Coronavirus : Le président du Portugal se met tout seul en quarantaine

PRÉCAUTION Le président ne présente « aucun symptôme » et continuera de travailler, confiné au palais présidentiel

20 Minutes avec agences
— 
Le président du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa en 2016 à Lisbonne (illustration).
Le président du Portugal Marcelo Rebelo de Sousa en 2016 à Lisbonne (illustration). — FRANCISCO LEONG AFP

Le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa a annoncé ce dimanche qu’il se mettait de lui-même en quarantaine, par précaution face à l’épidémie de coronavirus. Il a expliqué avoir été en contact la semaine dernière avec des élèves d’une école du nord du Portugal, fermée à la suite de sa venue après la découverte d’un cas de coronavirus.

De nombreux établissements fermés dans le Nord

« Ni l’élève hospitalisé ni sa classe n’ont participé à cette rencontre », précise un communiqué de la présidence. Le chef d’Etat « ne présente aucun symptôme » et poursuivra ses activités depuis son palais. Toutes les activités publiques au Portugal et à l’étranger sont suspendues pendant deux semaines.

Le président a décidé de suivre les recommandations sanitaires car il doit « donner l’exemple », explique le communiqué. Le Portugal connaît une hausse du nombre de cas de coronavirus, particulièrement dans le Nord. Le pays a franchi ce samedi le seuil des 20 cas, contre 13 ce vendredi soir.

Pour faire face à l’épidémie, le Portugal a pris un ensemble de mesures dans le Nord : suspension temporaire des visites dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les prisons, fermeture d’une école et des installations de deux universités. Des cas de coronavirus ayant fréquenté ces lieux ont été « récemment confirmés », accroissant le « risque de transmission dans ces établissements », selon la ministre de la Santé.