Coronavirus : Le Chinois Xiaomi offre des dizaines de milliers de masques à l’Italie

SOLIDARITÉ Xiaomi dit se considérer comme une partie intégrante du pays où l'entreprise s'est installée il y a deux ans et a souhaité aider à pallier la pénurie de masques

20 Minutes avec agence

— 

Illustration de masques de protection / Coronavirus
Illustration de masques de protection / Coronavirus — RAPHAEL BLOCH/SIPA

Xiaomi a décidé d’aider à lutter contre la propagation du coronavirus en envoyant à l’Italie des dizaines de milliers de masques FFP3. La branche locale du constructeur chinois a annoncé le 5 mars sur Facebook que les envois commenceraient cette semaine. Le matériel sera livré à la Protection Civile italienne qui se chargera de le distribuer aux autorités et organismes adéquats, précise Xiaomi.

« Nous estimons faire partie intégrante de ce pays »

En Italie, le Covid-19 a tué 827 personnes. Le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les commerces sauf les pharmacies et les magasins d’alimentation. Il est donc très difficile de trouver des masques de protection contre le coronavirus, en rupture de stock comme d’autres équipements sanitaires, rapporte Newsweek.

Xiaomi indique s’être senti particulièrement bien intégré depuis son installation en Italie en 2018. Sa démarche « ne représente pas seulement un moyen de remercier et d’apporter notre soutien, a indiqué le directeur financier et président de l’entreprise, cité par Mashable Italia. C’est aussi une preuve concrète que nous estimons faire partie intégrante de ce pays. »

« Nous sommes des vagues de la même mer, des feuilles du même arbre, des fleurs du même jardin », peut-on lire en italien et en anglais sur les affiches agrafées aux caisses contenant les masques. Le directeur financier a également fait savoir que le geste de son entreprise avait été « immédiatement accueilli avec un grand enthousiasme ».