Coronavirus : Bolsonaro demande le report des manifestations… pro-Bolsonaro

INDIGNATION Les détracteurs du chef de l’État brésilien considèrent que les mouvements en sa faveur sont antidémocratiques

20 Minutes avec agences

— 

Le président brésilien Jair Bolsonaro, ici le 10 octobre
Le président brésilien Jair Bolsonaro, ici le 10 octobre — Fotoarena/Sipa USA/SIPA

Le président brésilien Jair Bolsonaro a demandé ce jeudi le report de manifestations en sa faveur prévues dimanche prochain, en raison de la pandémie de coronavirus. « Le mouvement n’est pas le mien, il est spontané et populaire. Une idée serait de reporter, suspendre (la manifestation) pendant un ou deux mois », a déclaré le président d’extrême droite dans une vidéo diffusée en direct sur Facebook.

« Un formidable message a déjà été donné au Parlement », a-t-il estimé. Jair Bolsonaro avait appelé la semaine dernière ses partisans à descendre dans la rue, ce dimanche, pour participer à des manifestations en sa faveur. Ces manifestations ont été qualifiées d’antidémocratiques par ses détracteurs.

Sénateurs et députés indignés

« Ce n’est pas un mouvement contre le Parlement ou le pouvoir judiciaire, mais pro Brésil », avait affirmé le chef de l’État. En février, Jair Bolsonaro avait suscité un énorme tollé en partageant dans des groupes de la messagerie WhatsApp une vidéo qui appelait à manifester ce dimanche. Le contenu de cette vidéo était très critique envers le Parlement et le pouvoir judiciaire.

Les présidents du Sénat et de la Chambre des Députés avaient fait part de leur indignation, ainsi que plusieurs juges de la Cour suprême. Le président s’était justifié en affirmant qu’il s’était contenté de communiquer la vidéo à quelques amis.

Le Brésil, un immense pays de 210 millions d’habitants, a enregistré 77 contaminations et aucun décès à ce jour dus au nouveau coronavirus, qui a fait près de 5.000 morts dans le monde. Le président Bolsonaro lui-même a subi un test pour savoir s’il était porteur du virus. Le résultat devrait être connu « dans les prochaines heures », a-t-il annoncé ce jeudi soir.