Coronavirus: L’économie chinoise au plus mal

LIVE Revivez avec nous les informations du 28 février liées à l’épidémie de coronavirus (Covid-19), partout dans le monde

L.Br, A.O et M.A

— 

Des ouvriers en Chine à Taicang le 27 février 2020.
Des ouvriers en Chine à Taicang le 27 février 2020. — Finn / Costfoto/Sipa USA/SIPA

L’ESSENTIEL

  • En France, 20 nouveaux cas de coronavirus ont été diagnostiqués, portant le nombre de malades à 38 sur le sol français.
  • « On a devant nous une épidémie qui arrive » et il faudra « l’affronter au mieux », a déclaré Emmanuel Macron jeudi.
  • Vendredi après-midi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a élevé le niveau de la menace internationale au statut « très élevée ». 

POUR EN SAVOIR PLUS

VIDEO

 

    Ce Live est maintenant terminé. Merci d’avoir suivi avec nous les dernières informations sur l’épidémie. Bon week-end

    5h35: Un 3e cas de contamination d’origine inconnue aux Etats-Unis

    Les autorités sanitaires de l’Oregon ont annoncé vendredi soir qu’une personne avait contracté le nouveau coronavirus d’une source encore inconnue. Elle affirme en effet ne pas avoir voyagé récemment ou avoir eu de contact établi avec une personne infectée.

    Le patient en question a été placé à l’isolement à l’hôpital et a eu des contacts avec des personnes dans une école élémentaire. Il réside dans le comté de Washington, près de Portland. Deux autres cas similaires de contamination d’origine indéterminée ont été recensés cette semaine dans le nord de la Californie, voisine de l’Oregon.

    4h55: La Corée du Sud enregistre son plus grand nombre de cas quotidiens

    La situation empire en Corée du Sud. Le pays a recensé samedi 3 nouveaux décès et 594 cas supplémentaires de contamination. C’est la plus forte hausse quotidienne à cette date, portant le total à 2.931 personnes infectées.

    Trois femmes ont succombé au Covid-19 dans la région de Daegu (sud), portant à 16 le bilan des décès dans le pays, ont indiqué les autorités sanitaires sud-coréennes. Cette région concentre plus de 90 % des nouveaux cas, ont-elles ajouté.

    4h15: L’activité manufacturière en Chine tombe à un plus bas historique

    Les conséquences économiques de l’épidémie se font particulièrement sentir en Chine. L’activité manufacturière y a atteint son plus bas niveau jamais enregistré en février, a annoncé samedi le Bureau national des statistiques (BNS).

    L’indice des directeurs d’achats (PMI) pour le mois de février s’est établi à 35,7 points contre 50,0 en janvier. Un chiffre supérieur à 50 témoigne d’une expansion de l’activité et, en deçà, il traduit une contraction. Les secteurs de l’automobile et des équipements spécialisés ont été particulièrement touchés, a précisé le BNS.

    3h46 : Kim Jong Un avertit des « conséquences graves » si le virus entre en Corée du Nord

    Lors d’une réunion du Parti du travail, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un a averti des « conséquences graves » qu’aurait l’entrée du coronavirus dans le pays, ont rapporté les médias officiels samedi. Le pays a rigoureusement fermé ses frontières pour éviter toute contamination, alors qu’il est entouré par les deux pays les plus touchés au monde, la Chine et la Corée du Sud.

    La lutte contre le virus est une « affaire cruciale pour la défense du peuple », qui exige une discipline sans faille, a estimé Kim Jong Un. L’agence de presse KCNA a par ailleurs fait état du limogeage de deux vice-présidents, Ri Man Gon and Pak Thae Dok, et de la dissolution d’une cellule du parti, en raison de soupçons de corruption qui auraient pu compromettre les mesures de prévention contre l’épidémie. « Aucun traitement de faveur ne doit être permis », a insisté Kim Jong Un, qui a ordonné de « fermer hermétiquement tous les canaux et interstices par lesquels la maladie contagieuse pourrait s’infiltrer ».

    2h15: 47 morts supplémentaires en Chine

    La Chine a fait état samedi de 47 morts supplémentaires de personnes atteintes par le coronavirus, portant le total à 2.835 depuis le début de l'épidémie. La Commission nationale de la santé a recensé 427 nouveaux cas, soit plus que la veille, ce qui fait grimper le bilan à 79.251 infections au total.

    La très grande majorité des morts sont à déplorer dans la province du Hubei (45), contre une dans la capitale Pékin, et une dans le Henan (centre). Tous les nouveaux cas sauf quatre viennent du Hubei, dont 420 rien que dans son chef-lieu Wuhan, métropole d'où est parti le virus.

    1h20 : Libération du couple français hospitalisé contre son gré au Brésil

    Un couple de touristes français hospitalisé de force au Brésil en raison de soupçons d’infection au coronavirus a été autorisé à sortir, des tests ayant écarté toute contamination, ont annoncé vendredi les autorités locales.

    Arrivés au Brésil le 20 février, ces deux touristes de 54 et 57 ans s’étaient présentés jeudi dans un hôpital de Paraty, petite cité balnéaire près de Rio, en présentant des symptômes grippaux.

    Soupçonnés d’être porteurs du nouveau coronavirus, ils avaient été confinés contre leur gré à l’hôpital sur décision de la municipalité. Un tribunal de Rio, saisi après que les Français eurent manifesté leur désir de sortir, avait confirmé vendredi la légalité de la mesure. Les tests étant finalement négatifs, « nous sommes soulagés de partir », a commenté une des deux touristes, interrogée par quotidien O Globo après avoir reçu l’autorisation de quitter l’hôpital.

    1h15 : Washington recommande d’éviter les voyages non indispensables en Italie

    Les Etats-Unis ont recommandé vendredi à leurs ressortissants d’éviter les voyages non indispensables en Italie, pays d’Europe le plus touché par l’épidémie de coronavirus.

    Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) ont expliqué leur décision par le fait qu’il « existe un accès limité à des soins médicaux adéquats dans les zones touchées », selon un communiqué.

    Dans un communiqué séparé, le département d’Etat a conseillé aux Américains de « reconsidérer leur voyage », soulignant la « propagation (des cas) de contamination » d’origine inconnue au sein de la population du pays.

    1h05: Un second cas d'origine inconnue en Californie

    Le patient ne s'était pas rendu dans une zone à risque. Les autorités sanitaires recherchent toujours le «patient zéro».

    1h00: Premier cas à Monaco, transféré au CHU de Nice

    Le gouvernement de Monaco a annoncé vendredi son premier cas d'infection au coronavirus, chez un patient dont l'état de santé «n'inspire pas d'inquiétude» et qui était «en cours de transfert» hospitalier en France dans la soirée.

    La personne, qui était domiciliée à Monaco, a été prise en charge et placée à l'isolement dans la matinée au centre hospitalier Princesse Grace. Elle était en cours de transfert vendredi vers le service d'infectiologie du CHU de Nice, «conformément aux dispositions convenues entre les deux pays», a précisé la principauté dans un communiqué.

    23h50 : Trump espère une baisse des taux d’intérêt

    Le président américain espère que la Fed interviendra bientôt pour soutenir l’économie américaine menacée par l’épidémie galopante de coronavirus, a-t-il dit vendredi à des journalistes. La Banque centrale américaine « a fait beaucoup d’erreurs, mais j’espère (qu’elle) va intervenir bientôt », a dit à des journalistes dans les jardins de la Maison Blanche Donald Trump, qui réclame à la Fed de baisser ses taux depuis des mois.

    La Fed s’est dite vendredi prête à agir si nécessaire, jugeant toutefois que « les fondamentaux de l’économie américaine » restaient « solides ».

    22h45 : Trois nouveaux cas en Pays de la Loire

    Une patiente de 58 ans infectée par le coronavirus après avoir été en contact avec un malade dans l’Oise est hospitalisée au CHU de Nantes (Loire-Atlantique) et ne présente « pas de signe de gravité », a-t-on appris vendredi lors d’une conférence de presse.

    Dans la soirée de vendredi, l’ARS a annoncé que « trois autres personnes ont été diagnostiquées positives au COVID-19 vendredi. Il s’agit d’une femme de 58 ans du département de la Mayenne, de sa fille de 25 ans et de son gendre de 25 ans du Maine-et-Loire. Ces trois personnes étaient suivies par l’ARS, » car identifiées comme « cas contact » d’un patient hospitalisé en Bretagne. Pris en charge au CHU d’Angers, elles sont actuellement hospitalisées et leur état de santé est rassurant", a ajouté l’ARS dans un communiqué.

    22h40 : Le patron de la Fifa n’exclut pas un report de matches internationaux

    Le président de la Fifa Gianni Infantino n’a pas exclu vendredi la possibilité que des matches internationaux soient reportés. « La santé des personnes est bien plus importante que n’importe quel match de football », a déclaré Infantino à son arrivée à Belfast où doit se tenir ce week-end l’Assemblée générale annuelle de l’instance internationale.

    « C’est pourquoi nous devons examiner la situation et espérer qu’elle va aller en s’améliorant plutôt qu’en s’aggravant », a poursuivi le dirigeant. « Pour l’instant, il semble que cela continue à augmenter. Si les matches doivent être reportés ou joués sans spectateurs jusqu’à ce que tout rentre dans l’ordre, alors nous en passerons par là ».

    22h30: Le Liban ferme ses écoles

    Le Liban a annoncé vendredi la fermeture de ses écoles et universités, ainsi que l'interdiction d'entrée sur son territoire de voyageurs venant de Chine, Italie, Iran et Corée du Sud, dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

    A partir de samedi et jusqu'au 8 mars, les écoles, universités et centres éducatifs du pays fermeront leurs portes, a annoncé dans un communiqué le ministre de l'Education Tarek Majzoub. Les autorités ont également annoncé qu'elles empêcheraient l'entrée au Liban via des transports aérien, terrestre et maritime à toutes les personnes venant de pays touchés par l'épidémie du coronavirus --la Chine, la Corée du sud, l'Iran, l'Italie.

    22h05: Le Dow Jones limite la casse (-1,4%)

    L'indice phare de Wall Street a perdu 357 points après avoir dégringolé de 1.200 points la veille. En une semaine, le Dow a abandonné 13%.

    21h35 : L’Arabie saoudite interdit ses villes saintes aux ressortissants du Golfe

    L’Arabie saoudite a interdit vendredi aux ressortissants des pays membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG) d’entrer dans ses villes saintes, La Mecque et Médine, a annoncé le ministère saoudien des Affaires étrangères. Il s’agit d’une « suspension temporaire » s’appliquant aux ressortissants d’Oman, des Emirats arabes unis, de Bahreïn, du Qatar et du Koweït. Le ministère n’a pas précisé si l’interdiction s’appliquait également aux citoyens saoudiens, Ryad faisant partie du CCG.

    20h38 : La Fed interviendra si nécessaire pour soutenir l’économie, annonce son président

    Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell a jugé vendredi que « les fondamentaux de l’économie américaine » restaient « solides », mais a assuré que l’institution se tenait prête à intervenir si nécessaire face aux effets sur l’économie de l’épidémie.

    « Les fondamentaux de l’économie américaine restent solides. Néanmoins, le coronavirus pose un risque croissant pour l’activité économique », estime Jerome Powell dans un communiqué de presse, assurant que la Fed se tient prête à agir si nécessaire, avec les outils à sa disposition. Les appels à l’action de la Banque centrale se sont multipliés ces derniers jours, y compris de la part de Donald Trump.

    20h : « Pas le moment de paniquer mais de se préparer »

    Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a affirmé vendredi que ce n’était « pas le moment de paniquer mais de se préparer pleinement » à la propagation du coronavirus dans le monde. « Nous voyons des cas dans plusieurs nouveaux pays, incluant maintenant le continent africain », a relevé le chef de l’ONU lors d’une brève déclaration à la presse.

    Antonio Guterres a souligné que « le plus grand ennemi maintenant n’était pas le virus. C’est la crainte, les rumeurs et la stigmatisation ». « Il est temps maintenant pour tous les gouvernements de prendre des mesures et de faire tout leur possible pour contenir la maladie, sans stigmatisation et en respectant les droits humains », a précisé le secrétaire général. « Nous savons que la maîtrise » de la maladie « est possible mais la fenêtre d’opportunité se rétrécit », a-t-il averti, en appelant « à la solidarité, à un soutien mondial total et à ce que tous les pays assument leurs responsabilités ».

    19h58 : Un couple de Français hospitalisé contre son gré au Brésil

    La justice brésilienne a autorisé vendredi les autorités municipales de Paraty, cité balnéaire près de Rio, à maintenir confinés dans un hôpital contre leur gré deux touristes français suspectés d’être atteints de coronavirus. La mairie de Paraty (Sud-Est) a expliqué au site d’informations G1 que le couple de Français était arrivé à Rio en provenance de Barcelone le 20 février, avant de se rendre dans la cité balnéaire lundi.

    Jeudi, ils ont été admis à l’hôpital municipal après avoir présenté des symptômes de grippe. Après avoir été soumis à des examens, ils ont été déclarés officiellement comme des cas suspects du coronavirus. La mairie a toutefois argumenté que le couple devait rester confiné le temps de l’arrivée des résultats définitifs, sous 48 heures.

    19h54 : « Le virus circule sur notre territoire et nous devons freiner sa diffusion »

    19h53 : « Nous recommandons désormais d’éviter la poignée de mains »

    19h53 : « Il est demandé de ne pas envoyer les enfants à l’école s’ils reviennent d’une zone à risque », rappelle Olivier Véran

    Le ministre de la Santé a précisé que plusieurs établissements scolaires de l’Oise resteront fermés lundi, date prévue de la rentrée scolaire, mardi et mercredi.

    19h45 : « En France, une nouvelle étape de l’épidémie est franchie »

    « Il y a 19 cas de plus qu’hier à la même heure : 6 cas à Annecy, 6 cas de voyage organisé qui reviennent d’Egypte, 2 à Montpellier, 12 cas isolés en cours d’investigations », a expliqué Olivier Véran, lors de son point presse, ajoutant : « Il y a 18 cas dans l’Oise, soit 6 de plus qu’hier à la même heure ».

    « Je veux redire la pleine mobilisation du système de santé », a-t-il déclaré depuis Crépy-en-Valois (Oise), où enseignait le premier Français décédé des suites de l'infection. « Je vous ai promis depuis le premier jour la plus grande transparence sur la situation (…) En France, une nouvelle étape de l’épidémie est franchie, nous passons au stade 2 ».

    19h43 : Le salon international du tourisme de Berlin annulé

    Le salon international du tourisme de Berlin, qui devait se tenir du 4 au 8 mars 2020, est annulé en raison du coronavirus, ont annoncé les organisateurs ce vendredi.

    18h56 : Le point sur les cas dans le monde

    Le nombre de cas de nouveau coronavirus dans le monde s’élevait à 84.117, dont 2.870 décès, dans 59 pays et territoires, selon un bilan établi à partir de sources officielles vendredi à 18 heures. 1.435 nouvelles contaminations ont été recensées depuis le décompte réalisé la veille à la même heure.

    La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie s’est déclarée fin décembre, comptait 78.824 cas, dont 2.788 décès. 327 nouvelles contaminations et 44 nouveaux décès y ont été annoncés entre jeudi 18h et vendredi 18h.

    Ailleurs dans le monde, 5.293 cas étaient recensés vendredi à 18h, dont 82 décès et 1.108 nouveaux cas. Les pays les plus touchés après la Chine sont la Corée du Sud (2.337 cas dont 571 nouveaux, 13 décès), l’Italie (888 cas dont 238 nouveaux, 21 décès), l’Iran (388 cas dont 143 nouveaux, 34 décès) et le Japon (210 cas dont 23 nouveaux, 9 décès). Le Japon a par ailleurs enregistré plus de 700 cas sur le navire de croisière Diamond Princess amarré au large de Yokohama.

    18h50: Conseil de Défense et Conseil des ministres «exceptionnels» ce samedi

    Un Conseil de Défense suivi d'un Conseil des ministres «exceptionnels» seront organisés samedi pour faire le point sur le coronavirus, a annoncé l'Elysée vendredi. Le premier aura lieu à 10 heures et le second à 11 heures, a précisé l'Elysée, peu avant un nouveau point du ministre de la Santé sur l'épidémie et alors que l'OMS a relevé vendredi à son degré maximum le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus.

    18h45: Débat mercredi au Sénat précédé d'une déclaration du gouvernement

    L'Elysée annonce un débat au Sénat sur la gestion de l'épidémie (plus d'infos à venir)

    18h17 : Un premier cas détecté à Rouen

    Il s'agit d'un professionnel de santé rentré d'Allemagne à Rouen hier soir selon l'ARS, et hospitalisé aujourd'hui pour « surveillance ».

    18h10 : L'épidémie de coronavirus va-t-elle influer sur vos projets de vacances?

    Que ce soit le cas ou pas, vos témoignages sont les bienvenus.

    18h06 : Boire de l'alcool, le meilleur remède contre le coronavirus ?

    Malheureusement pour les gros buveurs, il s'agit d'une intox.

    17h56 : Comment retrouver le « patient zéro », cette première personne infectée par un agent pathogène ?

    Notre journaliste Oihana Gabriel vous explique comment fonctionne cette procédure cruciale. 

    17h49 : La bourse de Paris finit elle aussi en repli

    A -3,38% précisément. 

    17h41 : La bourse de Londres termine à -3,39% 

    Il s'agit de sa pire semaine depuis 2008. 

    17h29 : Une réunion des ministres de la Santé de l'UE aura lieu le 6 mars 

    17h24 : Premier cas annoncé en Islande 

    Il s'agit d'un quadragénaire islandais de retour d'Italie, où il a séjourné hors d'une zone à risque. Il « n'est pas gravement malade mais présente des symptômes typiques de la maladie Covid-19 », selon les autorités, et se trouve actuellement soigné dans la capitale Reykjavik.

    17h15 : L'OMS explique pourquoi la menace internationale est passée à « très élevée »

    Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a détaillé le passage au degré le plus haut en vigueur à l'OMS : « L'augmentation continue du nombre de cas, et le nombre de pays touchés ces derniers jours sont clairement préoccupants ».
    Il a également indiqué que plus de vingt vaccins étaient en cours de développement dans le monde, en plus des produits thérapeutiques en cours d'essai cliniques, dont les premiers résultats sont attendus dans « quelques semaines ». 

    17h06 : Le maire de Compiègne appelle à la « solidarité nationale »

    Alors qu'une centaine d'agents sont confinés à l'hôpital de Compiègne (Oise), après le passage d'un patient contaminé par le coronavirus, quatre médecins d'autres établissement doivent arriver en renfort. 
    Mais pour le maire de la ville, Philippe Marini (LR), cette mesure d'aide en appelle d'autres : « Il sera certainement indispensable d'aller au-delà de cet effort ponctuel, car la situation est réellement très difficile et cela durera plusieurs semaines. Je demande au ministre de la Santé de prendre les mesures nécessaires et j'en appelle à la solidarité nationale. »

    16h52 : Le carnaval d'Annecy est annulé

    La décision d'annuler cet évènement, qui attire chaque année près de 10.000 personnes et devait avoir lieu du 6 au 8 mars, a été prise conjointement par le préfet de Haute-Savoie, le maire d'Annecy et le président de l'association organisatrice. 

    « L’organisation et le déroulement de la manifestation ne permettent pas le contrôle des "masques" et des visiteurs ayant participé au carnaval de Venise, ni ceux qui seraient en provenance de Lombardie (région touchée par le Covid-19) », expliquent-ils pour justifier cette mesure de prévention. 

    16h29 : L'OMS élève la menace internationale à « très élevée »

    16h20 : La bière Corona, victime indirecte du coronavirus?

    Un sondage YouGov publié cette semaine révèle que les intentions d'achat de la bière Corona sont à leur plus bas niveau depuis deux ans, en raison des peurs du public vis-à-vis du nouveau coronavirus.

    En réaction, l'entreprise a affirmé à CNN que ses clients comprennent bien l'absence de tout lien entre le virus et la bière, et affirme que ses ventes restent  « importantes ». 

    15h48 : Un syndicat de médecins appelle à un « déploiement massif » de la téléconsultation 

    Cette mesure pourrait permettre d'identifier les patients à risque tout en évitant « l'engorgement des urgences et des appels au Samu » et en limitant « la propagation » du coronavirus, selon le syndicat de médecins libéraux spécialistes Avenir Spé. 

    15h30 : A la mi-journée, le bilan mondial du coronavirus s'élevait à 2.873 décès

    Et le nombre de cas à 83.853 personnes dans 56 pays et territoires. 

    15h23 : Le passager du Diamond Princess décédé est le premier Britannique à succomber au nouveau coronavirus

    Cinq autres personnes qui étaient à bord du paquebot étaient déjà décédées, 700 autres ont été testées positives au virus. 

    15h03 : Corona Cake, apérivirus... En Italie, le combat contre le coronavirus passe aussi par l'humour

    A Milan - à 60 km du foyer de contagion en Lombardie -, l'aperitivo a cédé la place à « l'apérivirus » dans certains établissements, qui proposent un apéritif à prix réduit par rapport aux tarifs habituels. Une pâtisserie de Lombardie propose quant à elle un Corona Cake, un gâteau glacé reproduisant les excroissances typiques du Covid-19. 
    « Nous savons que la question est sérieuse mais nous croyons que ce n'est pas avec la tristesse et la peur que l'on peut résoudre les problèmes. L'important, c'est de respecter les consignes et de rester calmes. Si en attendant on mange une bonne glace, ça ne peut certainement pas faire de mal », expliquent les propriétaires de la pâtisserie. 

    14h52 : Le Mexique annonce un premier cas de coronavirus

    14h50 : Un passager britannique du paquebot Diamond Princess, en quarantaine au Japon, est décédé 

    14h37 : L'épidémie de coronavirus fait le bonheur des fabricants de caméras thermiques

    Ces entreprises enregistrent des demandes record de cet appareil très prisé des aéroports, bus, hôtels et autres usines pour lutter contre la propagation du virus. Deux de ces fabricants comptent même des commandes jusqu'en avril.

    14h23 : Le salon horloger de Bâle est ajourné

    Un report annoncé quelques heures après l'annulation du salon automobile de Genève 

    14h14 : Air France regroupe certains vols vers l'Italie 

    « Légère adaptation du programme » pour la compagnie aérienne, qui regroupe certains vols vers Milan, Bologne et Venise. L'annulation d'un de ses cinq vols quotidiens vers Venise entraîne ainsi le basculement de ses passagers sur les autres vols. Air France n'a en revanche pris « aucune décision » au-delà de ce week-end.

    14h03 : Pékin adopte de nouvelles mesures pour limiter le nombre de personnes dans les lieux publics

    Après la découverte, cette semaine, d'un nouveau foyer d'infection dans la capitale chinoise de 21 millions d'habitants, les autorités ont annoncé de nouvelles règles pour éviter les rassemblements. Les supermarchés doivent par exemple garantir une surface moyenne minimale de deux mètres carré par client, ce qui permet par exemple à un magasin de 100 mètres carré d'accueillir 50 clients maximum.

    13h41 : Le patient hospitalisé en Bretagne est dans un état stable

    Son épouse, qui voyageait à ses côtés en Egypte, est également hospitalisée pour vérification, selon l'ARS. 

     

    13h27 : Le coronavirus circulait « inaperçu » depuis des semaines en Italie

    C'est ce qu'ont affirmé les chercheurs d'un hôpital spécialisé de Milan, soulignant que l'épidémie « n'est pas récente » en Italie et que le virus a circulé inaperçu « avant les premiers cas avérés de la maladie ».

    13h17 : En Italie, une situation « très difficile » pour la communauté chinoise 
    Francesco Wu, figure respectée de cette communauté de 300.000 personnes en Italie, dénonce les « dizaines de cas de violences » subies par des Italo-Chinois ces dernières semaines.

    13h07 : Premiers cas de coronavirus au Bélarus et en Azerbaïdjan

    Le Bélarus et l’Azerbaïdjan ont annoncé vendredi avoir enregistré leurs premiers cas du nouveau coronavirus, tandis que plusieurs autres personnes se trouvant en quarantaine en Géorgie sont « fortement » suspectées d’être infectées.

    Selon le ministère bélarusse de la Santé, le premier cas dans ce pays aux portes de l’UE est un étudiant iranien arrivé dans le pays via l’Azerbaïdjan la semaine dernière. Son état est jugé « satisfaisant ». Les personnes avec lesquelles il a été en contact depuis son arrivée au Bélarus le 22 février ont été placées en quarantaine dans un hôpital de Minsk spécialisé dans les maladies infectieuses.

    Autre ex-république soviétique, l’Azerbaïdjan a pour sa part également annoncé un premier cas confirmé de Covid-19. Il s’agit cette fois d’un citoyen russe, arrivé via l’Iran dans ce pays du Caucase bordant la mer Caspienne. « Il a été placé en isolement », a indiqué le gouvernement dans un communiqué, ajoutant que son état est « stable ».

    13h01 : Qui sont les nouveaux cas de coronavirus en Auvergne Rhône-Alpes ?

    Cinq cas de coronavirus sont confirmés pour l’heure dans la région. Quatre personnes contaminées sont hospitalisées à Annecy et un homme est en réanimation à Lyon. Notre journaliste sur place fait le point et c'est à lire juste ici.

    12h59: Des mesures particulières chez les orthodoxes roumains

    La puissante Eglise orthodoxe de Roumanie autorise ses ouailles craignant de contracter le coronavirus à ne plus embrasser les icônes et à utiliser une cuillère jetable pour la communion, alors que le pays a confirmé son premier cas de Covid-19.

    «Les fidèles qui redoutent une contamination peuvent éviter temporairement d'embrasser les icônes dans les églises», a indiqué le patriarcat orthodoxe dans un communiqué publié jeudi soir. Dans le même souci, les croyants «peuvent demander de manière exceptionnelle au prêtre d'utiliser leur propre cuillère pour la sainte communion», est-il également écrit.

    Les fidèles malades, qui ne peuvent pas participer à la messe, sont invités à «boire de l'eau bénite» qu'ils sont censés avoir gardée chez eux dans une bouteille depuis l'Epiphanie, début janvier. Selon le patriarcat orthodoxe, il s'agit de «mesures exceptionnelles permises uniquement en raison de la menace d'une épidémie».

    12h57 : Le coronavirus sera considéré comme « un cas de force majeure » pour les entreprises, selon Bruno Le Maire

    12h48 : Les Urssaf au soutien des entreprises en difficulté

    Les Urssaf, organismes collecteurs des cotisations de Sécurité sociale, pourront mettre en place des délais ou remise de pénalités pour les entreprises dont l’activité serait touchée par l’épidémie de coronavirus, selon un communiqué de la caisse nationale (Acoss) vendredi.

    « L’appui du réseau des Urssaf aux entreprises en difficulté se traduit notamment par l’octroi de délais (échelonnement de paiements) et la remise des majorations et pénalités de retard sur les périodes ciblées », indique l’Acoss.

    12h32 : Huit nouveaux morts en Iran

    L’Iran a fait état vendredi de la mort de huit personnes infectées par le nouveau coronavirus parmi 143 nouveaux cas détectés ces dernières 24h, portant le bilan à 34 morts et le nombre de cas à 388.​

    12h10 : Les entreprises sur le qui-vive

    Ce vendredi, la ministre du Travail et le ministre des Solidarités et de la Santé ont reçu les partenaires sociaux pour faire un point sur les mesures à prendre dans les entreprises concernant le coronavirus. Voilà ce que certaines entreprises ont déjà mis en place pour faire de

     

    12h00 : Un millier de personnes en quarantaine en Allemagne

    Un millier de personnes ont été placées en quarantaine dans l’ouest de l’Allemagne alors que le nombre de cas confirmés dans le pays a grimpé à 53, selon un bilan des autorités sanitaires vendredi. La mesure concerne le district de Heinsberg, très proche de la frontière néerlandaise, où un millier de personnes doivent rester chez elles tandis que les écoles et les crèches ont été fermées jusqu’à lundi, ainsi que les administrations. Toutes les audiences du tribunal ont été repoussées.

    11h50 : En Alsace, 600 salariés d'une entreprise en télétravail après la contamination du conjoint d'une employée

    Seulement 900 personnes sur les 1.500 que compte l'entreprise Merck, à Molsheim (Alsace) se rendent au travail ce vendredi, en raison de ces mesures de précaution. 

    11h42 : Un cas de coronavirus confirmé en Loire-Atlantique
    Il s'agit d'une femme de 58 ans, médecin généraliste, domiciliée dans l'Oise, qui avait reçu un malade lors d'une consultation près de Compiègne. Elle avait rendu visite à sa mère à La Baule avant d'être hospitalisée jeudi à Nantes. Son état est jugé « rassurant ».

     

    11h37 : Le salon de l'automobile de Genève est annulé à cause du coronavirus

    Dans la foulée de l'interdiction des grands évènements annoncée par la Suisse.

    11h33 : Notre podcast fait le point sur les rumeurs autour du coronavirus

    Entre les faux traitements et les propos inquiétants d'un épidémiologiste de Harvard sortis de leur contexte, voilà de quoi vous rassurer.

    11h25 : Deux nouveaux cas en Haute-Savoie

    Le village de La Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie), où quatre personnes étaient déjà infectées par le coronavirus, compte deux nouveaux cas, selon son maire François Daviet. 

    Les six malades ont « participé le 15 février dernier à une réunion électorale qui a rassemblé 120 personnes dans la commune voisine de Mésigny », explique-t-il. Tous sont hospitalisés à Annecy. 

    11h10 : L'impact du coronavirus se fait ressentir sur les chantiers chinois

    Conséquence directe de la paralysie engendrée par l'épidémie et ses mesures de confinement, plusieurs importants chantiers lancés par la Chine sont à l'arrêt ou très ralentis. Notamment en raison de l'arrêt de la livraison de matériaux ou du manque de manque d'oeuvre. 

    10h56 : Brussels Airlines réduit elle aussi ses vols vers le nord de l'Italie

    La compagnie aérienne va réduire « de 30% son offre de vol » vers les aéroports de Milan, Rome, Venise et Bologne du 2 au 14 mars, en raison de la baisse de fréquentation due au coronavirus. 

    10h45 : Easyjet décide d'annuler « certains vols », notamment en provenance ou en direction de l'Italie

    La compagnie aérienne explique avoir pris cette décision en raison du « fléchissement de la demande et des taux de remplissage depuis et vers nos bases du nord de l’Italie » à cause du coronavirus, et du « ralentissement de la demande » sur d'autres marchés européens.

    10h31 : Un premier cas de coronavirus en Lituanie

    Il s'agit d'une femme de 39 ans qui revenait de Vérone, en Italie, et présente des symptômes bénins. Elle a été isolée à l'hôpital et les membres de sa famille sont sous surveillance médicale. 

    10h22 : La Suisse interdit tous les grands évènements

    10h20 : L'homme atteint du coronavirus à Montpellier ne présente « pas de signe de gravité »

    Ce cas a été annoncé jeudi soir par l'ARS Occitanie. Selon le maire de Montpellier, Philippe Saurel, ce « cas isolé » concerne un homme habitant le centre-ville qui revenait d'Italie et s'est lui-même rendu à l'hôpital, où il a été pris en charge au service des malades infectieuses. 

    10h12 : Les deux dernières étapes du Tour des Emirats annulées à cause du coronavirus

    La contamination de deux coureurs italiens a entraîné l'annulation de ces épreuves qui devaient avoir lieu aujourd'hui et demain. L'ensemble des sportifs va en outre être testé pour voir si d'autres coureurs ont également contracté le virus. 

    10h00 : A Hong Kong, un chien testé positif au coronavirus a été placé en quarantaine

    Il ne présente aucun symptôme de la maladie - et aucune preuve n'existe que les chats ou chiens pourraient transmettre le virus à l'homme - mais les échantillons positifs prélevés sur l'animal ont entraîné son placement en quarantaine. 

    9h40 : Christian Estrosi annonce un premier cas de coronavirus à Nice

    Selon le maire de Nice, il s'agirait d'une femme revenant de Milan, et hospitalisée au CHU. 

     

    9h34 : Jean-Michel Blanquer écarte la possibilité de fermer les écoles à ce stade

    Interrogé à ce sujet sur Europe 1, le ministre de l'Education a rappelé le besoin de « discernement » et indiqué qu'il ne fallait pas « précipiter » les choses : « Nous en sommes à un stade où la bonne mesure est de demander aux gens de rester chez eux ».

    9h28 : Le patient hospitalisé en Bretagne est âgé de 72 ans

    Selon l'Agence régionale de santé (ARS) Bretagne, ce patient de 72 ans est actuellement hospitalisé au service de réanimation du CHRU de Brest. Comme indiqué précédemment, il revenait d'un séjour en Egypte. 

    9h20 : Les bourses continuent de dévisser à l'ouverture

    Après la bourse de Tokyo, ce sont les bourses de Paris (-3,36%), de Londres (plus de 3% de recul), de Francfort (-3,85 %) et de Milan (en recul de plus de 3%) qui ouvrent en recul.

    09h09 : 571 nouveaux cas ont été enregistrés en 24 heures en Corée du Sud

    08h39 : Premier cas de coronavirus en Nouvelle-Zélande

    Un premier cas du nouveau coronavirus a été confirmé en Nouvelle-Zélande, chez une personne récemment rentrée d'Iran via Bali, ont annoncé vendredi les autorités. Cette femme, dont l'identité n'a pas été précisée, est âgée d'une soixantaine d'années et a été hospitalisée à Auckland. Son état semble s'améliorer, selon les autorités.

    08h37 : Environ 2.000 élèves n'ont pas repris l'école, a indiqué le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer

    08h34 : Deux Sud-Africains contaminés par le coronavirus au Japon

    Ils étaient membres de l’équipage du Diamond Princess, le paquebot placé en quarantaine au Japon. « Il y avait douze membres d’équipage sud-africains à bord du navire de croisière Princess Diamond (…) deux de ces Sud-Africains ont été testés positifs au virus Covid-19 », a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué.

    Ils sont actuellement prises en charge au Japon sans présenter de symptômes de la maladie, a-t-il poursuivi.

    Les autorités de Pretoria ont annoncé jeudi soir que 132 de leurs citoyens allaient être rapatriées, à leur demande, de la ville chinoise de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie.

    08h19 : Les mesures les plus drastiques contre l’épidémie dans le monde

    Alors que la France et l’Union européenne ont exclu toute fermeture des frontières entre l’Hexagone et l’Italie, d’autres pays ont annoncé des mesures chocs pour contenir l’épidémie.
    - L’Arabie saoudite a suspendu « temporairement » l’entrée sur son territoire des pèlerins se rendant à La Mecque. La mesure concerne l’Oumra, un pèlerinage qui attire chaque mois plusieurs dizaines de milliers de musulmans.
    - Au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe a demandé la fermeture temporaire des écoles publiques du pays à partir de lundi, provoquant l’incrédulité des parents.
    - La ville de Pékin a annoncé mercredi que les personnes arrivant en provenance d’Etats « gravement touchés » par le coronavirus devraient désormais se placer en quarantaine pendant 14 jours.
    - En Italie, pays européen le plus touché, Rome a pris des mesures draconiennes, dont la mise en quarantaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays.

    08h18 : La débandade boursière continue : la Bourse de Tokyo plonge de 3,67 % à la clôture

    La Bourse de Tokyo a essuyé une nouvelle chute massive ce vendredi, plombée par les répercussions du coronavirus sur l’activité économique internationale. « Les actions japonaises subissent inévitablement la déroute du marché américain », a réagi pour l’AFP Seiichi Suzuki, analyste de l’Institut Tokai Tokyo Research, précisant ignorer quand la dégringolade s’arrêtera.

    Wall Street a de nouveau lourdement chuté jeudi, le Dow Jones s’effondrant de près de 1.200 points (-4,42 %), sur un marché toujours affolé par la propagation du coronavirus dans le monde.

    08h16 : Un rappel de Santé Publique France : il existe une plateforme téléphonique d’information

     

    08h07 : Avec seulement trois cas recensés sur le continent, l’Afrique est-elle immunisée contre le coronavirus ?

    La semaine dernière, l’OMS a averti que le continent était mal préparé pour faire face à l’épidémie. Malgré de nombreuses alertes, l’épidémie ne semble pas jusque-là se développer significativement sur le continent.

    Certains avancent la piste d’une possible protection climatique. Une hypothèse rejetée par Pr Rodney Adam, de l’hôpital universitaire Aga Khan de Nairobi (Kenya). « Nous n’avons aucune preuve d’une quelconque influence du climat sur la transmission (du virus) », assure-t-il.

    D’autres sont tentés d’attribuer le faible nombre de cas confirmés de coronavirus à de possibles ratés des systèmes de détection déployés dans les pays du continent. Les spécialistes écartent toutefois le risque d’erreurs de détection massives. « S’il y avait des cas massifs en Afrique, je pense qu’on le saurait car l’OMS est en alerte et beaucoup de gens sont très attentifs », juge le Dr Amadou Alpha Sall, patron de l’Institut Pasteur de Dakar (Sénégal).

    07h49 : Réunion entre le gouvernement et les partenaires sociaux ce vendredi

    Les ministres du Travail, de la Santé et de l’Economie ont invité les organisations syndicales et patronales à une réunion « pour faire le point » ce vendredi sur le coronavirus et sur les « mesures à prendre dans les entreprises », selon un communiqué.

    La réunion avec Muriel Pénicaud et Olivier Véran se tiendra à partir de 11 heures au ministère du Travail.

    07h43 : Avant de commencer, faisons un bilan des contaminations en France

    A ce jour, 38 cas de coronavirus ont été diagnostiqués sur le territoire français. Quatorze personnes sont guéries et vingt-quatre sont aujourd’hui hospitalisées.

    - Deux personnes « relativement âgées » sont hospitalisées dans un « état grave », l’une à Brest, l’autre à Dijon, elles faisaient partie d’un groupe de 20 personnes qui s’est rendu en Egypte dans le cadre d’un voyage organisé.

    - Un Français de 64 ans qui avait effectué des « séjours répétés » en Lombardie est hospitalisé à Annecy. Il ne présente pas de signe de gravité.

    - L’épouse de ce dernier a également été testée positive puis hospitalisée mercredi, « son état de santé n’inspire pas d’inquiétude ». Sa fille et un ami ont été hospitalisés.

    - Un Français de 55 ans est hospitalisé à Amiens « dans une situation clinique grave (…) en réanimation », selon le ministère. Selon l’ARS Hauts-de-France, il ne s’était pas non plus rendu dans une zone d’exposition à risque.

    - Douze cas en lien avec ce malade et avec le Français décédé (contacts professionnels ou familiaux) ont été détectés. Ces personnes sont hospitalisées à Nantes, Lille, Dijon, Bégin à Saint-Mandé, Compiègne et Tenon.

    - Trois cas ont été identifiés après le renforcement des tests sur des patients déjà hospitalisés pour troubles respiratoires graves.

    - Un patient hospitalisé à Lyon est actuellement en réanimation.

    - Un Français de 36 ans de retour de Lombardie est hospitalisé à Strasbourg. Il ne présente pas de signe de gravité.

    Bonjour à tous et bienvenue dans ce live consacré, comme chaque matin, à l’épidémie de coronavirus. Nouveaux cas ou mesures sanitaires… Vous vous posez des questions ? Vous êtes au bon endroit. C’est parti !