Etats-Unis : Harvey Weinstein s’est payé les services d’un consultant pour se préparer à la prison

PRÉCAUTIONS L'entourage du producteur évoque une mesure de précaution sous forme d'aide logistique, notamment pour s'assurer que le producteur recevra bien ses traitements médicaux en prison

20 Minutes avec agence
— 
Harvey Weinstein à son arrivée au tribunal de Manhattan, le 24 février 2020.
Harvey Weinstein à son arrivée au tribunal de Manhattan, le 24 février 2020. — Seth Wenig/AP/SIPA

Harvey Weinstein s’est offert les services d’un consultant carcéral pour être préparé au mieux à un séjour en prison, rapporte le New York Post. Il a été reconnu coupable ce lundi d'« agression sexuelle » et de « viol » sur deux victimes encourt en effet jusqu’à 25 ans d’incarcération.

Le producteur aurait dû être emprisonné en attendant que sa peine soit prononcée le 11 mars prochain mais il a été hospitalisé. Une fois sorti du service pour prisonniers de l’hôpital de Bellevue, Harvey Weinstein evrait être incarcéré dans l’unité médicale de la prison de Rikers Island, rapporte le New York Times.

Préparer sa prise en charge médicale

Il devrait ensuite être transféré dans un autre établissement pénitentiaire. C’est là que quelques conseils pourraient s’avérer utiles pour celui qui s’avouait terrifié à l’idée de se retrouver derrière les barreaux. Les services des consultants sont coûteux. Justin Paperny, ancien financier devenu consultant carcéral après son séjour en prison, expliquait au Washington Post en mars 2019 qu’il facturait plusieurs dizaines de milliers de dollars.

Harvey Weinstein n’a pas attendu son procès pour engager un consultant, selon son porte-parole. Cette précaution serait justifiée par la mauvaise santé du producteur, qui souffre de diabète et de problèmes de dos. Le consultant ne serait donc pas là pour fournir une aide psychologique mais une assistance logistique. L’objectif est notamment de s’assurer qu’en détention, l’ancien magnat d’Hollywood recevra bien les soins médicaux dont il a besoin.