Antarctique : La Nasa dévoile les clichés d’une île qui a perdu 20 % de sa neige en dix jours

CLIMAT Les scientifiques ont relevé la température la plus chaude jamais enregistrée sur ce continent

20 Minutes avec agence

— 

Cette image de la NASA a été publiée en décembre. Elle montre un iceberg flottant dans le détroit de McMurdo, en Antarctique.
Cette image de la NASA a été publiée en décembre. Elle montre un iceberg flottant dans le détroit de McMurdo, en Antarctique. — Chris LARSEN / NASA / AFP

La neige présente sur l’île Eagle, située en Antarctique, a perdu 20 % de sa masse sur une période d’une dizaine de jours, du 4 au 13 février. C’est ce que révèle la Nasa dans un communiqué intitulé « L’Antarctique fond pendant ses jours les plus chauds jamais enregistrés », accompagné de prises de vues aériennes de cette île.

Ce phénomène important de fonte est notamment dû à des températures qui se sont situées au-dessus du point de congélation, pendant la période, comme l’explique le glaciologue Mauri Pelto, du Nichols College, aux États-Unis, rapporte Le HuffPost. La température la plus chaude de ce continent a été enregistrée par les scientifiques.

« Ces événements se produisent plus fréquemment »

Le phénomène s’est produit le 6 février dernier, sur la base argentine d’Esperanza, une station de recherche sur la péninsule de la Trinité. À cette date, une température de 18,3 °C a été enregistrée. « Si vous réfléchissez à cet événement en février, il n’est pas si significatif en soi », a expliqué le glaciologue. « Ce qui est plus inquiétant, c’est que ces événements se produisent plus fréquemment », a-t-il ajouté.

La dernière décennie avait déjà été marquée par de nombreux records de chaleur avec notamment l’année la plus chaude jamais observée sur Terre, en 2016. La décennie qui vient de démarrer semble prendre le même chemin, car le mois de janvier a déjà été le plus chaud jamais enregistré, d’après les relevés des services européen et américain.