Âge, cagnotte... Les rumeurs autour de Quaden Bayles, victime de harcèlement, se multiplient

FAKE OFF Des internautes ont accusé l’Australien d’avoir dix-huit ans, et non neuf ans, et d’avoir bénéficié financièrement de son exposition médiatique. Ces rumeurs ont été démenties

M.Co.

— 

Des théories du complot sont nées autour de l'âge de Quaden Bayles, au centre, victime de harcèlement.
Des théories du complot sont nées autour de l'âge de Quaden Bayles, au centre, victime de harcèlement. — /AP/SIPA
  • La vidéo d’un jeune Australien, en grande détresse après avoir été victime de harcèlement à l’école, a ému le monde entier.
  • Des internautes se sont interrogés sur l’âge du garçon, qui souffre d’une forme de nanisme.
  • Plusieurs publications prouvent que le garçon est âgé de neuf ans.

La vidéo partagée par sa mère a ému le monde entier. En larmes, Quaden lance : « Je veux mourir ». La vidéo de l’ Australien, victime de harcèlement et atteint d’une forme de nanisme, a été vue des millions de fois depuis sa publication le 18 février.

Une exposition qui a conduit des internautes à s’interroger sur l’âge du garçon et sur l’authenticité d’une cagnotte lancée pour soutenir Quaden Bayles.

FAKE OFF

Les premières interrogations sur l’âge du garçon sont nées après la diffusion d’images le montrant posant à côté d’un panneau lumineux en forme du chiffre « dix-huit ». Le garçon est entouré de quatre autres enfants. Cette photo a été prise à l’occasion des dix-huit ans d’un cousin de Quaden, a expliqué la tante du garçon à l’édition australienne du site BuzzFeed. Sur une troisième photo, postée sur le compte Instagram du garçon (passé depuis en privé), on peut clairement lire le nom de son cousin ainsi que son âge.

En Australie, le parcours de Quaden a déjà été médiatisé à plusieurs reprises. Âgé de   quatre ans, il était apparu dans une émission de télévision australienne avec sa mère. L’année suivante, des photos de lui avec son chien avaient été diffusées dans plusieurs médias. Le petit garçon faisait déjà l’objet de harcèlement.

En 2015, une équipe de télévision australienne avait réalisé un documentaire sur lui. Le documentaire est toujours disponible sur YouTube. A la dix-neuvième minute, la date de naissance du garçon, 13/12/2010, est visible sur un scan. Des éléments confirmés par le profil Facebook de Yarraka Bayles, la mère du garçon (la plupart des éléments ont été passés en privé depuis). La jeune femme y documente l’enfance du garçon, en photos.

Le petit garçon a été également accusé d’avoir bénéficié financièrement de l’exposition médiatique. En cause, deux photos et une vidéo où on le voit exhiber des billets de banque, ainsi qu’une cagnotte en ligne qui a, à ce jour, récolté plus de 400.000 dollars. La cagnotte a été lancée par l’acteur australien Brad Williams, deux jours après la publication de la vidéo montrant la grande détresse de Quaden. Elle a pour objectif de financer un voyage à Disneyland pour le jeune garçon.

Quant aux images où Quaden montre des billets, elles proviennent de son compte Instagram. L’argent y vient d’une action caritative, à laquelle a participé Quaden, en faveur des victimes aborigènes des feux qui ont récemment ravagé l’Australie, explique sa tante à BuzzFeed. La mère du petit garçon apparaît sur une des photos de l’événement mises en ligne par l’organisateur.

Cette demande de vérification nous a été envoyée par un lecteur. Vous aussi, vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info, une photo ou une vidéo ? Remplissez le formulaire ci-dessous ou écrivez-nous sur Twitter :  https://twitter.com/20minFakeOff

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre les  fausses nouvelles. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.