Dick Cheney inculpé dans une affaire d'abus en prison

JUSTICE Le vice-président sortant des Etats-Unis a été inculpé par un jury d'accusation texan...

avec AFP

— 

L'homme blessé samedi par le vice-président américain Dick Cheney au cours d'un accident de chasse a été victime mardi d'un malaise cardiaque en raison de la présence de petit plomb dans la région du coeur, a-t-on appris de source médicale.
L'homme blessé samedi par le vice-président américain Dick Cheney au cours d'un accident de chasse a été victime mardi d'un malaise cardiaque en raison de la présence de petit plomb dans la région du coeur, a-t-on appris de source médicale. — Tim Sloan AFP/Files/Archives

Ses ennuis avec la justice ne font-ils que commencer? Le vice-président sortant des Etats-Unis Dick Cheney a été inculpé par un jury d'accusation texan dans le cadre d'une affaire d'abus dans des prisons privées, selon des documents judiciaires obtenus mardi.

L'acte d'inculpation de trois pages affirme que le vice-président a tiré profit de ces abus parce qu'il a investi 85 millions de dollars dans une entreprise qui détient des parts dans des prisons privées, et que ces abus ont permis un meilleur rendement.

Le document judiciaire estime qu'il s'agit "d'un conflit direct d'intérêt" car M. Cheney avait une influence sur les contrats fédéraux attribués aux entreprises gérant les prisons.

Le vice-président est également accusé d'avoir commis "au moins des délits d'agressions" sur des détenus en autorisant d'autre détenus à les agresser.

Pas de spéculations

L'acte d'inculpation affirme également que l'ancien ministre de la Justice Alberto Gonzalez "a participé en utilisant sa position (...) pour arrêter les enquêtes sur les malversations dont les abus commis dans la prison privée Willacy County, au Texas" (sud).

La porte-parole du vice-président des Etats-Unis a refusé de commenter ces informations, car son bureau n'a pas encore reçu une copie du dossier.

"Je ne vais pas spéculer sur les options juridiques du vice-président', a dit Megan Mitchell à l'AFP.

"Attendons de voir si nous recevons quoi que ce soit", a-t-elle ajouté.

D'autres inculpations liées ont été présentées à l'encontre d'une multitude de hauts responsables, dans ce qu'un avocat a décrit comme un cirque provoqué par un procureur local en quête de revanche dans les dernières semaines de son mandat.

"Nous sommes impatients d'avoir l'occasion d'obtenir un examen des faits par un procureur indépendant et compétent, et sommes confiants qu'une fois que cela arrivera, ces charges infondées seront abandonnées", a déclaré Miachel R. Cowen, avocat du sénateur du Texas Eddie Lucio, lui aussi visé.