Coronavirus : L’Iran libère provisoirement 85.000 prisonniers à cause du risque sanitaire

PANDEMIE Les détenus purgeant une peine de moins de cinq ans ont temporairement recouvré la liberté sans savoir quand ils devront retourner en prison

20 Minutes avec agence

— 

Plus de 16.000 personnes ont déjà été contaminées par le coronavirus en Iran.
Plus de 16.000 personnes ont déjà été contaminées par le coronavirus en Iran. — MORTEZA NIKOUBAZL/SIPA

L’Iran a indiqué avoir provisoirement libéré environ 85.000 détenus de ses prisons pour renforcer la lutte contre le coronavirus, a annoncé un porte-parole de la justice du pays, ce mardi. Les autorités n’ont cependant pas précisé à quel moment ces individus devraient à nouveau être incarcérés, précise Reuters.

Pour les peines de moins de cinq ans

Les personnes condamnées à des peines d’emprisonnement de moins de cinq ans ont recouvré la liberté, a indiqué Javaid Rehman, rapporteur de l’ONU sur les droits de l’homme en Iran. Ce dernier affirme cependant que les détenus qui purgent des peines plus longues et ceux qui sont emprisonnés pour avoir pris part à des manifestations antigouvernementales sont restés en détention.

Sept mille détenus avaient déjà pu sortir des prisons iraniennes début mars afin de leur éviter des conditions d’incarcération dangereuses en temps de crise sanitaire liée au Covid-19. Javaid Rehman en avait alors appelé au gouvernement pour aller plus loin et libérer temporairement l’ensemble des prisonniers politiques. Les Etats-Unis avaient quant à eux demandé la remise en liberté de dizaines de citoyens américano-iraniens et de prisonniers d’autres nationalités accusés d’espionnage.

Plus de 16.000 personnes contaminées

La surpopulation carcérale et la prolifération des maladies dans les prisons iraniennes laissaient en effet craindre une forte propagation du coronavirus dans les établissements pénitentiaires. Outre les récentes libérations, les autorités du pays ont d’ailleurs annoncé avoir pris « des mesures de précaution pour faire face à l’épidémie ».

Plus de 16.000 personnes ont été contaminées par le Covid-19 en Iran, et le virus a fait 988 morts dans le pays, un des plus touchés dans le monde.