Coronavirus : La barre des 100.000 cas dépassée

EPIDEMIE Revivez avec nous la progression de l'épidémie de coronavirus dans le monde le 6 mars 

R. G.-V. et M. A.

— 

Une nouveau foyer épidémique a été détecté dans l'Oise.
Une nouveau foyer épidémique a été détecté dans l'Oise. — FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

L’ESSENTIEL

  • En France, 613 personnes ont été contaminées et 9 personnes sont décédées, a annoncé Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, vendredi soir.
  • L’Assemblée nationale n’a pas été épargnée par le coronavirus, après l’hospitalisation d’un député et la contamination d’un salarié de l’hémicycle. La RATP a également annoncé qu’un conducteur de bus parisien avait également été contaminé par le coronavirus, après un premier cas concernant une agente d’une station de métro.
  • « Une épidémie est de toute façon inexorable », a déclaré jeudi Emmanuel Macron.
  • La phase 3 interviendra « entre quelques jours et une ou deux semaines », a annoncé un médecin reçu l’Elysée. Elle impliquera la suspension de transports en commun, une restriction des rassemblements et des fermetures d’écoles.

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur l’épidémie. Bon début de journée et bon week-end

7h29 : Les exportations chinoises plongent de 17,2 % en janvier-février

L’épidémie due au nouveau coronavirus continue de plomber l’économie chinoise. Selon les Douanes du pays, la Chine a ainsi vu ses exportations s’effondrer de 17,2 % sur un an en janvier-février.

Il s’agit de la plus forte chute des exportations du géant asiatique depuis février 2019, en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis. Surtout, elle est plus marquée que le plongeon de 16,2 % attendu en moyenne par les économistes sondés par l’agence Bloomberg. Seule consolation : le chiffre des importations est au-dessus des anticipations. Elles ont effet reculé de 4 % sur un an sur les deux premiers mois de l’année, contre une baisse de 16,1 % attendue.

Dans ce contexte, l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis s’est logiquement contracté de 40 % sur un an pour janvier-février.

6h33: La barre des 100.000 cas dépassée

L’épidémie du coronavirus a dépassé la barre des 100.000 personnes contaminées dans le monde où la propagation s’étend. L’Organisation mondiale de la santé a estimé que la propagation du virus était « très préoccupante ». Au total, 92 pays sont désormais concernés par le Covid-19 qui a fait près de 3.500 morts.

Outre la Chine, les pays les plus touchés sont la Corée du Sud, l’Iran l’Italie et la France. Vendredi, le Togo, les Territoires palestiniens, la Serbie, le Vatican, la Slovaquie, le Pérou ou encore le Bhoutan ont annoncé de premiers cas.

6h21: La NBA envisage des matchs à huis clos

La NBA a demandé aux franchises qui la composent de se préparer à l’éventualité que des matchs à huis clos soient joués dans leurs salles, compte tenu de l’évolution de l’épidémie en pleine propagation aux Etats-Unis, a affirmé ESPN.

Alors que les Ligues professionnelles élaborent divers plans d’urgence, la NBA a envoyé vendredi aux trente équipes un mémo leur disant de commencer à « développer » des plans sur la façon d’organiser des rencontres avec uniquement « du personnel essentiel » à leur tenue. Ces huis clos se dérouleraient même sans journalistes.

Dans ce mémo, il est ajouté que les franchises doivent se préparer à la possibilité de devoir prendre la température des joueurs, du staff des équipes, des arbitres et de toute autre personne devant être présente aux matchs.

3h02: La Chine connaît une hausse des nouveaux cas en dehors de l’épicentre

La Chine a enregistré samedi 28 nouveaux décès, portant le bilan total à 3.070 morts dans le pays, a indiqué la Commission nationale de la santé. Le nombre de nouvelles contaminations s’est élevé à 99, avec une augmentation du nombre de nouveaux cas pour la troisième journée consécutive en dehors du Hubei, épicentre de l’épidémie. Vingt-cinq cas ont ainsi été recensés hors de cette province du centre du pays.

Les nouvelles contaminations de personnes dans la province de Hubei sont à la baisse depuis plusieurs semaines. Avec 74 nouveaux cas, il s’agit du nombre le plus faible depuis la mise en place des mesures de quarantaines. Les autorités y ont cependant recensé 24 cas de coronavirus importés, faisant craindre une nouvelle hausse des contaminations en Chine.

2h27: Premier cas au Costa Rica

Le Costa Rica a enregistré vendredi son premier cas de coronavirus, une touriste américaine arrivée dans le pays le 1er mars, a annoncé le ministre de la Santé, Daniel Salas. La patiente, âgée de 49 ans, a été placée « en isolement strict » dans un hôtel de San José, avec son mari qui a été en contact à New York avec des personnes souffrant du Covid-19.

« L’homme n’a pas manifesté de symptômes, mais la femme oui, avec des symptômes de grippe très légers, de la diarrhée et des douleurs abdominales », a précisé le ministre. Les résultats d’analyses sont attendus pour cinq personnes ayant été en contact avec le couple.

En Amérique latine, le virus a été détecté au Brésil, en Argentine, au Mexique, au Pérou, en République dominicaine, au Chili, en Equateur et en Colombie, sans avoir causé de décès jusqu’ici.

1h49: Le bilan monte à huit morts en Espagne

L’Espagne a fait état de cinq morts du coronavirus vendredi, portant le nombre total de décès à huit, tandis que les cas ont bondi de plus de 100 à 374, selon un bilan des autorités.

La maladie a coûté la vie à trois hommes âgés dans la région de Madrid, ainsi qu’à une femme de 87 ans à Badalone près de Barcelone (nord-est) et à un homme du même âge dans la ville de Saragosse (nord-est). Les morts « étaient toutes des personnes à risque », âgées ou souffrant d’autres pathologies, a souligné Fernando Simon, responsable du centre d’alerte sanitaire national.

La concentration la plus forte de malades se trouve dans la région de Madrid (137 cas), où les autorités ont décrété la fermeture de tous les centres d’accueil pour personnes âgées.

0h20: 21 cas positifs sur le bateau de croisière au large de la Californie

Le coronavirus a été détecté sur 21 personnes à bord d'un navire de croisière qui avait été maintenu au large de la Californie, a annoncé vendredi le vice-président américain Mike Pence, qui coordonne la lutte contre l'épidémie aux Etats-Unis.

Il s'agit de 19 membres d'équipage et de deux passagers du Grand Princess, qui transporte plus de 3.500 personnes et devrait accoster prochainement dans un port non-commercial où de nouveaux tests seront effectués et où les malades seront placés en quarantaine, a ajouté Pence lors d'une conférence de presse à Washington.

23h55: Le festival SXSW annulé

Un autre grand rendez-vous technologique annulé. Après le World Mobile Congress, Facebook F8 et Google IO, le festival SXSW (South by southwest) est également victime du coronavirus.

 

22h21 : Un meeting électoral annulé à Lyon

David Kimelfeld, président sortant de la métropole de Lyon et candidat à sa propre succession, a dû annuler son meeting de campagne avant le premier tour des élections en raison du risque de propagation du coronavirus. L’annonce a été faite ce vendredi soir par ses équipes. Un meeting auquel seulement 600 personnes étaient préinscrites mais 5.000 étaient espérées. Plus d'infos dans notre article

21h41 : Strasbourg-PSG reporté en raison du coronavirus 

Prévu samedi à 17 h 30, le match du Championnat de France Strasbourg-Paris SG a été reporté à cause des risques de propagation du nouveau coronavirus, a annoncé la Ligue de football professionnel (LFP).

« Faisant suite à un arrêté de la préfecture du Bas-Rhin concernant la propagation du coronavirus », la rencontre est « reportée », écrit la LFP dans un communiqué. Il s'agit du premier match de championnat reporté en France depuis l'arrivée du virus. Plus d'infos dans notre article

20h23 : Les pharmacies vont pouvoir fabriquer leur propre gel hydroalcoolique

Les pharmaciens vont pouvoir produire eux-mêmes du gel hydroalcoolique qui sert à se désinfecter les mains, afin de répondre à la demande importante liée à l’épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé Olivier Véran. Selon lui, cette autorisation s’accompagnera « d’un contrôle des prix ». Plus d'infos dans cet article.

20h01 : Non, la vodka ne vous sauvera pas du coronavirus

C'est triste mais c'est la vérité : confectionner son propre gel hydroalcoolique avec de la vodka ne sert à rien pour combattre le coronavirus. Plus d'informations dans cet article.

19h48 : 613 cas confirmés en France (soit 190 de plus qu’hier) et neuf décès

« Le poids de l’épidémie hors de Chine continue à s’accroître, avec 89 pays concernés », annonce Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. Les pays les plus touchés par la mortalité hors de Chine sont l’Iran, l’Italie et la Corée du Sud.
En France, 613 cas ont été confirmés, soit 190 de plus qu’hier : 258 cas sont rattachés à un regroupement de cas. Toutes les régions métropolitaines sont concernées, et la Guadeloupe, la Guyane et la Martinique ont signalé de premières contaminations.
Parmi les cas les plus graves : 39 personnes sont en réanimation. C’est 16 cas graves de plus qu’hier. Enfin, neuf personnes sont décédées : 8 hommes et une femme, avec pour la majorité des comorbidités importantes.

19h40 : En l'état actuel, les municipales se tiendront bien partout en France, même dans l’Oise et le Haut-Rhin
L’Etat a pris la décision de « limiter tous les rassemblements, sauf ceux qui sont essentiels à la vie démocratique », a insisté Edouard Philippe.

« Nous invitons toutes les personnes fragiles (âgées, atteinte de maladie chronique) à rester à leur domicile », a-t-il ajouté. Les visites aux personnes âgées sont déconseillées, surtout avec des enfants. « Nous saurons adapter ces mesures de freinage de l’épidémie en fonction des résultats obtenus », a conclu le Premier ministre.

19h39 : Les établissements scolaires et crèches fermées pour 15 jours dans l’Oise et le Haut-Rhin, annonce Edouard Philippe
« Nous venons de décider un renforcement des mesures de stade 2 : pour l’Oise et le Haut-Rhin, les deux départements les plus concernés, nous annonçons la fermeture à compter de lundi matin et pour 15 jours des crèches maternelles, collèges et lycées. Dans certains foyers (ou clusters), le virus circule avec beaucoup d'intensité aujourd’hui », rappelle le Premier ministre.

19h31 : « Nous en sommes toujours au stade 2 », confirme Edouard Philippe qui fait un point sur la situation

19h05 : L’Eurovision et Roland-Garros en péril ?

Pour les organisateurs du concours Eurovision, il est « trop tôt » pour faire des commentaires sur les possibles scénarios (comprendre : l’annulation ou non de la cérémonie) « car ils dépendent des développements au cours de la période à venir. Notre objectif est toujours de produire un inoubliable concours Eurovision de la chanson », a déclaré NPO. La cérémonie doit se tenir en mai à Rotterdam.

Quant aux organisateurs de Roland-Garros, ils « étudient différents scenarii » face à la menace du coronavirus mais « ne sont pas dans l’hypothèse d’une annulation ni d’un report » du tournoi du Grand Chelem prévu à Paris du 25 mai au 7 juin, ont-ils affirmé vendredi à l’AFP.

18h47 : Comment parler de l’épidémie aux enfants ?

Comment communiquer sans les inquiéter, comment les rassurer sur ce qui se passe dans le monde entier tout en les tenant informés ? Comment leur expliquer qu'il faut protéger les autres ? Les conseils de notre journaliste Oihana Gabriel dans cet article.

 

 

18h44 : Facebook ferme ses bureaux à Londres et Singapour

L’entreprise veut assurer des « nettoyages en profondeur » dans une partie de ses locaux à Singapour, où un employé du géant américain a été testé positif au nouveau coronavirus, et ses locaux à Londres où il s’était rendu. Les salariés travailleront chez eux pendant l’opération.

Les personnes ayant été en contact direct avec l’employé malade devront s’isoler et surveiller leur santé à la recherche d’éventuels symptômes, ajoute le réseau social.

18h41 : Le Cameroun annonce deux cas de coronavirus sur son territoire

Deux cas de Covid-19 ont été confirmés au Cameroun, a annoncé ce vendredi le ministre de la Santé. Les malades sont un Français arrivé le 24 février à Yaoundé, et une Camerounaise qui avait été en contact avec lui.

Le Cameroun, qui compte plus de 27 millions d'habitants, est le premier pays d'Afrique centrale à annoncer des cas du nouveau coronavirus.

18h30 : Avec le coronavirus, les émissions mondiales de CO2 vont-elles réellement baisser en 2020 ?

Ces quatre dernières semaines, les émissions chinoises de CO2 ont chuté de 25 % par rapport à la même période l’an dernier en raison de l’épidémie de coronavirus, analysent les chercheurs du Centre for research on Energy and Clean Air. Bonne nouvelle pour le climat ? Notre journaliste Fabrice Pouliquen s’est penché sur la question.

 

18h10 : 49 nouveaux décès en Italie en 24 heures, 197 morts en tout, selon un dernier bilan

L'Italie, pays le plus touché en Europe, reste à la deuxième place derrière la Chine pour le nombre de décès, mais descend de la 3ème à la 4ème place pour le nombre de cas, derrière la Chine, la Corée du Sud et l'Iran.

18 h 00 : La liste des établissements scolaires fermés dans le Haut-Rhin est sortie

Nils Wilcke, de 20 Minutes Strasbourg, nous indique d’une liste officielle, quoique provisoire, a enfin été publiée par la préfecture du Haut-Rhin.

 

17 h 54 : Échec des discussions à l’Opep

La Russie a refusé de tailler dans sa production de pétrole menaçant de faire imploser son alliance avec l’Opep et de faire échouer l’effort collectif pour réduire l’offre d’or noir et enrayer la chute des cours tirés vers l’abîme par l’épidémie de Covid-19. Les cours du pétrole ont réagi à l’impasse des négociations en perdant autour de 9 %. En milieu d'après-midi, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 46,44 dollars à Londres, dévissant à un niveau plus vu depuis juillet 2017.

17 h 45 : Ablutions

Les autorités israéliennes, en coordination avec l’Autorité palestinienne, ont empêché vendredi l’entrée et la sortie de touristes à Bethléem, principale ville touristique en Territoires palestiniens, en raison de découvertes de cas de coronavirus qui ont poussé les autorités locales à décréter un état d’urgence sanitaire.

Selon un journaliste de l’AFP sur place, une vingtaine de cars de touristes étaient bloqués au check-point à l’entrée de Bethléem, ville où se trouve la basilique de la Nativité et située à moins d’une dizaine de kilomètres de Jérusalem. D’autres touristes, présents dans la ville palestinienne et pris de court par l’interdiction d’entrée et de sortie, cherchaient à en sortir pour rejoindre Jérusalem en contournant le barrage militaire, ont rapporté des témoins.

17 h 39 : La Bourse de Paris termine sur un plongeon de 4,14 % à 5.139,11 points

17 h 36 : Avec Donald Trump, tous les problèmes se règlent un peu de la même façon

Le coronavirus aussi. Philippe Corbé est le correspondant aux Etats-Unis de RTL.

 

17 h 20 : Brin de panique chez les distributeurs de films

Plusieurs gros films attendus, dont le prochain James Bond, ont reporté leur sortie. Mais tous ne peuvent pas se le permettre.

 

17 h 09 : Le point en Nouvelle-Aquitaine

Je vous avais promis un article aux petits oignons de Marion Pignot, journaliste à notre bureau bordelais, il est là !

 

17 h 05 : Effet domino

Un député ukrainien prorusse s’est placé à l’isolement vendredi après avoir rencontré à Paris son confrère français Jean-Luc Reitzer, contaminé par le coronavirus et en réanimation. « Je resterai chez moi jusqu’à jeudi prochain, quand se seront écoulés les 14 jours après ma conversation de trente minutes avec M. Reitzer » le 27 février, a écrit sur Facebook Oleg Volochine.

Selon un certificat médical également publié sur Facebook, ce parlementaire de 39 ans, un ancien porte-parole de la diplomatie ukrainienne, ne manifeste aucun signe de « maladie respiratoire » et a passé vendredi un test au coronavirus dans un hôpital. « Je me sens en parfaite santé », a déclaré à l’AFP ce membre de la formation prorusse Plateforme d’opposition. Il avait participé à des travaux parlementaires avant de subir ce test.

16 h 54 : Un nouveau à Lille, dans une école

Mikael Libert, du bureau de 20 Minutes à Lille, nous indique qu’un cas de Coronavirus covid-19 a été confirmé au sein du groupe scolaire Roger-Salengro à Roost-Warendin, dans le Nord. Il s’agit d’une enfant scolarisée en classe de CP testée positive au virus. Ses parents sont également tous les deux contaminés. Ce groupe scolaire accueille 474 élèves.

Afin de limiter la propagation du virus et par mesure de précaution, Michel Lalande, préfet du Nord et Valérie Cabuil, rectrice de l’académie de Lille, ont pris la décision par arrêté du 6 mars 2020 de fermer l’école jusqu’au 10 mars inclus afin de procéder à l’ensemble des vérifications et à la désinfection de l’établissement.

16 h 44 : La compagnie aérienne allemande Lufthansa va réduire jusqu’à 50 % ses capacités de vol

« Les capacités offertes », c’est-à-dire le nombre de passagers pouvant voler sur les liaisons du groupe, « seront réduites encore plus que prévu auparavant », d’une proportion allant jusqu’à -50 %, « en fonction de l’évolution future de la demande », indique la compagnie dans un communiqué.

16 h 38 : Attention prudence sur les informations qui circulent en Alsace

Nils Wilcke est journaliste à 20 Minutes Strasbourg.

 

16 h 37 : En Suisse, on se prépare à faire appel à l’armée

Il y a 210 cas confirmés dans la Confédération helvétique. C’est plutôt beaucoup pour ce pays de 8,5 millions d’habitants et d’habitantes. Un décès est déjà à déplorer. D’après le journal Le Temps, l’armée va être mise à disposition des cantons.

16 h 23 : Des Jeux qui valaient 24 milliards

Alors que l’épidémie du nouveau coronavirus fait planer une incertitude sur la tenue des Jeux olympiques de Tokyo, qui s’ouvrent le 24 juillet, le Comité international olympique s’est assuré contre un risque d’annulation aux conséquences financières très lourdes. Selon des sources concordantes, le CIO a souscrit auprès d’un groupe de plusieurs compagnies, dont Swiss Ré, une assurance dont la prime est d’environ 24 M USD, concernant le risque annulation

La première assurance annulation des Jeux olympiques souscrite par l’instance remonte aux JO d’Athènes en 2004, une innovation du président de l’époque, le Belge Jacques Rogge. Quant au premier Comité d’organisation des Jeux (Cojo) à avoir souscrit une telle garantie, « c’est celui de Moscou en 1980, dans le cadre d’un contrat souscrit auprès de la Lloyd’s de Londres », explique le Français Patrick Vajda, expert en risques et assurance du sport chez SIACI Saint Honoré.

 

16 h 14 : On innove quand on est en campagne municipale dans un secteur touché par les restrictions de rassemblement

C’est bien sur le cas dans le Haut-Rhin. Nils Wilcke est journaliste à 20 Minutes Strasbourg.

 

16 h 09 : En Italie, les cinémas tentent de sauver leur fréquentation

Ils conseillent au public de laisser trois places vides entre deux spectateurs ou spectatrices. Malin. Vu dans SreenDaily.

15 h 35 : C’est officiel, il y a plus de 100.000 personnes qui ont été contaminées par le coronavirus à travers le monde

 

15 h 28 : Trump se dit convaincu que « les marchés vont rebondir »

Il demande aussi à ce que le Fed (la Banque fédérale américaine) baisse ses taux pour stimuler l’économie face à la crise épidémique. Elle l’a déjà fait en début de semaine.

15 h 05 : De nouvelles mesures à l’Assemblée

Au lendemain de l’annonce de deux cas du nouveau coronavirus à l’Assemblée nationale, quatre autres personnes vont faire l’objet d’un dépistage, a indiqué la présidence de l’institution, qui a encore renforcé son dispositif de sécurité. Il a été demandé que les personnels « qui auraient pu être en contact avec des cas déclarés » puissent télétravailler, les présidents de groupes politiques et les députés étant appelés à faire de même pour leurs collaborateurs.

Dans son communiqué, la présidence souligne que l’interruption des travaux du 9 au 22 mars, pour les élections municipales, fait que « le nombre de personnes sur site sera fortement réduit ». Mais les visites de groupes et les colloques prévus dans la période de trêve seront reportés, alors que vendredi matin, des scolaires déambulaient encore dans les couloirs du palais Bourbon.

14 h 56 : On n’avait pas dit que les prix étaient contrôlés maintenant ?

 

14 h 45 : L’angle que tout le monde attendait

Vous vous demandez ce que devient l’Eurovision alors que le coronavirus menace ? Eh bien notre journaliste Fabien Randanne aussi.

 

14 h 33 : Nos bonnes vieilles maladies sont toujours là !

La Bulgarie a fermé vendredi ses écoles pour plusieurs jours non pas à cause du coronavirus, mais en raison d’une épidémie de grippe particulièrement virulente nécessitant des mesures sanitaires exceptionnelles. La Bulgarie est l’un des rares pays à n’avoir pas encore enregistré d’infections au Covid-19 mais entre le 24 février et le 1er mars, plus de 5.000 cas de grippe ont été déclarés, principalement chez les enfants et les jeunes.

14 h 17 : Deux nouveaux morts et 154 nouveaux cas en France

Deux personnes supplémentaires sont mortes en France après avoir été infectées par le nouveau coronavirus, ce qui porte à neuf le nombre de décès, et 154 nouveaux cas de patients positifs ont été recensés par rapport à jeudi soir, a annoncé vendredi le ministère de la Santé. Selon le point diffusé vendredi après-midi, 577 cas positifs ont été confirmés à ce stade depuis fin janvier, et la hausse est de plus en plus marquée.

14 h 05 : Comment préserver son smartphone du coronavirus ?

 

13 h 46 : Pôle emploi reste ouvert même dans les régions touchées

Pôle emploi garde ses agences ouvertes dans les foyers («clusters ») de propagation du coronavirus et aura « l’obsession de continuer à fonctionner comme un service public » en cas de passage au stade épidémique, a souligné son directeur général Jean Bassères.

« On a des agences dans les clusters et des agences qui reçoivent des demandeurs d’emplois venant des clusters. On a défini différentes règles avec un objectif central, maintenir les agences ouvertes et la qualité de service public », a expliqué Jean Bassères, invité de l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis).

L’opérateur, qui est « en lien avec l’ensemble des acteurs du champ social pour avoir des positions convergentes », a créé une cellule de crise et se prépare au passage probable en stade 3 (épidémie).

13 h 37 : Des mesures exceptionnelles prises dans le Haut-Rhin

 

13 h 20 : Cinq morts dus au coronavirus en Espagne

Cinq personnes sont mortes en Espagne après avoir été infectées par le nouveau coronavirus tandis que les cas ont bondi de plus de 80 à 345, selon un bilan des autorités. Les morts « étaient toutes des personnes à risque », âgées ou souffrant d’autres pathologies, a souligné lors de son point presse quotidien Fernando Simon, responsable du centre d’alerte sanitaire national.

Depuis le dernier bilan jeudi en fin de journée, 82 nouveaux cas ont été enregistrés, le bond le plus important sur une journée depuis le début de l’épidémie qui a commencé en décembre en Chine. Deux foyers ont notamment été détectés depuis jeudi dans deux centres d’accueil pour personnes âgées à Madrid et en périphérie de la capitale espagnole qui pourraient « présenter une mortalité plus importante », a ajouté Fernando Simon, qui a toutefois exclu la fermeture généralisée de ce type de centres.

13 h 16 : L’Egypte annonce 12 cas détectés à bord d’un bateau de croisière sur le Nil

Les autorités égyptiennes ont annoncé avoir détecté 12 cas de nouveau coronavirus parmi les membres du personnel à bord d’un bateau de croisière sur le Nil, dans le sud du pays. Le ministère de la Santé a précisé dans un communiqué que les douze cas avaient été détectés sur des employés égyptiens d’un bateau de croisière effectuant le trajet entre Assouan à Louxor, deux sites touristiques de Haute-Egypte. Les autorités ont été alertées après qu’un citoyen américano-taïwanais s’est révélé être à l’origine de la propagation de cette maladie, d’après la même source.

13h01 : Vers la fin de la quarantaine au Hubei ?

Un haut responsable chinois a laissé entendre vendredi que la province du Hubei (centre), au cœur de l’épidémie de Covid-19, pourrait bientôt être rouverte, après plus d’un mois de fermeture pour endiguer la maladie. Environ 50 millions de personnes sont bloquées dans les villes et villages du Hubei en vertu d’un cordon sanitaire mis en place fin janvier. C’est le cas pour le chef-lieu Wuhan, où le coronavirus est apparu en décembre.

Les gens ne peuvent sortir de la commune où ils se trouvent. Et en sens inverse, nul ne peut entrer dans la province, sauf avec une autorisation spéciale. Le Hubei représente toujours la quasi-totalité des nouveaux cas journaliers d’infections et de décès en Chine. Mais leur nombre dans la province et à Wuhan baisse depuis plusieurs semaines.

12 h 51 : Un premier cas en Slovaquie

La Slovaquie a annoncé vendredi avoir décelé son premier cas confirmé de nouveau coronavirus, chez un homme dont le fils s’était rendu à Venise. « Aujourd’hui, un patient de 52 ans a été confirmé comme infecté », a déclaré le Premier ministre Peter Pellegrini à la presse. Selon lui, l’homme, dont l’identité n’a pas été dévoilée, est actuellement hospitalisé à Bratislava.

Un échantillon provenant de ce patient a été testé à deux reprises, il n’y a donc aucun doute sur le coronavirus, a souligné le Premier ministre. Jusqu’à présent, les tests de plus de 300 prélèvements ont donné des résultats négatifs en Slovaquie, selon les autorités sanitaires locales.

12 h 43 : La classique cycliste Milan-Sanremo annulée

La course était prévue le 21 mars. Une autre course importante, Tirreno-Adriatico, programmée la semaine prochaine (11 au 17 mars), est également annulée par la même société organisatrice (RCS) qui espère pouvoir organiser les courses à d’autres dates dans la saison.

12 h 42 : « On va passer à coup sûr plusieurs semaines dans cette situation », dit Emmanuel Macron

12 h 40 : Emmanuel Macron s’exprime après sa visite dans un Ehpad

« Nous continuer à essayer de ralentir au maximum la propagation du virus. Mais nous devons aussi protéger les personnes les plus vulnérables au virus. (…) Ce sont notamment nos aînés. (…) Il faut limiter les visites. Essayer au maximum de les limiter. Faire en sorte que les plus jeunes ne fassent pas partie de ces visites car on sait qu’ils transmettent le virus. » Le président de la République parle aussi des mesures barrières pour toutes les personnes qui rentrent dans les Ehpad.

12 h 34 : Suite de notre monitoring les principales places boursières

Les marchés continuent à défaillir ce matin dans un contexte de nervosité extrême, alors que le monde est engagé dans une course contre la montre pour endiguer les effets délétères de l’épidémie de coronavirus sur l’économie. Vers 11 h 50, les Bourses européennes déprimaient toutes de Paris, qui a franchi brièvement la barre des 4 % de baisse, à Londres (-3,23 %), en passant par Francfort (-3,60 %), Madrid (-3,57 %) et Milan (-3,54 %). La crise sanitaire inédite a également fait plier les places financières asiatiques vendredi : Tokyo a fini en forte baisse (-2,72 %), tout comme Hong Kong (-2,32 %) et Shanghai (-1,21 %).

12 h 21 : Pas de souci majeur en Nouvelle-Aquitaine

Notre journaliste bordelaise Marion Pignot nous annonce que la rentrée scolaire se fera normalement en Nouvelle-Aquitaine. Dix cas ont été confirmés dans la région, dont sept hospitalisés. Elle vous prépare un papier aux petits oignons.

 

12 h 16 : 59 nouveaux cas en Belgique

Soit un total de 109 dans le pays, d’après L'Echo.

12 h 11 : 13 cas au total dans la région de Nantes

Notre bureau de 20 Minutes à Nantes nous annonce cinq nouveaux cas dans les Pays-de-la-Loire. Un homme de 44 ans résidant en Loire-Atlantique (CHU de Nantes) ; une femme de 57 ans résidant en Maine-et-Loire (CHU d’Angers) ; une femme de 46 ans et un enfant de 14 ans résidants en Sarthe (CH du Mans) ; un homme de 49 ans résidant en Vendée (CH la Roche-sur-Yon). Ce qui nous amène à 13 cas confirmés dans la région.

12 h 07 : La conférence de presse de poursuit et annonce 49 cas de coronavirus du Bas-Rhin

Soit 130 cas en Alsace.

12 h 04 : Les commerçants encore à la peine

Cinq fédérations du commerce demandent vendredi « un renforcement des aides gouvernementales » et « appellent à la solidarité les bailleurs, les banquiers et les assureurs pour faire face aux conséquences » de la crise de coronavirus qui affecte leurs ventes. Dans un communiqué commun, les fédérations de l’habillement, de la franchise, du commerce coopératif et associé, du commerce spécialisé et l’Alliance du commerce (commerces de centre-ville, habillement, chaussure) « tirent la sonnette d’alarme ».

« Depuis le passage en stade 2 (de l’épidémie de Covid-19), le 29 février », elles constatent « une accélération rapide de la baisse de fréquentation et des chiffres d’affaires sur l’ensemble du territoire, aussi bien dans les magasins implantés dans les grandes villes que dans des zones plus rurales ».

11 h 55 : On file en Iran où on déplore 17 décès de plus

Le bilan officiel s’élève à 124 morts d’après les autorités.

11 h 44 : Le nombre de cas multiplié par huit en quarante-huit heures dans le Haut-Rhin, annonce le préfet

Soit 81 cas confirmés. Les rassemblements de plus de 50 personnes interdits dans tout le département. Une centaine d’écoles fermées.

11 h 42 : Ça va pas mieux à la Bourse de Paris qui perd plus de 4 % en ce moment

11 h 41 : Taïwan est tout près des principaux foyers de contamination…

…et pourtant reste plutôt épargné par le coronavirus. Comment ça marche la prévention sur l’île ? Korii s’est penché sur la question.

11 h 34 : L’ONU tente de se faire entendre sur les droits humains

La Haut-Commissaire de l’ONU aux droits humains a demandé vendredi que les mesures prises par les pays pour lutter contre la propagation de l’épidémie du Covid-19 respectent les droits humains et soient « proportionnées au risque évalué ». L’épidémie de « Covid-19 est un test pour nos sociétés, et nous apprenons et nous nous adaptons tous en réagissant au virus. La dignité et les droits humains doivent être au cœur de cet effort, et non pas relégués au second plan », a déclaré Michelle Bachelet dans un communiqué.

11 h 27 : Macron sur le front, dans une maison de retraite

Emmanuel Macron est arrivé vendredi matin dans une maison de retraite de Paris dans le cadre de la mobilisation nationale contre le coronavirus qui affecte plus gravement les personnes âgées. Le chef de l’Etat a été accueilli dans l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Péan, dans le 13e arrondissement, par le personnel soignant avec lequel il devait s’entretenir avant de rencontrer des résidents au cours du déjeuner.

Il devait « réaffirmer son soutien au personnel des Ehpad, des hôpitaux et des maisons de santé qui sont fortement mobilisés pour éviter les contaminations au sein des établissements », a-t-on indiqué dans son entourage. Emmanuel Macron a modifié son agenda cette semaine afin de « se concentrer pleinement sur le suivi de la gestion de la crise du coronavirus », a expliqué lundi la présidence.

11 h 14 : Un premier cas au Cameroun, et il est Français

Un premier cas du nouveau coronavirus a été confirmé au Cameroun, a annoncé vendredi le ministre camerounais de la Santé, précisant que le malade est un Français de 58 ans arrivé le 24 février à Yaoundé. Le Cameroun est donc le premier pays d’Afrique centrale et le huitième pays du continent à annoncer un cas du nouveau coronavirus.

Le patient a été placé « en isolement dans un centre de prise en charge » de l’hôpital central de Yaoundé, l’un des principaux hôpitaux publics, selon Manaouda Malachie, ministre de la Santé, qui assure que c’est « la surveillance active » mise en place par le Cameroun qui « a permis de détecter ce cas ».

11 h 08 : Premier décès aux Pays-Bas (autorités sanitaires)

Les Pays-Bas ont annoncé vendredi un premier mort dû à l’épidémie de nouveau coronavirus, une personne âgée hospitalisée à Rotterdam (sud). « Un homme de 86 ans admis à l’hôpital Ikazia de Rotterdam avec COVID-19 est décédé aujourd’hui (vendredi) », a déclaré dans un communiqué l’Institut néerlandais pour la Santé publique et l’Environnement (RIVM), précisant que la source d’infection de ce patient était jusqu’à présent inconnue.

10 h 55 : Le droit de retrait pour le coronavirus, comment ça marche ?

20 Minutes, c’est du texte, c’est de la vidéo, mais c’est aussi de l’audio, grâce à notre journaliste Anne-Laëtitia Béraud. Elle a consacré plusieurs podcasts aux conséquences de l’épidémie de coronavirus. Par exemple : le droit de retrait pour le coronavirus, comment ça marche ?

10 h 42 : Un nouveau dignitaire iranien est décédé

Hossein Sheikholeslam, 67 ans, conseiller du ministre des Affaires étrangères iranien est mort jeudi soir du nouveau coronavirus, a indiqué l’agence officielle Irna. L’Iran est l’un des pays les plus touchés par l’épidémie de pneumonie virale apparue en Chine, avec un bilan officiel d’au moins 107 morts, sur un total de 3.513 cas confirmés. Avant le décès de Sheikholeslam, l’épidémie de Covid-19 avait notamment fait six morts parmi des hommes politiques et hauts dirigeants iraniens.

Sheikholeslam a été vice-ministre des Affaires étrangères entre 1981 et 1997, puis ambassadeur de l’Iran en Syrie de 1998 à 2003, avant de devenir conseiller du chef de la diplomatie, Mohammad Javad Zarif. Il était par ailleurs l’un des étudiants impliqués dans la prise d’otages de diplomates américains en 1979 à Téhéran, qui avait conduit l’année suivante à la rupture des relations diplomatiques avec Washington.

10 h 39 : Premier cas à l’intérieur du Vatican

Un premier cas d’un patient positif au coronavirus a été détecté jeudi dans le centre médical situé dans l’enceinte du Vatican, a annoncé le petit Etat, qui compte moins d’un millier d’habitants. Tous les services de consultation de ce centre ont été fermés provisoirement « pour assainir les locaux après la découverte hier d’un cas positif de Covid-19 sur un patient », a indiqué dans un communiqué le Vatican, en précisant que la petite unité de premier secours reste ouverte.

Le porte-parole du Vatican Matteo Bruni a précisé à l’AFP que « tous les patients passés dans le centre médical sont en train d’être avertis ». Il n’a pas voulu donner d’indications sur l’état du patient, la date de sa venue dans le centre médical ou son transfert probable vers un autre établissement.

10 h 23 : Un nouveau foyer épidémique dans l’Oise

Le préfet de l’Oise a signalé vendredi matin un nouveau foyer de « neuf cas confirmés de COVID 19 », dont un « dans un état sévère », dans le village de Méry-sur-Oise, précisant qu’un « lien avait pu être trouvé entre » ces personnes qui vivent toutes « dans un périmètre géographique restreint ». Conséquence : tous les rassemblements en milieu clos sont interdits dans la commune par arrêté préfectoral jusqu’au 20 mars inclus. En revanche les écoles restent ouvertes.

10 h 12 : La Martinique touchée

Contrairement à ce que nous disions un peu plus tôt, il y a bien deux cas confirmés de coronavirus en Martinique. La Première en parlait dès hier soir.

10 h 03 : On ne va pas vers une fermeture des frontières en Europe

Le coronavirus « est en Europe (…) il s’agit maintenant de le ralentir », a déclaré vendredi le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, tout en plaidant pour laisser ouvertes les frontières entre les pays de l’Union. Il a insisté pour que les pays de l’Union se concertent « pour savoir comment se comporter entre eux de façon appropriée sans limiter la liberté de mouvement » à l’intérieur de l’UE.

« Compte tenu de ce que nous savons sur le virus aujourd’hui, j’estime qu’il n’est pas approprié de prendre des mesures qui limitent la liberté de mouvement » à l’intérieur de l’Union, a dit Jens Spahn. Son homologue tchèque, Adam Vojtech, a quant à lui insisté sur le manque de masques pour faire face à l’épidémie. « Nous avons besoin de garantir que nos professionnels sont à 100 % protégés », a-t-il souligné.

9 h 48 : C’est pas la grande forme non plus à la Bourse de Milan

La Bourse de Milan perdait plus de 3 % ce matin matin, plombée par les inquiétudes des investisseurs sur l’impact de l’épidémie de coronavirus. Vers 09 h 40, le FTSE Mib cédait 3,10 % à 20.890 points.

9 h 35 : Malin

Bien essayé mais c’est non.

 

9 h 24 : On part à la Bourse de Paris

Qui fait, une nouvelle fois, grise mine à l’ouverture. Elle a dégringolé à l’ouverture ce matin (-2 %), poursuivant son hémorragie à l’heure où les investisseurs continuent de suivre de près l’évolution du coronavirus dans le monde sans pouvoir évaluer son impact économique dans la durée. A 09 h 00, l’indice CAC40 plongeait de 107,28 points à 5.253,82 points. La veille, il avait fini en nette baisse (-1,90 %).

9h13 : Les épreuves du bac maintenues pour le moment

Le coronavirus pourrait-il menacer les épreuves du bac ? « A priori non, en mai-juin ça devrait être derrière nous », a répondu Jean-Michel Blanquer au micro de Radio Classique, ce vendredi. « Mais nous travaillons sur l’ensemble des scénarios ».

 

9h12 : Près de 150 établissements scolaires fermés en France

Autour de 150 établissements scolaires sont fermés en France en raison du coronavirus, a indiqué vendredi le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, rejetant une nouvelle fois l’éventualité d’une fermeture totale de toutes les écoles.

« Autour de 150 établissements » sont aujourd’hui fermés : essentiellement dans l’Oise et le Morbihan, principaux foyers de l’épidémie dans le pays, auxquels s’ajoutent « quelques cas particuliers », a-t-il précisé sur Radio classique. Cela représente « environ 45.000 élèves, un peu plus de 3.000 professeurs », selon le ministre de l’Education.

Il a de nouveau rejeté l’éventualité d’une fermeture totale des écoles, si le pays passait à un stade épidémique, contrairement à ce que l’Italie a par exemple décidé. « Si nous devions passer au stade 3, ce n’est pas la bonne décision que de tout fermer (…), ça paralyse le pays (…), il est très important de maintenir le fonctionnement du pays », a justifié le ministre de l’Education.

9h05 : L’OMS appelle à lutter « à fond » contre le coronavirus

Le coronavirus poursuit vendredi sa progression à travers le monde, l’OMS accusant certains pays de ne pas prendre la menace suffisamment au sérieux. Une « longue liste » de pays n’en font pas assez pour combattre le coronavirus, a mis en garde l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Ce n’est pas un exercice, ce n’est pas le moment d’abandonner, ce n’est pas le moment de trouver des excuses, c’est le moment d’y aller à fond », a plaidé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, sans nommer les pays visés.

 

8h50 : Le coronavirus va-t-il chambouler les projets de vacances ?

A l’approche des vacances de printemps, certains renoncent à partir, quand d’autres ne veulent pas céder à la panique. Notre journaliste Delphine Bancaud a recueilli vos témoignages et c'est à lire juste ici.

8h41 : Le Japon annule la cérémonie du souvenir du tsunami de 2011

Le Japon annule cette année pour cause d’épidémie de coronavirus l’hommage national aux victimes du tremblement de terre et du gigantesque tsunami survenus le 11 mars 2011, ont annoncé vendredi des responsables officiels. Ces huit dernières années, le Premier ministre, des membres de la famille impériale, des parlementaires, des diplomates et représentants des médias avaient participé chaque 11 mars à cette cérémonie du souvenir, aux côtés de familles endeuillées par la catastrophe.

Cette décision a été annoncée au lendemain de la confirmation du report de la visite d’Etat au Japon du président chinois Xi Jinping, qui était initialement prévue ce printemps. Tokyo a aussi annoncé la mise en quarantaine à compter de lundi prochain de tous les voyageurs en provenance de Chine et de Corée du Sud.

8h37 : L’Etat limite à 3 euros les 100 ml de gels hydroalcooliques

Un décret encadrant les prix de vente des gels hydroalcooliques, dont l’utilisation est recommandée pour éviter une contamination par le nouveau coronavirus, a été publié vendredi au Journal Officiel. Ce décret, entré en vigueur vendredi et s’appliquant jusqu’au 31 mai, limite à 3 euros les 100 ml le prix des gels hydroalcooliques destinés à l’hygiène corporelle. Dans le détail, il plafonne à 2 euros les flacons de 50 ml, 3 euros les 100 ml, 5 euros les 300 ml et 15 euros le litre.

Le ministre de l’Economie « peut modifier par arrêté » ces prix maximums imposés afin de « tenir compte de l’évolution de la situation du marché constatée sur tout ou partie du territoire », précise le texte. Ce décret qui encadre les prix de vente au détail au public mais aussi les prix de vente en gros à des revendeurs, cherche à « protéger les consommateurs contre les risques induits par une situation manifestement anormale du marché ».

8h28 : La prochaine session du Parlement européen délocalisée

En raison des risques liés à la propagation du coronavirus, la prochaine session de votes des eurodéputés, prévue la semaine prochaine, ne se tiendra pas à Strasbourg mais à Bruxelles, a annoncé le président du Parlement européen David Sassoli, jeudi soir.

 

8h18 : Que signifierait un passage au stade 3 dans le plan de lutte contre l’épidémie ?

Notre journaliste Clément Boutin fait le point sur les mesures qui seront mises en place si la France passe en stade 3. C'est à lire juste ici​.

7h47 : Le directeur du Bon Coin veut lutter contre la revente de masques

Sur Twitter, Antoine Jouteau, le directeur du Bon Coin, a annoncé que les annonces de reventes de masques de protection allaient être supprimées, dénonçant « une dérive spéculative déplorable ».

 

7h43 : Gérald Darmanin en visite à Roissy

Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des comptes publics, s’est rendu à Roissy, ce vendredi matin, pour remercier les douaniers pour leur « grand professionnalisme ». Il a également assuré que « le service public ne s’est pas arrêté » et « fonctionne correctement dans tous les aéroports de France ».

 

7h39 : Les deux numéros à retenir

Depuis le 1er février, le ministère des Solidarités et de la Santé a activé la plateforme téléphonique d’information « Nouveau coronavirus ». Cette plateforme téléphonique, accessible au 0800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France, 7 jours sur 7, 24h/24)

Pour les personnes qui auraient des questions médicales liées à leur propre situation ou à des symptômes évocateurs (fièvre, toux, difficultés respiratoires), elles doivent appeler le SAMU Centre 15.

7h38 : Premier cas confirmé de coronavirus au Bhoutan

Le royaume himalayen isolé du Bhoutan a annoncé vendredi son premier cas confirmé de coronavirus, après qu’un touriste américain a été testé positif.

L’homme de 76 ans est arrivé au Bhoutan le 2 mars, en provenance d’Inde. Il a été admis jeudi dans un hôpital où des tests ont révélé qu’il était porteur du nouveau coronavirus, ont annoncé sur Facebook les services du Premier ministre Lotay Tshering.

En conséquence, le gouvernement bhoutanais a interdit l’entrée de tout touriste sur son territoire pour deux semaines, avec effet immédiat. Les établissements d’enseignement dans trois zones, dont la capitale Thimphou, doivent également fermer pour quinze jours.

Le patient, qui n’a pas été nommé, était parti de Washington le 18 février et a voyagé en Inde du 21 février au 1er mars.

7h28 : Comment se dire bonjour à l’heure du coronavirus ?

Refuser une main tendue, éviter la bise ou le hug… Partout dans le monde, le coronavirus induit de nouveaux comportements en société. Pratiquer le « footshake » en se tapant les pieds les uns contre les autres, joindre ses propres mains en signe de salutation, taper le coude de son interlocuteur… On vous donne les astuces juste ici.

7h27 : Le bilan mondial

A l’heure de ce post, 98.385 personnes sont contaminées dans le monde et l’épidémie a déjà fait 3.383 morts.

7h23 : La carte en temps réel

Comme tous les jours, suivez l’évolution de l’épidémie dans le monde avec cette carte en temps réel, élaborée par deux chercheurs américains.

7h20 : L’épidémie « inexorable », la phase 3 dans « une ou deux semaines »

Cette accélération a conduit Emmanuel Macron à avertir les Français sur le caractère « inexorable » de cette épidémie. « Il y a un moment où, nous le savons tous (…) une épidémie est de toute façon inexorable », a déclaré jeudi le chef de l’Etat qui a reçu une vingtaine de spécialistes à l’Elysée pour « essayer de stopper l’arrivée, ensuite pour ralentir » la propagation de la maladie.

Selon le Pr Jean-François Delfraissy, spécialiste des maladies infectieuses qui participait à la réunion, le passage de la phase 2, en cours actuellement, à la phase 3 – celle de l’épidémie, qui imposera des restrictions plus contraignantes – interviendra « entre quelques jours et une ou deux semaines ». Cette phase 3, quand elle sera décrétée, impliquera, entre autres, la suspension de transports en commun, une restriction des rassemblements et des fermetures d’écoles, soit un ensemble de mesures qui auront un impact important sur la vie quotidienne.

7h15: L'Assemblée nationale touchée 

L'Assemblée nationale n'a pas été épargnée par le coronavirus, après l'hospitalisation d'un député, nouveau signe d'une épidémie désormais considérée comme «inéxorable» après un nombre record jeudi de nouveaux cas et de décés en 24 heures.

Un député LR du Haut-Rhin, Jean-Luc Reitzer, a été hospitalisé en «réanimation», un salarié de l'Assemblée nationale est aussi infecté et un autre cas est «suspect», a ainsi annoncé la présidence de l'Assemblée jeudi soir. Toutes les informations sont à retrouver ici. 

7h10 : Le point sur la situation en France

Selon le bilan national établi à jeudi à 16 heures et annoncé en début de soirée par Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, 423 personnes ont été contaminées sur le territoire français, dont 138 nouveaux cas confirmés et trois nouveaux décès rapportés, qui portent à sept le bilan total des personnes décédées. Douze personnes sont guéries. 

Plus aucune région de France métropolitaine n’est désormais épargnée par la propagation du Covid-19. Outre-mer, seuls Mayotte et la Réunion ne sont pour l’heure pas concernées.

7h : Bonjour et bienvenue dans ce live

Ici Manon aux commandes, nous allons, une fois de plus, suivre l’évolution du Covid-19 partout dans le monde.