours à venir, d’éviter autant que possible les déplacements internationaux, même pour revenir sur le territoire national, à moins que des raisons impératives ne vous y contraignent. 

Aux Français en déplacement temporaire à l’étranger (par exemple pour tourisme ou voyage d’affaires) et aux étudiants dont l’échange universitaire prend fin d’ici cet été, nous recommandons, étant donné leur situation précaire au niveau du logement et de leur couverture médicale, de prendre au plus vite les mesures nécessaires pour rentrer en France par les lignes aériennes commerciales.

Air France et KLM prévoient d’assurer 6 vols directs de San Francisco vers Paris entre demain vendredi et mardi. Le nombre de vols transatlantique va très fortement diminuer ensuite. Air France par exemple ne prévoit plus de vol direct depuis la circonscription consulaire vers la France après le 22 mars et jusqu’au 19 avril au moins.»

1h45: Confinement «préventif et obligatoire» décrété en Argentine

Le président argentin, Alberto Fernandez, a décrété jeudi le confinement «préventif et obligatoire» de la population à compter de vendredi et jusqu'au 31 mars, pour lutter contre le coronavirus. «Il est temps de comprendre que nous sommes en train de prendre soin de la santé des Argentins», a déclaré dans une allocution jeudi M. Fernandez. L'Argentine compte 128 cas de coronavirus et trois morts

1h30: Rio ferme ses bars et ses plages

L'Etat de Rio de Janeiro (Brésil) a annoncé jeudi qu'il allait fermer à partir de samedi et pour au moins deux semaines ses plages, ses bars et restaurants, face à l'épidémie de coronavirus. Le décret publié par le gouverneur Wilson Witzel prévoit par ailleurs la suspension les liaisons terrestres, maritimes et aériennes avec tout autre Etat brésilien ayant au moins un cas de coronavirus confirmé, mais la mesure doit être validée par les autorités fédérales.

1h15 : Panama suspend tous ses vols internationaux

Panama, où se trouve l’aéroport le plus fréquenté d’Amérique centrale, a annoncé jeudi la suspension pendant un mois de tous les vols internationaux, à compter de la semaine prochaine, pour lutter contre le coronavirus. « A partir de dimanche 23H59 (lundi 3H59 GMT), seront suspendus les arrivées et les départs de tous les vols internationaux vers et depuis notre pays, pour une période d’un mois », a indiqué sur Twitter le président panaméen Laurentino Cortizo. « Les vols transportant du fret, les vols humanitaires et intérieurs restent opérationnels jusqu’à nouvel ordre », a-t-il ajouté.

1h10: 13.000 cas et près de 200 morts aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, on est en pleine phase montante de la courbe, avec un doublement tous les 3-4 jours. Selon les derniers chiffres, il y a 13,133 cas confirmés et 193 décès.

0h55 : Sur les notes de Trump, « coronavirus » remplacé par « virus chinois »

Un gros plan sur les notes du président américain montre que « corona » a été rayé à la main et remplacé par « chinese » virus. Cette terminologie est au coeur d’un clash diplomatique entre Washington et Pékin : le président américain et ses supporteurs insistent pour appeler le covid-19 le « chinese virus » ou le « Wuhan virus ».

 

0h45: Alerte au voleur de papier-toilette

En Caroline du Nord, la police a intercepté un semi-remaroque volé avec 8 tonnes de papier-toilette et essuie-tout à bord. Un véritable trésor, vu la pénurie actuelle.

 

0h35: Premier mort au Pérou

L'épidémie se propage en Amérique du Sud, qui lui a longtemps échappé.

0h20 : Le G7 de Camp David de juin remplacé par une visioconférence

Le président américain Donald Trump a annulé le sommet du G7 prévu en juin à Camp David en raison de l’épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi la Maison Blanche.

« Le sommet des dirigeants du G7 que les Etats-Unis devaient accueillir en juin à Camp David aura lieu par visioconférence », a indiqué Judd Deere, porte-parole de l’exécutif américain. La Maison Blanche a précisé que pour poursuivre une « coordination étroite » entre les sept pays, d’autres réunions en visioconférence auraient lieu en avril et en mai.

0h05: Bank of America va laisser ses clients décaler leur prêt immobilier

La banque américaine va permettre aux emprunteurs de faire une pause dans le remboursement de leur prêt immobilier (avec des mensualités qui seront dues en fin de prêt).

23h45: Une revalorisation des salaires des personnels de santé à l’étude

Donnée une bouffée d’oxygène aux personnels de santé en pleine crise du coronavirus. Une discussion au sein du gouvernement est prévue « dans les prochains jours » sur une revalorisation de leur rémunération, a indiqué jeudi à l’Assemblée nationale le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

23h20: L'Espagne ordonne la fermeture de tous ses hôtels

L'Espagne a ordonné la fermeture de tous les hôtels sur son territoire, afin de freiner la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus dans le pays, une mesure publiée jeudi dans le bulletin officiel de l'Etat (BOE).

Cette mesure ordonne «la suspension de l'ouverture au public de tous les hôtels et logements similaires, logements touristiques et autres logements pour des séjours courts (...) implantés sur le territoire national», peut-on lire dans le BOE, alors que l'Espagne, quatrième pays le plus touché au monde par l'épidémie, recense 767 décès et 17.147 contaminations.

23h15: De retour d'Europe, une Uruguayenne propage le Covid-19 à un mariage

A peine arrivée d'Espagne, elle s'est rendue à un mariage réunissant 500 personnes en étant porteuse, sans le savoir, du coronavirus: plus de la moitié des cas comptabilisés en Uruguay lui seraient attribués (44 sur 79).

Le 13 mars, l'Uruguay annonçait son premier cas de Covid-19. Près d'une semaine après, ce chiffre s'élève à 79. Selon les autorités du ministère de la Santé, la plupart de ces personnes ont été contaminées lors d'un mariage le 7 mars à Montevideo auquel assistait la jet-set uruguayenne.

23h10 : Cavani arrive en Uruguay

L’attaquant du Paris SG Edinson Cavani est arrivé jeudi en Uruguay et doit rejoindre sa ville natale de Salto, où il devra rester en quarantaine, alors que les compétitions sont interrompues en France par la pandémie de coronavirus.

« Nous espérons que tout puisse s’arranger », a déclaré Cavani à la télévision locale Canal 4 à son arrivée à l’aéroport Carrasco de Montevideo. Le Paris SG a annoncé dimanche avoir suspendu ses activités pour une durée « indéterminée ». Le Brésilien Neymar, partenaire de Cavani au sein du club parisien, a déjà rejoint le Brésil, comme son compatriote Thiago Silva.

22h55 : La situation s’aggrave dans le Grand Est

32 nouveaux décès ont été enregistrés depuis mardi, ce qui fait donc 93 décès depuis le début de l’épidémie. Au total, 1.169 personnes sont hospitalisées, dont 300 en réanimation. La préfecture et l’ARS appellent « au respect absolu des mesures barrières et de confinement ».

22h45 : Après avoir traîné des pieds, Tesla ferme temporairement son usine californienne

Tesla a fini par accepter de suspendre la production de véhicules électriques dans son usine californienne de Fremont en réponse à la pandémie de nouveau coronavirus, après des jours de bras de fer entre son charismatique patron Elon Musk et des élus.

« Nous avons décidé de suspendre temporairement la production dans notre usine de Fremont, à partir du 23 mars », a écrit le groupe dans un communiqué.

En revanche, l’usine géante de production de batteries dans le Nevada voisin ne ferme pas ses portes ainsi que son réseau de superchargeurs, précise Tesla, qui va par ailleurs fermer ses autres sites, notamment à New York.

Ces décisions arrivent au lendemain de la suspension historique de la production des trois géants de Detroit -- General Motors, Ford et Fiat Chrysler -- en Amérique du Nord.M. Musk, dont le groupe est en pleine augmentation de cadences de production, avait résisté jusque-là à fermer l’usine de Fremont malgré les appels des élus locaux.

22h35 : La verbalisation des sans-abri, du Gorafi à la réalité

Selon Le Progrès, « quatre ou sans cinq » personnes sans domicile fixe ont été verbalisés dans le Rhône pour ne pas avoir respecté le confinement. Jeudi matin, le Gorafi avait écrit un article parodique sur ce thème. La préfecture a réagi auprès du Progrès, assurant que « les faits relatés dans l’article de presse, s’ils étaient avérés, sont contraires aux instructions qu’il a données aux forces de l’ordre ».

 

22h30: Un plan de près de 1.000 milliards de dollars présenté au Sénat américain

Les républicains ont présenté leur plan massif, reste à voir s'il fait consensus.

22h25 : La star du volley français Ngapeth hospitalisée

La star de l’équipe de France de volley Earvin Ngapeth, qui évolue dans le club russe de Kazan, a annoncé être hospitalisé en raison du nouveau coronavirus, jeudi sur Instagram.

«J’ai été testé positif au #covid19 il y a maintenant une semaine », révèle Earvin Ngapeth dans un texte accompagnant une photo de lui alité dans une chambre d’hôpital postée sur les réseaux sociaux. « Le plus dur est derrière moi, j’ai passé 3 jours compliqués mais c’est maintenant fini, je sors de l’hôpital dans une semaine », précise l’homme fort des Bleus, qualifiés depuis janvier pour les Jeux olympiques de Tokyo.

 

22h14 : Les trottinettes de location disparaissent des rues

L'opérateur Lime annonce retirer ses trottinettes électriques de la location aux Etats-Unis et dans plus d'une vingtaine de pays, dont la France, en raison de la pandémie. D'autres, tels que les opérateurs Wind ou Bird, lui avaient déjà emboîté les roues.

22h11 : L'Assemblée donne son feu vert au volet financier des mesures d'urgence

Ça va coûter cher… mais au moins les députés sont d'accord. Ce jeudi soir, l'Assemblée nationale a donné son feu vert au volet financier des mesures d'urgence pour faire face à l'épidémie.

Ce budget rectificatif a été adopté à l'unanimité, une « union nationale » saluée par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. Le texte anticipe un lourd impact du coronavirus sur l'économie française, avec une récession de 1% du PIB et un déficit public à hauteur de 3,9% du PIB en 2020. C'est maintenant au tour du Sénat de se prononcer, dès ce vendredi.

22h : Pas d'ouvertures de procédures devant les tribunaux de commerce pour les entreprises en difficulté

Pas de liquidation en vue… pour l'instant. Les entreprises, dont certaines sont lourdement pénalisées par la pandémie, ne feront pas l'objet de nouvelles procédures aux tribunaux de commerce, apprend-on ce jeudi soir.

« L'ouverture de nouvelles procédures de sauvegarde, de redressement judiciaire ou de liquidation judiciaire, ne paraît pas, en principe, relever de l'urgence et se révèlerait inutile et inefficace compte tenu des moyens disponibles limités pour mettre en oeuvre ces procédures », a écrit Jean-François de Montgolfier, Directeur des affaires civiles et du sceau au ministère de la Justice, dans un courrier électronique adressé aux présidents des tribunaux de commerce.

21h35: Petit rebond à Wall Street grâce aux valeurs technologiques

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi à l'issue d'une séance en dents de scie, rebondissant au lendemain d'une nouvelle journée difficile, grâce notamment à la bonne forme de valeurs stars de la tech et du secteur pétrolier. Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, s'est apprécié de 0,95%, à 20.087,19 points, après avoir lâché jusqu'à 3,6% en cours de séance.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a grimpé de 2,30%, à 7.150,58 points. Il a été aidé par la progression de titres phares comme Netflix (5,25%), Facebook (+4,20%), Amazon (+2,78%) et Alphabet, la maison mère de Google (+1,88%).

21h20 : Marine Le Pen réclame un couvre-feu à 20h

Marine Le Pen a demandé jeudi l’instauration d’un « couvre-feu à partir de 20 heures » pour faire respecter le confinement mis en place contre le coronavirus. « Dans certains territoires, le confinement n’est pas respecté, surtout le soir, et des délits sont commis », a affirmé la présidente du Rassemblement national sur Twitter.

« Je demande l’instauration d’un couvre-feu à partir de 20h, qui ne nuira à personne sauf aux dealers, voleurs, braqueurs et autres racailles qui profitent de la situation ! », a-t-elle ajouté. Elle a affirmé au Figaro qu’il fallait cependant « des exceptions » à ce couvre-feu « pour les gens qui travaillent : infirmières, policiers, médecins et caetera ».

20h56 : Un nouveau conseil de défense est prévu vendredi matin, a annoncé l’Elysée

Emmanuel Macron préside vendredi matin un nouveau Conseil de défense consacrée à la crise du coronavirus, quatre jours après la mise en oeuvre de mesures de confinement en France, a indiqué l'Elysée. Ce conseil se tiendra à 11H00 au ministère de l'Intérieur, où le chef de l'Etat visitera à 10H00 le Centre interministériel de crise (CIC) qui coordonne la gestion de la crise au niveau territorial.

20h52 : « Le baccalauréat ne sera pas annulé », a affirmé Jean-Michel Blanquer

Le ministre de l’Education nationale s’est exprimé ce jeudi sur M6. Concernant la date du bac, « l''hypothèse privilégiée est de la maintenir, en espérant un retour à la normale avant pour que les épreuves puissent se tenir. Si ce n’est pas le cas, le report est envisagé », affirme le ministre. Le baccalauréat sur contrôle continu « est une hypothèse, mais ce n’est pas celle qui est privilégiée actuellement ». Les vacances d’été, elles, « ont vocation à être maintenues ». Ces deux sujets sont en discussion en ce moment avec les instances représentatives, a ajouté le ministre. Le brevet devrait aussi avoir lieu à la date prévue.

20h47 : Washington exhorte les Américains à ne pas voyager à l’étranger

Washington a encore renforcé ce jeudi son avertissement aux voyageurs américains, désormais appelés à ne se rendre à l’étranger sous aucun prétexte face à la propagation du coronavirus, et à rentrer aux Etats-Unis si possible.

La mise en garde du département d’Etat américain atteint ainsi le niveau maximal pour l’ensemble des pays de la planète, une mesure sans précédent.

20h29 : Les soignants vont-ils être augmentés ? Les discussions se tiennent en ce moment
« Nous discutons avec Olivier Véran pour revaloriser » les salaires des soignants, assure le ministre de l’Action et des Comptes publics, tout en expliquant que ces revalorisations arriveraient sûrement après la crise. 

20h25 : Les professions libérales seront aussi « accompagnées », assure Darmanin

20h18 : Le Festival de Cannes n'aura pas lieu courant mai

Un report est en discussion.

 

20h16 : Les salariés qui ne peuvent pas télétravailler doivent « faire fonctionner la société »

« Le dispositif de chômage partiel est assuré pour tous les salariés », affirme Gérald Darmanin. « Il faut que les employeurs puissent avoir les moyens d’imposer des mesures de protection sanitaires ? Si elles sont au rendez-vous, alors il faut aller travailler si on ne peut pas télétravailler pour faire fonctionner la société », affirme le ministre.

20h15 : Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics, s'exprime

20h06 : Si vous avez des masques à disposition, vous pouvez les donner !

Jérôme Salomon a rappelé que les masques sont « réservés aux professionnels de santé » a-t-il rappelé en appelant « ceux qui en ont à les donner », à « ne pas les porter quand on n’est pas malade » ou soignant.

20h04 : Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne, s’attend à une récession « considérable » en zone

« Une grande partie de l’économie est temporairement à l’arrêt, par conséquent l’activité économique dans la zone euro va se contracter considérablement », a estimé la dirigeante française dans ce texte, au lendemain de l’annonce par l’institut monétaire d’un plan de soutien massif de 750 milliards d’euros.

20 heures : Ce soir encore, on applaudit les soignants à Paris ! 

 

19h56 : Dans quelques instants, le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin doit prendre la parole sur France 2

19h35 : 10.995 cas confirmés en France et 372 personnes décédées

4.761 personnes sont hospitalisées et 1.122 malades sont dans un état grave en réanimation. Jérôme Salomon, le directeur général de la santé, a aussi rappelé que 1.300 malades ont pu rentrer chez eux. Le nombre de cas double tous les quatre jours. 50.000 tests ont été réalisés au total en France, des tests de plus en plus nombreux.

19h24 : L’Espagne se prépare au « plus dur » de la pandémie

L’Espagne est à ce jour le quatrième pays le plus touché dans le monde et le deuxième en Europe derrière l’Italie. « Les jours les plus durs arrivent (…) Nous allons continuer à voir une augmentation des cas et cela sera le cas jusqu’à ce que nous nous approchions du pic de la courbe », a prévenu le ministre de la Santé, Salvador Illa.

Pour faire face à l’explosion des cas, son ministère a incorporé au système de santé publique des milliers d’étudiants en médecine, de médecins en cours de spécialisation ou d’infirmiers diplômés n’ayant pas obtenu de place dans la santé publique.

19h11 : Trois médecins portent plainte contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn
Trois médecins, représentants d’un collectif de soignants, ont porté plainte jeudi contre le Premier ministre Edouard Philippe et l’ex-ministre de la Santé Agnès Buzyn. Ils estiment qu’ils « avaient conscience du péril et disposaient des moyens d’action, qu’ils ont toutefois choisi de ne pas exercer ».

Cette plainte a été envoyée dans la journée à la commission des requêtes de la Cour de justice de la République (CJR), seule instance habilitée en France à juger des actes commis par des membres du gouvernement dans l’exercice de leurs fonctions.

19h08 : Aux Pays-Bas, un ministre démissionne, « épuisé »

Le ministre néerlandais des Soins médicaux Bruno Bruins a démissionné ce jeudi après s’être évanoui la veille lors d’un débat au Parlement sur l’épidémie du nouveau coronavirus, un malaise dû selon lui à un « épuisement ». Son portefeuille comprenait notamment la gestion de la pandémie de Covid-19.

19h05 : Netflix annonce la réduction de son débit de diffusion pour 30 jours

 

18h54 : En ces temps difficiles, il n’y a pas de petite victoire

Et un beau selfie, en période de confinement, c’est une petite victoire. Les conseils de notre journaliste high-tech Christophe Séfrin, c'est par ici !

18h48 : Un appel à témoignages pour les futurs mariés

La crise liée au coronavirus empêche la tenue de votre mariage ? Racontez-nous par ici !

 

18h46 : En pleine crise du coronavirus, les salaires des soignants vont être discutés

Une discussion au sein du gouvernement est prévue « dans les prochains jours » sur une revalorisation de la rémunération des personnels de santé, a indiqué ce jeudi à l’Assemblée nationale le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

« Nous avons prévu une provision pour que chaque heure supplémentaire soit payée pour l’ensemble de l’hôpital bien sûr, mais également pour discuter avec le ministre de la Santé et des solidarités dans les prochains jours de la revalorisation souhaitée – et c’est bien normal – pour le personnel hospitalier dans ces conditions si difficiles », a déclaré le ministre.

18h44 : Le Royaume-Uni peut « inverser la tendance » en douze semaines, affirme Boris Johnson

« Nous pouvons inverser la tendance dans les douze semaines », à condition notamment que les recommandations d’éviter les rassemblements soient suivies par les Britanniques, a déclaré le chef du gouvernement lors de son point presse quotidien depuis Downing street.

18h40 : La Bourse de Paris finit en sursaut de 2,68 % à 3.855,50 points

18h39 : Douze cas de plus en Guadeloupe, huit patients hospitalisés

 

18h35 : La RATP assurera 50 % de son trafic vendredi

La RATP prévoit – comme jeudi – un métro sur deux, un tramway sur deux et un RER sur deux en moyenne vendredi.

Elle prévoit aussi un autobus sur deux, contre 70 % les trois jours précédents. En revanche, le service Noctilien des bus de nuit fonctionnera toujours normalement.

18h31 : Le nombre de morts en Italie dépasse celui de la Chine

L'Italie a dépassé jeudi soir la Chine pour le nombre de morts du coronavirus, avec 427 décès en 24 heures pour atteindre un total de 3.405, selon un décompte de l'AFP à partir de chiffres officiels.

L'Italie devient donc le premier pays pour le nombre de morts dus à l'épidémie de Covid-19 devant la Chine (3.245), l'Iran (1.284) et l'Espagne (767).

18h19 : Edouard Philippe annonce le report des réunions de conseils municipaux pour élire les maires

Ils devaient se tenir de vendredi à dimanche, afin de désigner maire et adjoints. Les équipes sortantes dans environ 30.000 communes concernées voient donc leur mandat prolongé jusqu’à mi-mai au moins.

A cette date, un rapport devra permettre d’indiquer « s’il est possible d’installer les conseils municipaux », au regard des conditions sanitaires, selon le Premier ministre.

18h06 : Plus de 10.000 cas recensés aux Etats-Unis, 154 morts

Les Etats-Unis ont dépassé jeudi la barre des 10.000 cas recensés de Covid-19, et dénombrent 154 morts, selon le comptage de l'université Johns Hopkins qui fait référence.

Les Etats-Unis sont désormais le sixième pays en nombre de cas confirmés, derrière la Chine, l'Italie, l'Iran, l'Espagne et l'Allemagne, suivis ensuite par la France et la Corée du Sud.

17 h 59 : Le secrétaire général de l’ONU demande de la solidarité

Des « millions » de vies sont en jeu si la solidarité ne s’exerce pas dans le monde, notamment avec les pays les plus pauvres, face à la pandémie de coronavirus, a averti jeudi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. « Il a été prouvé que le virus peut être contenu. Il doit être contenu. Si nous laissons le virus se répandre comme un incendie – notamment dans les régions les plus vulnérables dans le monde – cela tuerait des millions de gens », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse par vidéo.

« La solidarité mondiale n’est pas seulement un impératif moral, elle est dans l’intérêt de tous », a insisté Antonio Guterres. « Nous devons immédiatement passer d’une situation où chaque pays met en œuvre ses propres stratégies de santé à une situation qui assure, en toute transparence, une réponse mondiale coordonnée, y compris en aidant les pays qui sont moins préparés à faire face à la crise », a-t-il aussi plaidé.

17 h 53 : Le président de la fédération du bâtiment très remonté contre la consigne du gouvernement de continuer à travailler

Ce matin encore Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, se disait scandalisée par les appels à reporter les chantiers.

 

17 h 48 : Sursaut de la Bourse de Paris aujourd’hui

La Bourse de Paris a clôturé en hausse de 2,86 % jeudi après avoir longtemps tergiversé, avançant d’un pas décidé en fin de parcours, encouragée par l’annonce de Donald Trump concernant le recours à un traitement antipaludéen contre le Covid-19. L’indice CAC40 a gagné 100,66 points à 3.855,50 points. La veille, il avait reculé de 5,94 %.

17 h 38 : Le monde « paie le prix fort » pour la lenteur initiale de la Chine (Trump)

« Cela se serait beaucoup mieux passé si on avait su tout cela quelques mois plus tôt, cela aurait pu être contenu dans une région de Chine d’où c’est parti », a dit le président des Etats-Unis, employant une nouvelle fois la formule controversée « virus chinois ». « Le monde paie le prix fort pour ce qu’ils ont fait », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse à la Maison-Blanche.

17 h 36 : Visiblement, aux Etats-Unis, on est très impressionné par notre confinement

Moyennement respecté, pourtant.

 

17 h 32 : La crise économique qui vient

Jean-Baptiste Chastand est le correspondant en Europe centrale du Monde.

 

17 h 29 : C’était comment, cette reprise du travail à l’Assemblée nationale ?

Thibaut Le Gal, du service politique de 20 Minutes, était en téléreportage pour vous.

 

17 h 24 : A Perpignan, il y a encore trop de monde dehors

Jérôme Diesnis, de notre bureau de Montpellier, vous en dit plus.

 

17 h 16 : Une « situation dramatique » dans le canton du Tessin en Suisse

Actuellement, 33 personnes sont décédées en Suisse des suites de la maladie du coronavirus, selon les chiffres officiels. Plus de 3.800 personnes ont été testées positives dans le pays alpin, qui compte quelque 8,5 millions d’habitants. Au Tessin, canton le plus touché par l’épidémie à la frontière avec l’Italie, « le secteur hospitalier arrive à la limite », a affirmé le ministre suisse de la Santé, Alain Berset.

A ses côtés, le président du canton du Tessin, Christian Vitta, a souligné que les autorités « travaillent à accroître les postes en soins intensifs ». Au même moment, à Berne, les autorités faisaient aussi état de la gravité de la situation dans le Tessin. « La situation est dramatique », a déclaré aux médias un responsable de l’Office fédéral de la Santé publique, Daniel Koch.

17 h 07 : Des nouvelles pour les intermittents du spectacle

Aude Lorriaux, journaliste au service culture de 20 Minutes, est sur le coup.

 

16 h 59 : Macron déplore que trop de Français prennent « à la légère » les consignes

16 h 57 : Parce que, faut-il le rappeler…

Mickaël Bosredon est journaliste à 20 Minutes Bordeaux

16 h 55 : Et si on supprimait les bulletins météos pendant le confinement ?

 

16 h 51 : Le coronavirus menace la zone euro et l'« avenir politique de notre continent », prévient Bruno Le Maire

Le ministre de l’Economie l'a dit cet après-midi devant l’Assemblée nationale. « Soit la zone euro réagit de manière unie à la crise économique et elle sortira plus forte, soit elle réagit en ordre dispersé et elle risque de disparaître. Notre responsabilité dépasse donc les seules questions économiques et financières. Il en va de l’avenir politique de notre continent », a-t-il déclaré devant quelques députés, à l’ouverture des débats sur le projet de loi de finances rectificative.

16 h 48 : Les applaudissements le soir à 20 h, c’est cool…

Mais de l’argent c’est encore mieux… en attendant le gouvernement. On le sait, la situation est parfois très difficile et très incertaine économiquement, mais on trouve quelques cagnottes de solidarité avec les personnels soignants, comme celle de ce groupe de supporteurs du club de foot de Toulouse, le TFC.

 

16 h 41 : Encore des Grands Prix de F1 reportés

Les Grands Prix des Pays-Bas, d’Espagne et de Monaco qui devaient se disputer en mai ont été reportés à des dates non précisées, ont indiqué jeudi la Fédération internationale de l’automobile (FIA) et Formula 1, le promoteur de la F1. Avec ces trois nouveaux reports, aucun des sept premiers Grand Prix de la saison de F1 ne se tiendra aux dates prévues, celui d’Australie, qui devait avoir lieu le 15 mars ayant été annulé, celui de Bahreïn le 22 mars reporté, tout comme ceux du Vietnam (5 avril) et de Chine (19 avril).

16 h 36 : Le Sacré-cœur fermé à Paris, une première

La basilique du Sacré-Cœur à Paris, située en haut de la butte Montmartre, est complètement fermée depuis lundi en réponse « aux consignes gouvernementales et au strict besoin de confinement de tous », a affirmé son recteur jeudi, Mgr Jean Laverton. « La basilique est d’abord un grand sanctuaire, mais c’est aussi l’un des monuments les plus visités de Paris. A la suite des dernières consignes gouvernementales et au strict besoin de confinement de tous, ces monuments sont désormais fermés au public », explique-t-il.

Depuis sa construction (achevée en 1914), « c’est la première fois que la basilique est fermée », souligne le recteur, appelant les fidèles à des prières à distance.

16 h 29 : Economie de guerre

On le sait bien, pendant les conflits les industries se réorientent. Un exemple relevé par le journaliste du Monde Olivier Laffargue.

 

16 h 22 : On le voit bien, l’effet des annonces de la BCE sur les taux français

C’est Gabriel Nedelec, journalistes aux Echos, qui note ça.

 

16 h 13 : Encore un appel à témoins !

La rédaction de 20 Minutes a besoin de vous !

 

16 h 09 : Macron annonce 5 milliards d’euros en plus sur dix ans pour la recherche

Emmanuel Macron a annoncé jeudi, en marge d’une visite à l’Institut Pasteur à Paris, sa décision d’augmenter de cinq milliards d’euros sur dix ans le budget de la recherche en France. « La crise du COVID-19 nous rappelle le caractère vital de la recherche scientifique et la nécessité d’investir massivement pour le long terme. J’ai décidé d’augmenter de 5 milliards d’euros notre effort de recherche, effort inédit depuis la période de l’après-guerre », a annoncé le chef de l’Etat dans un tweet.

Actuellement, le budget de la recherche est d’environ 7 milliards d’euros en France. L’annonce porte ce budget à 7,5 milliards pendant dix ans.

16 h 04 : Des nouvelles des Parisiens et Parisiennes en vac… confinement

Rozenn Le Carboulec est journaliste.

 

15 h 55 : Modi, le premier ministre indien, appelle à un couvre-feu national d’une journée dimanche dans le pays

Et cela à titre d'« expérience » et de « symbole » dans la lutte contre la pandémie de coronavirus. « Durant cette période, nous ne sortirons pas de notre maison ou dans la rue ou dans le quartier », a déclaré le dirigeant nationaliste hindou lors d’une adresse télévisée à la nation. Cette journée morte sera pour les Indiens « un symbole de notre sang-froid et de notre détermination » face à l’épidémie, a-t-il dit, fustigeant un certain laisser-aller de la population.

« Ces derniers jours s’est installé le sentiment que nous sommes en sécurité et que tout va bien. Mais cette autosatisfaction face à une pandémie mondiale n’est pas de mise », a-t-il asséné.

15 h 51 : L’installation d’un hôpital de campagne a débuté à Mulhouse (source proche du dossier)

15 h 45 : Le prince Albert II positif au Covid-19, « son état n’inspire aucune inquiétude »

Mais Albert peut continuer à travailler depuis ses appartements privés. « Le prince Albert II de Monaco, qui avait été testé en début de semaine, est positif au Covid-19 », indique dans un communiqué le palais princier, trois jours après que le ministre d’Etat Serge Telle, équivalent du Premier ministre, eut annoncé avoir été testé positif.

15 h 40 : Le « journal de confinement » de Leïla Slimani passe moyennement bien

Ah, sacré confinement qui exacerbe les différences entre ceux et celles qui ont les moyens et les autres. C’est peu de dire que l’autrice Leïla Slimani s’est fait rattraper par la patrouille après sa chronique dans Le Monde. Revue d’indignation par Anne Demoulin, de 20 Minutes.

 

15 h 34 : All you need is love

La pop culture ne ressort pas indemne des mesures barrières.

 

15 h 28 : Des mesures au Nigeria

L’Afrique est en retard, si on en croit l’OMS, dans la lutte contre le coronavirus. Mais le Nigeria commence à se rattraper. Les écoles seront fermées, et tous les événements religieux seront restreints à Lagos, mégalopole tentaculaire de 20 millions d’habitants, ont annoncé les autorités nigérianes. « Nous limitons les rassemblements à 50 personnes et des distanciations sociales doivent être observées », a indiqué le gouverneur local.

Ces mesures s’annoncent extrêmement difficiles à mettre en place dans une ville où la grande majorité de la population dépend de l’économie informelle et où les rassemblements religieux, à l’église ou à la mosquée, attirent parfois des dizaines de milliers de personnes.

15 h 20 : Les conseils culture de 20 Minutes

Avec Fabien Randanne, notre journaliste maison.

 

15 h 09 : Appel à témoignage !

Comment ça se passe l’école à distance ? On voudrait bien savoir et Delphine Bancaud, notre spécialiste éducation, a besoin de vous. Quels sont vos bonnes idées ou vos difficultés ? L’appel à témoignage est par ici.

14 h 58 : C’est OK au Sénat (en commission) pour les mesures d’urgence

Les sénateurs ont donné jeudi un premier feu vert en commission au projet de loi d’urgence face à l’épidémie de Covid-19, qui instaure un « état d’urgence sanitaire », autorisant des mesures de soutien aux entreprises par ordonnance et actant le report du 2e tour des municipales. La réunion s’est tenue « dans des conditions un peu particulières », dans une des grandes salles du palais du Luxembourg, la salle Médicis, avec « un nombre restreint » de sénateurs, a précisé le président du groupe centriste Hervé Marseille.

Le texte sera examiné dans l’hémicycle jeudi après-midi, après une courte séance de questions d’actualité au gouvernement, avant d’aller dès vendredi à l’Assemblée nationale, en vue d’une adoption définitive avant la fin de la semaine. Les sénateurs ont adopté plusieurs amendements, la plupart du rapporteur et président de la commission des lois Philippe Bas (LR).

14 h 47 : Y’a quoi dans le projet de loi d’urgence du gouvernement ?

Laure Cometti, du service politique de 20 Minutes, vous dit tout.

 

14 h 41 : Menace sur les approvisionnements alimentaires ?

Le secteur de l’agroalimentaire européen a déploré jeudi des « perturbations sévères » dans l’acheminement des marchandises, liées notamment aux contrôles sanitaires pratiqués par certains pays aux frontières intérieures de l’UE pour tenter d’endiguer la pandémie de nouveau coronavirus. « Nos membres font part de difficultés croissantes dans leurs activités », notent dans un communiqué commun FoodDrinkEurope, l’association européenne des industries d’alimentation et de boissons, le Copa-Cogeca, principal syndicat agricole dans l’UE, et CELCAA, l’association européenne regroupant les négociants du secteur agroalimentaire.

Les trois organisations font également part de leur inquiétude sur la libre circulation des travailleurs du secteur ainsi que de possibles pénuries de personnel en lien avec les mesures de confinement. « Notre capacité à fournir de la nourriture à tous va dépendre de la préservation du marché unique européen », soulignent-ils.

14 h 36 : 20 Minutes revient sur les mesures de soutien aux étudiants et étudiantes

 

14 h 29 : Le président de la région Grand-Est cherche des masques

Jean Rottner est aussi médecin urgentiste à Mulhouse, un des épicentres de l’épidémie de Covid-19 en France.

 

14 h 23 : Les ballades sur les quais c’est in-ter-dit

La mairie de Bordeaux a pris jeudi un arrêté interdisant ses quais sur les deux rives de la Garonne parce qu’ils restaient « fréquentés anormalement par les promeneurs et joggeurs » malgré « les consignes strictes de confinement et les contrôles ». Après s’être entretenu jeudi matin avec la préfète de Gironde Fabienne Buccio, Nicolas Florian, maire de Bordeaux, a décidé « d’en interdire l’accès aux piétons dès ce jeudi après-midi », a annoncé la ville dans un communiqué. « Des contrôles, effectués par la police municipale, seront intensifiés dans les heures qui viennent », ajoute la ville.

14 h 18 : Qui a 200 milliards sur lui ? C’est pour les compagnies aériennes

Les compagnies aériennes, touchées de plein fouet par la pandémie de coronavirus, ont besoin d’une aide d’urgence de jusqu’à 200 milliards de dollars (185 milliards d’euros), a estimé jeudi l’Association internationale du transport aérien (Iata). Cette aide pourrait prendre la forme d’un « soutien financier direct » aux transporteurs de passagers et de frêt pour compenser leur manque à gagner et combler leurs trous de trésorerie. Elle peut également se traduire par des prêts et des garanties consentis par les gouvernements et les banques centrales, ou encore par des allégements d’impôts et de charges sociales, précise l’Iata dans un communiqué.

14 h 13 : Si vous avez un abonnement de transports en commun à Lyon, il vous sera remboursé

C’est Caroline Girardon, de nos bureaux entre Saône et Rhône, qui vous l’explique.

 

14 h 00 : L’Union européenne va créer une « réserve stratégique » d’équipement médical

Cette réserve sera composée d'« équipements médicaux de soins intensifs tels que des respirateurs, des équipements de protection individuelle tels que des masques réutilisables, des vaccins – quand ils seront disponibles – et des traitements, du petit matériel de laboratoire ».

« Presque tous les pays semblent avoir été pris par surprise » et les pénuries d’équipement médical se font « pressantes », a constaté le commissaire européen à la Gestion des crises, Janez Lenarcic, lors d’une conférence de presse. Cette réserve viendra en complément du mécanisme de protection civil européen, qui prévoit la solidarité entre Etats membres pour faire face à des catastrophes naturelles, mais qui a du mal à être appliqué dans la lutte contre le nouveau coronavirus étant donné que tous les pays de l’Union européenne sont actuellement concernés.

13h48 : Ca bouchonne à l'entrée du tunnel sous la Manche, à cause du coronavirus

A la mi-journée, des camions étaient à l'arrêt sur 2 km sur la rocade portuaire, dans le sens France-Grande-Bretagne et les bretelles d'accès au site Eurotunnel à Calais étaient saturées dans les deux sens de circulation. La cause de ces bouchons ? Eurotunnel a abaissé le taux de chargement de ses trains, passant de 32 poids lourds par navette habituellement à 24 depuis lundi après-midi. Ainsi les chauffeurs routiers peuvent n'être qu'un par rangée de sièges dans le wagon passagers qui leur est destiné. Et ce, afin de respecter les distances physiques pour réduire les risques de transmission du Covid-19.

13h34 : Pas simple pour tout le monde l’utilisation du masque…

 

13h28 : Julien Bayou (EELV) reste « vigilant » face aux mesures prises par le gouvernement

Alors que l’Assemblée nationale et le Sénat reprennent leurs travaux jeudi et s’apprêtent à voter des mesures d’urgence pour affronter l’épidémie de coronavirus, Julien Bayou a insisté au micro de CNews sur le « contrôle démocratique ». « Le gouvernement adopte avec ce projet de loi (…) de nouvelles règles sociales, sur la durée du travail, ou sur la possibilité de déroger aux congés payés » a-t-il affirmé.

En duplex avec la chaîne d’information, l’écologiste dit « [ne pas savoir] pourquoi ils [le gouvernement] mettent ça dans ce projet de loi ».

13h26 : Le salon VivaTech prévu mi-juin à Paris est annulé

La cinquième édition de Vivatech, le grand salon parisien des start-up et de la technologie, n’aura pas lieu mi-juin comme prévu en raison de l’épidémie de coronavirus, ont annoncé ce jeudi les organisateurs qui ont précisé que des « solutions alternatives étaient à l’étude ».

Ces solutions alternatives, en cours d’examen avec « les principaux partenaires du salon », seront annoncées prochainement, ont-ils ajouté.

13h24 : L’Allemagne va mobiliser des réservistes de l’armée

Quelque 2.300 réservistes et 900 « réservistes sanitaires » se sont déjà manifestés après un premier appel le week-end dernier, a déclaré lors d’une conférence de presse la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer, précisant que le gouvernement allait lancer de nouveaux « appels très ciblés, et un appel général ». L’Allemagne compte quelque 75.000 réservistes.

13h21 : L’intérim en très forte chute

L’intérim est souvent le baromètre de l’emploi en France sur les semaines à venir. Et il est très touché, annonce la fédération Prism’emploi, qui regroupe les entreprises du secteur : on comptera plus de 500.000 emplois en moins à la fin mars, « une chute de 75 % ».

13h19 : L’accès aux plages de l’arc méditerranéen et de la Corse est interdit, annoncent les préfectures

Cette décision a été prise par les préfets des régions de Corse, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie car « nous avons constaté qu’il y avait trop de monde sur les plages », a expliqué le préfet de la zone de défense et de sécurité Sud Pierre Dartout. « Les sorties dérogatoires doivent être des sorties brèves, à proximité du domicile, or on a observé que sur les plages il y avait parfois des rassemblements, parfois des occupations pendant de longues heures », a déclaré à l’AFP le préfet de Corse Franck Robine.

13h10 : 80 % des salariés d’ADP en chômage partiel à partir de lundi

Le gestionnaire des aéroports parisiens ADP va mettre 80 % de ses salariés au chômage partiel à partir de lundi en raison de la chute du trafic aérien à Orly et Charles-de-Gaulle, a annoncé ce jeudi la direction à l’AFP.

Le plan, présenté jeudi matin aux syndicats, concerne 80 % des 6.295 salariés d’Aéroports de Paris (ADP) et prendra effet lundi avec une demande d’autorisation pour « 6 mois », l’intention du groupe étant « d’y recourir le moins possible », a expliqué Edward Arkwright, le directeur général de Groupe ADP à l’issue d’un comité social et économique (CSE).

12 h 59 : Le préfet de police et la maire de Paris appellent à « limiter les déplacements au strict nécessaire »

​Le préfet de police Didier Lallement et la maire de Paris Anne Hidalgo ont lancé ce jeudi un « appel solennel aux Parisiens pour limiter leurs déplacements privés au strict nécessaire », selon un communiqué commun.

« A l’heure où les personnels soignants se battent jour et nuit pour sauver des vies dans les hôpitaux », ils rappellent que « les sorties liées à l’activité physique, à l’équilibre des enfants, et aux besoins des animaux de compagnie doivent être brèves et à proximité immédiate du domicile », et relèvent que « certains comportements inacceptables perdurent ».

12 h 55 : Comment s’organise le pouvoir pendant le confinement ?

Thibaut Le Gal, journaliste politique à 20 Minutes (Laure Cometti en est une autre !), s’est posé la question et il a quelques réponses.

 

12 h 51 : Le début du début du début de la décrue en Iran ?

Les autorités iraniennes ont annoncé jeudi 149 décès supplémentaires dus à la maladie du Covid-19 dans un des pays parmi les plus touchés par la pandémie, avec 1.284 morts au total. Si le nombre de nouveaux morts est supérieur à celui de la veille (147), la progression des nouveaux cas confirmés au cours des dernières 24 heures (1.046) a ralenti, indiquent les chiffres communiqués par le vice-ministre de la Santé Aliréza Raïssi, selon qui 18.407 personnes au total ont été infectées par la maladie dans le pays.

12 h 47 : Italiennes et Italiens derrière leur gouvernement​

L’immense majorité des Italiens, 94 %, soutient les mesures prises par leur gouvernement pour tenter d’enrayer l’épidémie de Covid-19 qui a fait près de 3.000 morts dans le pays, selon un sondage publié jeudi dans le quotidien La Repubblica. Le sondage a été effectué les 16 et 17 mars par l’Institut Demos & Pi sur un échantillon représentatif de 1.028 personnes. Selon ce sondage, 95 % des Italiens se disent « assez » ou « très préoccupés », 4 % peu ou pas du tout, tandis que 1 % ne sait pas ou ne répond pas.

12 h 43 : Des barrages policiers sur les quais de Seine à Paris

Anissa Boumediene, journaliste à 20 Minutes, est sur le terrain (dans son quartier, on vous rassure).

 

12 h 38 : Un premier cas aux Fidji

« Il y a un cas confirmé de Covid-19 dans la ville de Lautoka, un patient qui a récemment voyagé à l’étranger » et a été placé à l’isolement « sous surveillance médicale attentive », a tweeté le ministre de la Santé Ifereimi Waqainabete. L’annonce a généré des réactions de panique à Suva, des habitants se ruant sur les supermarchés et, selon le Fiji Times, des parents se précipitant dans les écoles pour récupérer leurs enfants. Lautoka, deuxième ville du pays avec 55.000 habitants, sera isolée pendant deux semaines, a annoncé le premier ministre.

12 h 34 : La solidarité s’organise avec succès en Irlande

Plus de 30.000 personnes ont répondu à l’appel du gouvernement irlandais qui cherche à recruter des personnels de santé et autres volontaires pour contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus, ont indiqué jeudi les autorités. « Nous recherchons toute personne qui peut offrir ses services et ses compétences », a indiqué la responsable des ressources humaines du service public de santé irlandais Health Service Executive (HSE), Anne Marie Hoey à la télévision publique irlandaise RTE.

Outre les médecins, infirmiers et ambulanciers, l’appel à volontaires s’adresse aussi aux étudiants dans le domaine de la santé, à ceux qui ont « d’autres compétences offrir » ainsi qu’aux personnes non qualifiées qui sont disponibles si nécessaire.

12 h 28 : La plage et la côte, c’est in-ter-dit

Ah bein voilà : ce n’est pas que dans le Morbihan que l’accès aux côtes va être interdit, mais toutes les préfectures du littoral. Camille Allain, de 20 Minutes Rennes, a agrégé les infos de nos bureaux en régions.

 

12 h 23 : Le point sur la situation dans les outre-mer

Grace à notre journaliste, Sélène Agapé.

 

12 h 17 : 767 morts en Espagne, + 30 % en vingt-quatre heures

 

12 h 13 : Des « centres de desserrement » pour les SDF infectés

Selon le ministre du Logement, Julien Denormandie, « une vingtaine de cas de contamination au coronavirus ont été détectés dans des centres d’hébergement, essentiellement en Ile-de-France ». Le gouvernement va ouvrir des « centres de desserrement », pour isoler les personnes sans domicile infectées, mais dont l’état ne nécessiterait pas une hospitalisation.

« Les deux premiers ouvriront cette semaine à Paris, et 80 sites ont été identifiés dans toute la France par les préfets », a précisé Julien Denormandie, lors d’une conférence de presse téléphonique. L’accès à ces centres se fera sur avis médical. Ils seront dotés de médecins, personnels médicaux et auront recours à la réserve sanitaire. Des compétences pas faciles à mobiliser en ce moment.

12 h 09 : On est rassurés et rassurées !

La secrétaire d’Etat Agnès Pannier-Runacher a été prise jeudi à l’Assemblée nationale d’une quinte de toux sous le regard inquiet de son collègue Gabriel Attal (cf notre post de 11 h 11). Il s’agit d’une simple « chat dans la gorge », a assuré son entourage.

12 h 05 : Des mesures pour les étudiants et étudiantes, le volet subsides

La situation des étudiants employés dans leur établissement comme agent vacataire temporaire sera « également préservée et les contrats ont vocation à être, dans toute la mesure du possible, maintenus pendant toute la période de confinement ». Cela concerne notamment près de 20.000 doctorants et plusieurs dizaines de milliers d’autres étudiants.

Les étudiants salariés en entreprise pourront bénéficier du dispositif de chômage partiel mis en œuvre par le ministère du Travail.

La ministre s’engage aussi à ce que la contribution de vie étudiante et de campus, due chaque année par les étudiants, « puisse dans les meilleurs délais financer des bons d’achat de première nécessité à destination des étudiants qui en ont le plus besoin ». Les boursiers conserveront leur droit à bourses même s’ils les ont épuisés, poursuit le communiqué. Les étudiants français engagés dans un programme Erasmus + à l’étranger pourront aussi « conserver leur bourse tout au long de leur séjour à l’étranger jusqu’à leur retour en France ».

12 h 02 : Des mesures pour les étudiants et étudiantes, le volet logement 

La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé ce matin avoir pris des « mesures immédiates » pour soutenir les étudiants face à l’épidémie de coronavirus, comme l’annulation des loyers d’avril ou la préservation des emplois dans les résidences universitaires. Certains étudiants n’ont pas été en mesure de rejoindre le domicile de leur famille comme ils y étaient invités, rappelle la ministre dans un communiqué. Les résidences universitaires gérées par les Centres régionaux des œuvres universitaires (CROUS) demeurent ouvertes pour les accueillir.

Afin de ne pas pénaliser ceux qui ont quitté leur logement dans une résidence universitaire, « le préavis contractuel d’un mois ne sera pas opposable en ces circonstances », et « aucun loyer ne sera mis à leur charge pour le mois d’avril », assure la ministre dans un communiqué. Ils ont par ailleurs la garantie, une fois les mesures de confinement levées, de « bénéficier à nouveau d’un de ces logements ».

11 h 56 : Enquête pour vol de masques

Une enquête a été ouverte pour le vol sans effraction de plus de 12.500 masques au Centre hospitalier universitaire de Montpellier, a indiqué le procureur de la République de cette ville. Les vols ont eu lieu entre le 25 février et le 10 mars, a précisé Fabrice Bélargent.

La direction de l’hôpital a déposé plainte. Ce vol s’inscrit dans un contexte de pénurie de masques, notamment pour les soignants et personnes les plus exposées aux risques de contagion du Covid 19.

Il n’existe pas d’incrimination spécifique concernant le vol de masques ou matériel hospitalier mais un vol simple peut être passible de trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

11 h 50 : Les nouvelles d’Italie ne sont pas rassurantes

 

11 h 41 : Macron exhorte les entreprises et les salariés à poursuivre leur activité (Elysée)

A l’occasion d’une visioconférence avec le Premier ministre Edouard Philippe et plusieurs ministres, le chef de l’Etat a appelé à « la responsabilité 'civique' des entreprises pour poursuivre leur activité lorsque cela est possible » et sur « l’importance pour les salariés des entreprises qui se sont mis en conformité avec les règles sanitaires d’aller travailler sur les sites de production », a précisé la présidence.

11 h 36 : Les aéroports ferment ou réduisent largement la voilure les uns après les autres

Samuel Goldschmidt est journaliste à RTL.

 

11 h 32 : Un cadeau de l’INA

L’Ina a ouvert jeudi son nouveau site de streaming Madelen avec trois mois gratuits « pour accompagner nos concitoyens en cette période difficile » de coronavirus, indique un communiqué. Disponible sur les boutiques d’application et sur un site dédié (madelen.ina.fr), cette plateforme propose plus de 13.000 programmes vidéo et audio, sélectionnés parmi les millions d’heures d’archives du catalogue de l’Ina.

Séries, fictions, documentaires, concerts et spectacles, émissions cultes, audio ou encore théâtre : une expérience unique à vivre seul ou en famille, ce nouveau service coûtera 2,99 euros par mois, une fois passés les trois mois gratuits.

11 h 26 : Michel Barnier positif au Covid-19

C’est le négociateur en chef de l’Union européenne avec le Royaume-Uni pour le Brexit.

 

11 h 18 : Les ballades, même en bord de mer, c’est interdit et le Morbihan prend des mesures

Le préfet du Morbihan a interdit par arrêté l’accès aux plages et sentiers côtiers de ce département breton abritant un des premiers foyers de coronavirus. L’arrêté préfectoral, daté du 18 mars, fait état de la "présence importante de personnes (promeneurs à pied ou à vélos, sportifs) sur la côte du Morbihan (…) laquelle génère un risque de diffusion du virus par des rassemblements de personnes y compris en petits groupes".

Le préfet Patrice Faure interdit en conséquence l’accès aux plages, aux sentiers côtiers et aux cales de mise à l’eau des bateaux jusqu’au 31 mars 2020 "à l’exception des professionnels dont l’activité nécessite un accès à ces lieux". Plusieurs stations balnéaires, face à l’afflux de promeneurs, ont décidé dès mercredi de fermer les accès à leur plage pour faire respecter les consignes de lutte contre la propagation du coronavirus.

11 h 11 : Eye side meme

Des nouvelles des questions au gouvernement à l’Assemblée ce matin : perso, c’est ma crise de rire de la matinée, alors je me permets de vous en faire profiter.

 

11 h 04 : Petite éclaircie sur les marchés européens

La Banque centrale européenne (BCE) s’est décidée à dégainer l’artillerie lourde mercredi pour soutenir une économie européenne mise à mal par l’épidémie de coronavirus, redonnant un peu d’air aux marchés du Vieux Continent, avec un plan de 750 milliards de rachats de dette. Si l’effet a été limité sur les marchés asiatiques, les Bourses de Tokyo, Shanghai et Hong Kong ayant toutes trois clôturé en baisse, leurs homologues européennes ont mieux réagi.

Après avoir accusé de lourdes pertes la veille, la Bourse de Paris a rebondi de 2,11 % à l’ouverture, de même que Londres (+0,40 %) et Francfort (+0,74 %), avant de toutes trois accroître leurs gains. Dans les premiers échanges, la Bourse de Milan prenait pour sa part 4,53 % et celle de Madrid 2,94 %.

10 h 58 : Arrêts facilités pour les personnes à risque

Le gouvernement a annoncé avoir mis en place une procédure d’arrêt de travail simplifiée pour les personnes considérées comme « à risque » face au coronavirus, en raison notamment de pathologies cardiaques ou respiratoires, ainsi que pour les femmes enceintes. « Pour ces personnes, et en l’absence de solution de télétravail, le gouvernement ouvre la possibilité de bénéficier d’un arrêt de travail », a annoncé le ministère de la Santé, comme c’est déjà le cas pour les personnes ayant été en contact avec des malades ou pour les parents contraints de garder leur enfant.

10 h 53 : Halte aux fausses infos, avec 20 Minutes

La rédaction de 20 Minutes est bien sûr plus que sur le pont. Dans son dernier podcast, ma collègue Anne-Laëtitia Béraud reçoit Mathilde Cousin, spécialiste Fake off à la rédaction, pour parler des faux aliments miracles contre le Covid-19.

10 h 44 : Des agriculteurs et agricultrices solidaires

C’est sans doute une goutte d’eau mais c’est déjà ça : les Jeune agriculteurs du Centre-Val-de-Loire proposent de donner des masques qu’ils utilisent eux-mêmes dans le cadre de leur boulot.

 

10 h 35 : « Dans ces périodes de crise, nous allons voir ce que l’humanité a de plus beau et aussi ce qu’elle a de plus sombre »

La pandémie de coronavirus va révéler « ce que l’humanité a de plus beau et aussi ce qu’elle a de plus sombre », a observé jeudi Edouard Philippe, fustigeant les trafics de masques de protection et louant les « initiatives de solidarité ». Interrogé toujours lors de la séance de questions au gouvernement à l’Assemblée organisée en format restreint, le Premier ministre s’est ainsi élevé contre les vols de masques dans les hôpitaux ou pharmacies, « parfois des vols de précaution », « parfois objet de trafics ». « Ces comportements sont inacceptables, ils minent la confiance nationale », a-t-il tempêté.

10 h 32 : Des chambres d’hôtel pour les sans-abri

Le gouvernement a commencé à réquisitionner des chambres d’hôtel afin de permettre aux sans-abri de se confiner à l’heure où l’épidémie de Covid-19 frappe la France, a indiqué jeudi le ministre du Logement Julien Denormandie, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. « La situation est évidemment compliquée parce que cette mise à l’abri nécessite des dispositifs particuliers, on privilégie notamment les chambres individuelles, les hôtels », a expliqué le ministre du Logement.

« On travaille beaucoup avec ces derniers pour libérer un maximum de chambres », a-t-il complété. Les premières ont été ouvertes mercredi soir à Paris. « Plus de 170 » seront proposées dans la capitale d’ici la fin de la semaine.

10 h 26 : Probablement un mois, au moins, de confinement

Le service vidéo de 20 Minutes, avec Lise Abou Mansour, revient sur l’interview de Jean-François Delfraissy, hier soir, sur France 2.

 

10 h 17 : Tant que le CIO n’entend rien…

Eh bien les athlètes olympiques essayent de se préparer pour le rendez-vous de Tokyo, toujours prévu pour fin juillet. Nicolas Camus, du service des sports de 20 Minutes, vous explique tout.

 

10 h 08 : Castaner répond aux syndicats de policiers et policières

Christophe Castaner a affirmé jeudi que les policiers « ne sont pas en risque » face au covid-19 tout en reconnaissant des « dysfonctionnements », alors que des syndicats appellent au droit de retrait pour obtenir des masques de protection. Se référant au Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé (DGS), le ministre de l’Intérieur a rappelé qu’il est « inutile et même contradictoire en termes de santé de porter un masque en permanence dans la rue ». « Ce qui compte c’est que (les policiers) puissent avoir ces gestes barrières, et qu’en cas de confrontation à une personne qui a les signes du Covid-19 ou qui indique qu’elle a le Covid-19, ils puissent de saisir des masques, qu’ils doivent avoir en proximité », a-t-il dit.

10 h 00 : La polémique Buzyn s’invite à l’Assemblée

On l’a dit un peu plus tôt, ce matin il y a une séance de questions au gouvernement exceptionnelle. La députée insoumise Mathilde Panot a abordé la question du maintient des municipales, dimanche dernier. Vous le savez peut-être : l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, elle même candidate à Paris pour La République en marche, a qualifié de « mascarade » le maintient du premier tour.

Olivier Véran, le nouveau ministre de la Santé, lui répond.

 

9 h 51 : L’isolement, meilleure barrière

 

9 h 42 : On ne parle pas encore de la dette créée par la crise…

Probablement parce que c'est pas le moment. Et puis aussi parce que la Banque centrale européenne prend des mesures pour racheter de la dette.

 

9 h 36 : Une prolongation du confinement « très vraisemblablement nécessaire »

C’est ce que dit Santé Publique France. Geneviève Chêne, sa directrice générale, a précisé sur France Info qu’il faudrait attendre « entre deux et quatre semaines » pour observer un changement dans la dynamique de l’épidémie de coronavirus. Les dynamiques de l’épidémie « dépendent de l’adhésion de chacun aux mesures barrières et de confinement » a-t-elle indiqué, estimant qu'« un freinage important » de l’épidémie devrait pouvoir être observé « dans les deux à quatre semaines ».

9 h 33 : Bruno Le Maire fait les gros yeux à Amazon

Le géant de la distribution par Internet Amazon exerce des pressions « inacceptables » sur ses salariés en les privant de salaire s’ils refusent de venir travailler à cause de l’épidémie de coronavirus, a estimé jeudi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. « Ces pressions sont inacceptables et nous le ferons savoir à Amazon », a déclaré Bruno Le Maire au micro de France Inter, alors que des salariés du groupe ont fait valoir un droit de retrait pour « danger grave et imminent » en raison des conditions sanitaires dans lesquelles ils travaillent.

9 h 26 : Merci qui ?

Merci Franky !

 

9 h 19 : Allez, une bonne nouvelle

La Bourse de Paris a débuté en hausse jeudi (+2,11 %), retrouvant des couleurs au lendemain d’une lourde chute, aidée par le plan massif annoncé par la Banque centrale européenne pour soutenir l’économie ébranlée par le coronavirus.

9 h 13 : L’Assemblée nationale siège à nouveau dans des conditions exceptionnelles

Très peu de monde dans l’hémicycle depuis 9 h 00 pour une séance de questions au gouvernement, mais la démocratie reprend ses droits. Aussi, les députés et députées devront voter les mesures d’exceptions prévues par l’exécutif.

9h08 : Le métro de Londres partiellement fermé

Jusqu’à 40 stations du métro de Londres sont fermées depuis jeudi à la suite de la recommandation du gouvernement britannique d’éviter tout déplacement non essentiel en pleine pandémie de coronavirus, a annoncé Transport for London (TfL), la régie des transports publics londoniens. « Jusqu’à 40 stations de métro qui n’ont pas de correspondance avec d’autres lignes seront fermées jusqu’à nouvel ordre », a précisé TfL dans un communiqué.

Le service de nuit existant sur certaines lignes est supprimé les vendredis et samedis tandis que les dessertes de bus seront réduites. TfL a exhorté le public à ne pas utiliser les transports en commun pour « les trajets non essentiels » afin de permettre « un service sûr et fiable » pour les personnels indispensables à la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

9h07 : Un premier décès en Russie, annoncent les autorités sanitaires

8h52 : Le confinement est « une période de 15 jours qui pourra être reconduite »

Christophe Castaner a également affirmé que le confinement, mis en place depuis mardi midi, est « une période de 15 jours qui pourra être reconduite ». « Si besoin, le gouvernement prendra la décision de reconduire », a-t-il déclaré. « Nous adaptons notre stratégie en temps réel avec un seul objectif : gagner cette guerre contre le Covid-19. Le président l’a dit dès qu’il l’a annoncé, ces mesures nous les maintiendront aussi longtemps » qu’il le faudra.

8h46 : « On est un imbécile quand on enfreint les règles de confinement »

Interrogé sur Europe 1, ce jeudi matin, Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, a jugé « imbécile » ceux qui ne respectent par les restrictions de circulation. « On est un est imbécile quand on enfreint les règles. On fait courir un risque à sa famille, à ses amis, aux soignants », a-t-il affirmé.

A propos des contrôles de police, le Premier ministre a assuré que l’objectif n’était « pas de sanctionner » les Français, mais de les « protéger ». « Depuis 24 heures, nous observons un changement dans les comportements. De nombreux Français réagissent positivement », a-t-il expliqué.

8h36 : Les mesures de confinement seront « prolongées » en Italie, annonce Giuseppe Conte, le Premier ministre italien

Dans un entretien au quotidien Il Corriere della Sera, jeudi, le chef du gouvernement italien Giuseppe Conte a annoncé que les mesures de confinement prises depuis une semaine en Italie, seraient « prolongées à leur échéance », le 3 avril.

« Les mesures que nous avons prises, tant celle qui a entraîné la fermeture d’une grande partie des entreprises et des activités individuelles dans le pays, que celle concernant l’école, ne peuvent être que prolongées à leur échéance », a-t-il expliqué. « Nous avons évité l’effondrement du système, les mesures restrictives fonctionnent et il est évident que lorsque nous atteindrons un pic et que la contagion commencera à diminuer, au moins en pourcentage, dans quelques jours, espérons-le, nous ne pourrons pas revenir immédiatement à la vie d’avant », a-t-il ajouté.

8h20 : Vers un droit de retrait des policiers ?

Les policiers, fortement mobilisés pour effectuer les contrôles des attestations de déplacements, tirent la sonnette d’alarme. Alors qu’ils n’ont pas de masques, les forces de l’ordre s’inquiètent des risques pour leur santé. Interrogé par BFMTV, ce jeudi, Benoît Barret, secrétaire national province du syndicat de police Alliance, estime que les policiers pourraient utiliser leur droit de retrait.

« La position d’Alliance est claire, si les collègues ne sont pas en sécurité, ils exerceront leur droit de retrait. Derrière un policier, il y a un père, une père, un frère, on a pas de droit d’être policier et être vecteur. Si demain les policiers sont malades il n’y aura plus personnes dans les rues et dan ce cas-là, qui pourra maintenir la paix dans cette démocratie », a-t-il expliqué.

8h16 : 1.000 personnes guéries du coronavirus en France

« Le nombre de retour à domicile de personnes guéries augmente, puisque nous sommes à 1.000 ce soir », a déclaré Jérôme Salomon, le directeur général de la Santé, lors de son point mercredi soir.

8h09 : Donald Trump a-t-il « toujours su que c’était une pandémie » comme il l’affirme ?

Pendant deux mois, le président américain a minimisé l’importance de l’épidémie, assurant même que « le virus devrait s’en aller dès qu’il fera un peu plus chaud ». Notre journaliste Philippe Berry fait le point. 

 

7h45 : Australie et Nouvelle-Zélande durcissent encore les restrictions aux frontières

Australie et Nouvelle-Zélande ont encore durci leurs restrictions aux frontières, en limitant un peu plus les possibilités d’entrée sur leur territoire pour se protéger de l’épidémie de Covid-19, ont annoncé jeudi leur gouvernement. Le Premier ministre australien Scott Morrison a ainsi fait savoir qu’aucun étranger non-résident ne serait admis à compter de vendredi soir sur l’immense île-continent.

« Une interdiction de voyage va être imposée à partir de 21 heures (10H00 GMT) demain soir à tous les citoyens non-Australiens, non-résidents » qui auraient voulu entrer dans le pays, a déclaré Scott Morrison dans un discours à Canberra. Son homologue néo-zélandaise Jacinda Ardern a fait savoir au même moment qu’à quelques exceptions près, seuls les Néo-Zélandais seraient autorisés à embarquer sur des vols à destination de l’archipel. La mesure entrera en vigueur jeudi soir à 23h59 (jeudi 10H59 GMT).

7h36 : Le compteur tombe à zéro en Chine pour les cas locaux

C’est un cap symbolique : la Chine a annoncé jeudi zéro nouvelle contamination d’origine locale par le coronavirus. Mais le pays-épicentre de l’épidémie redoute désormais les cas importés et a lancé une campagne tous azimuts d’aide internationale. Signe d’une inversion de tendance : davantage de personnes sont désormais mortes en dehors de Chine que dans le pays asiatique – où le nouveau coronavirus est apparu en décembre à Wuhan (centre). Et jeudi, pour la première fois depuis le début de l’épidémie, le ministère chinois de la Santé a annoncé zéro nouvelle contamination d’origine locale.

Par ailleurs, seuls huit nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le bilan national à 3.245. Mais la Chine fait désormais face à un nouveau danger : les cas importés, dont 34 supplémentaires ont été rapportés jeudi. Ce nombre de personnes contaminées venant de l’étranger est même un record journalier. Il s’agit le plus souvent de Chinois rentrant de pays particulièrement touchés par le Covid-19.

7h28 : « L’avenir de l’aviation » menacé sans aides publiques si la crise dure, estime le patron Lufthansa

Des aides publiques pourraient devenir nécessaires pour garantir la survie du secteur aérien si la crise du coronavirus dure, a prévenu jeudi le patron de Lufthansa, dont plus de 90 % des avions sont désormais cloués au sol.

« Plus la crise dure, moins il est probable que l’avenir de l’aviation puisse être garanti sans aides publiques », a déclaré Carsten Spohr, cité dans un communiqué détaillant les résultats annuels 2019 déjà publiés la semaine passée.

7h25 : Le Parlement examine jeudi et vendredi l'« état d’urgence sanitaire »

Face à une « crise sans précédent », dans un pays quasiment à l’arrêt, le gouvernement a autorisé mercredi l’instauration d’un « état d’urgence sanitaire », accompagné de mesures d’urgence pour soutenir l’économie. Il sera déclaré par décret après l’adoption du projet de loi. L’Assemblée nationale et le Sénat seront informés « sans délai » des mesures prises pendant cette période.

7h24 : Plus de 4.000 amendes dressées

Cent mille membres des forces de l’ordre ont été déployés pour contrôler la mise en place du confinement, infligeant une amende forfaitaire de 135 euros en cas « violation des interdictions de se déplacer hors de son domicile ». En 24 heures, 4.095 amendes ont été dressées, selon le ministre de l’Intérieur.

7h22 : Le bilan en France

Le coronavirus se propage de plus en plus rapidement et le bilan des victimes s’est alourdi mercredi, avec un risque de saturation de services d’urgence. Les hôpitaux accueillent désormais 3.626 patients dont 931 sont en réanimation. Parmi ces cas les plus graves, la moitié sont âgés de « moins de 60 ans », a insisté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon en annonçant un total de 264 décès (89 supplémentaires en 24 heures).

Bonjour et bienvenue dans ce live

Ici Manon et Rachel. Nous allons suivre ensemble toute la journée l’évolution de la situation liée au coronavirus en France et dans le monde.