Coronavirus: Le nombre de décès quotidien repart à la hausse en Chine

LIVE Revivez avec nous les informations du 23 février liées à l’épidémie du nouveau coronavirus

R. G-V et O. G.

— 

Des volontaires distribuent de la nourriture à Wuhan, le 23 février 2020.
Des volontaires distribuent de la nourriture à Wuhan, le 23 février 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

L’ESSENTIEL

  • L’Italie est devenue le premier pays d’Europe à mettre des villes en quarantaine en isolant 11 communes, soit 52.000 personnes, pour lutter contre le coronavirus.
  • Il faut dire que trois personnes sont mortes dans le pays qui compte désormais 79 cas confirmés. C’est le cinquième pays le plus touché dans le monde.
  • En Chine, le bilan a atteint dimanche 2.442 morts après l’annonce de 97 décès supplémentaires. Le ministère de la Santé a aussi fait état de 648 nouveaux cas de contamination, ce qui porte à environ 77.000 le total national.

VIDEO

 

5h37 : Les non-résidents de Wuhan autorisés à quitter la ville

Les non-résidents en bonne santé vont être autorisés sous conditions à quitter Wuhan, a annoncé lundi la mairie de la métropole chinoise au cœur de l’épidémie de pneumonie virale. Wuhan, ville de 11 millions d’habitants, est placée de facto en quarantaine depuis le 23 janvier.

4h44 : La Chine enregistre 150 nouveaux décès

Le bilan de l’épidémie de pneumonie a atteint lundi 2.592 morts en Chine continentale après l’annonce de 150 décès supplémentaires, ont annoncé les autorités sanitaires. Ces chiffres témoignent d’une aggravation après les 97 nouveaux décès annoncés dimanche.

La Commission nationale de la Santé a par ailleurs fait état de 409 nouveaux cas confirmés de contamination sur 24 heures, la plupart au Hubei, ce qui porte à plus de 77.000 le nombre de personnes infectées dans le pays.

3h26 : La Corée du Sud annonce deux nouveaux décès

Le total des contaminations en Corée du Sud s’élève désormais à 763. Le pays vient en effet d’annoncer 161 nouveaux cas, dont 129 sont liés à l’Eglise Shincheonji de Jésus, une secte chrétienne, dans la ville de Daegu (sud). Le Centre coréen pour le contrôle et la prévention des maladies a ajouté que deux nouveaux décès avaient été enregistrés et que le bilan total était désormais de sept morts.

2h43 : Reprise du trafic ferroviaire entre l’Autriche et l’Italie

Le trafic des trains sur une importante liaison entre l’Italie et l’Autriche passant par le col du Brenner a repris. « L’alerte est levée, les tests de diagnostic effectués sur les deux cas suspects se sont révélés négatifs », a indiqué le ministère autrichien de l’Intérieur.

La compagnie autrichienne des chemins de fer ÖBB a en outre précisé que la circulation des trains s’effectuerait lundi selon les horaires réguliers. L’interruption du trafic sur cette ligne a bloqué dimanche soir en gare du Brenner quelque 500 passagers, selon les autorités locales.

23h18: Le trafic ferroviaire suspendu entre l'Autriche et l'Italie

Les chemins de fer autrichiens ont annoncé dimanche soir la suspension jusqu'à nouvel ordre du trafic sur une importante liaison avec l'Italie passant par le col du Brenner où un train a été arrêté en raison de deux cas suspects de coronavirus.

«Les liaisons ferroviaires par le Brenner sont interrompues en raison d'un décision administrative», a indiqué à l'AFP un porte-parole de la compagnie autrichienne de chemin de fer ÖBB, sans préciser la durée de cette suspension du trafic.

21h58 : Un deuxième cas confirmé en Israël

Les autorités israéliennes ont annoncé dimanche un deuxième cas de nouveau coronavirus sur une personne qui avait été placée en quarantaine sur le paquebot Diamond Princess avant d’être rapatriée en Israël.

21h56 : Un train à l’arrêt à la frontière entre l’Italie et l’Autriche

Dimanche soir, un train Venise-Munich des chemins de fer autrichiens ÖBB a été stoppé côté italien, juste avant de passer la frontière autrichienne, en raison de deux cas suspects de nouveau coronavirus, a indiqué le ministère de l’Intérieur autrichien.

20h30: 70 hôpitaux supplémentaires vont «être activés» pour faire face à une éventuelle propagation en France du coronavirus

Quelque 70 hôpitaux supplémentaires vont «être activés» pour faire face à une éventuelle propagation en France du coronavirus, afin d'avoir au moins un établissement par département en métropole, a indiqué dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran. «Pour accueillir les éventuels malades nous disposions jusqu'à présent de 38 établissements de santé essentiellement les CHU. J’ai décidé en accord avec le Premier ministre que 70 établissements siège d'un Samu seront activés dès demain pour augmenter nos capacités de réponse si c'était nécessaire», a déclaré le ministre lors d'un point presse après une réunion d'urgence de ministres autour d'Edouard Philippe à Matignon.

19h30: L'extension rapide confirme l'inquiétude de l'OMS 

La multiplication de nouveaux cas de coronavirus hors de Chine conforte le cri d'alarme de l'OMS sur le risque de propagation de l'épidémie, estiment dimanche des experts, en appelant à renforcer la vigilance.

«L'épidémie de Covid-19 a connu un profond tournant ces dernières 48 heures. L'OMS et ses États membres doivent maintenant réfléchir à passer d'une stratégie d'endiguement à une stratégie d'atténuation, c'est à dire la réduction des impacts négatifs de la poursuite de la transmission» du virus, estime le professeur Devi Sridhar, responsable du programme de Gouvernance sanitaire à la faculté de médecine d'Édimbourg (Grande-Bretagne).

18h21 : A son tour, l’Arménie ferme sa frontère avec l’Iran

L’Arménie va fermer « pour deux semaines » sa frontière terrestre avec l’Iran et suspendre les liaisons aériennes avec ce pays où les cas du nouveau coronavirus se multiplient, a annoncé dimanche le Premier ministre Nikol Pachinian.

« Les liaisons aériennes Iran-Arménie et l’entrée de personnes en Arménie via le poste de contrôle de Meghri », le seul à la frontière entre les deux pays, « seront suspendues », a indiqué Nikol Pachinian dans un message sur Twitter.

17h51: Une troisième personne décède du coronavirus en Italie

Une femme âgée, atteinte d'un cancer et qui avait contracté le nouveau coronavirus, est morte en Italie, ont annoncé dimanche les autorités de Lombardie (nord), ce qui porte à trois le nombre de décès dans ce pays, le plus touché d'Europe.

Il s'agit d'une «femme âgée qui était hospitalisée à Crema (près de Crémone, en Lombardie, ndlr) depuis plusieurs jours et dont les tests montraient qu'elle avait contracté le coronavirus», a expliqué lors d'une conférence de presse à Milan, l'adjoint régional à la Santé, Giulio Gallera. Il a précisé qu'elle avait été admise «en oncologie dans un état grave».

16h00 : Au G20, on parle du risque que fait peser le coronavirus sur l’économie mondiale

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G20, réunis à Ryad, sont prêts à prendre des mesures pour contrer le « risque réel » que fait peser le coronavirus sur l’économie mondiale, a déclaré dimanche le ministre français des Finances Bruno Le Maire.

« Nous sommes prêts à prendre toute mesure économique complémentaire si nécessaire pour faire face à une éventuelle aggravation de l’impact sur l’économie mondiale », a affirmé à l’AFP le ministre français de l’Économie et des Finances à l’issue d’un sommet du G20 organisé ce week-end à Ryad, sans détailler les mesures envisagées. « Le risque est maintenant confirmé, l’impact sur la croissance mondiale également, et c’est désormais une véritable préoccupation de l’ensemble des membres du G20. »

15h13: Le Carnaval de Venise arrêté à partir de ce soir

Selon La Stampa, le carnaval de Venise, qui devait se poursuivre jusqu'au 25 février, est arrêté à partir de ce soir, selon le gouverneur de la Vénétie Luca Zaia.

«A partir de ce soir, nous avons prévu de stopper le Carnaval et toutes les manifestations sportives jusqu'au 1er mars», a précisé Luca Zaia, sue SkyTG24, en annonçant une série de mesure pour contrecarrer l'avancée du virus.

15h01: La liste des pays qui ferment leur frontière avec l'Iran s'allonge...

Le Pakistan a annoncé dimanche la fermeture de sa frontière avec l'Iran par crainte du coronavirus.

«Nous avons fermé notre frontière avec l'Iran en raison des informations sur des cas de coronavirus dans ce pays», a déclaré un haut responsable du gouvernement de la province du Balouchistan (sud-ouest), qui borde l'Iran.

14h46: C'est au tour de l'Afghanistan d'interdire tout voyage vers l'Iran

Le gouvernement de Kaboul a «interdit temporairement» les voyages entre l'Afghanistan et l'Iran afin d'empêcher la propagation du coronavirus dans le pays, a annoncé le Conseil de sécurité nationale (NSC) dimanche.

«La décision d'interdire temporairement tout voyage vers ou depuis l'Iran (par terre ou air)» a été prise «afin de contenir la propagation du coronavirus en Afghanistan» où aucun cas n'a pour l'instant été détecté, précise le communiqué du NSC, qui fait suite à l'annonce de la mort de trois nouveaux patients en Iran.

14 h 40 : Les écoles du Piémont, de Vénétie et de Lombardie fermées jusqu’au 1er mars

La Stampa dévoile qu’il y aurait 6 nouveaux cas à Turin, deux à Venise. Les écoles du Piémont seront fermées pendant une semaine.

 

14h16: La Turquie décide de fermer «temporairement» sa frontière avec l'Iran

La Turquie a annoncé dimanche qu'elle allait fermer «temporairement» sa frontière terrestre avec l'Iran et suspendre le trafic aérien avec ce pays où les cas de coronavirus se multiplient.

«Nous avons décidé de fermer notre frontière terrestre après une augmentation du nombre de cas en Iran», a déclaré à la presse le ministre turc de la Santé Fahrettin Koca. Le trafic aérien sera lui suspendu à partir de 20h (18h heure de Paris).

14 h : Le confinement s’organise à Codogno, ville du nord de l’Italie

A Codogno, où le confinement s’organise petit à petit, les journalistes de l’AFP racontent comment les habitants inquiets se précipitent pour faire leurs courses.

«Ne vous bousculez pas», dans la file d’un des uniques supermarchés ouverts à Codogno, dans le nord de l’Italie, l’angoisse est palpable alors que la police a commencé à fermer le périmètre autour d’une dizaine de villes des alentours. Trois voitures surveillent l’entrée de Codogno, petite ville de 15.000 habitants environ à une soixantaine de kilomètres au sud de Milan. «Nous préparons la mise en place des points de contrôle de la zone de confinement», explique à l’AFP une jeune policière qui commande l’équipe.

13h49: La Jordanie interdit l'entrée de son territoire aux Chinois, Iraniens et Sud-coréens

Le gouvernement jordanien a décidé dimanche d'interdire l'entrée de son territoire à toute personne venant de Chine, d'Iran et de Corée du Sud, sauf à ses propres ressortissants, afin de limiter le risque de propagation du nouveau coronavirus dans le royaume.

Le ministre d'Etat en charge de l'Information, Amjad al-Adaylé, a indiqué dans un communiqué que cette décision faisait partie de «mesures de prévention (...) après la hausse des cas de coronavirus en Corée du Sud, en Iran» et en Chine, épicentre de la maladie.

13h39 : 132 cas de contaminations en Italie

L’Italie compte 132 cas de contaminations au nouveau coronavirus, a annoncé dimanche dans un nouveau bilan le chef de la Protection civile, Angelo Borrelli, en rappelant que l’épidémie a fait deux morts dans ce pays.

12h45 : Xi Jinping reconnaît « des lacunes » dans la réponse au coronavirus

12h33 : Xi Jinping estime que le coronavirus est la plus grave urgence sanitaire en Chine depuis 1949

L’épidémie à coronavirus constitue la plus grave urgence sanitaire à frapper la Chine depuis la fondation du régime communiste en 1949, a reconnu le président Xi Jinping.

L’épidémie de pneumonie virale, qui a contaminé près de 77.000 personnes en Chine, dont plus de 2.400 mortellement, « est une crise, une grande épreuve pour nous », a-t-il déclaré, selon des propos rapportés par la télévision nationale.

12h27: Un quatrième match du Championnat d'Italie reporté 

Le match de Championnat d'Italie entre le Torino et Parme, initialement prévu ce dimanche à 15h, a été reporté à une date ultérieure du fait de la multiplication des cas de nouveau coronavirus en Italie, comme l'avaient été samedi trois autres rencontres, a annoncé le club turinois.

Samedi, la Lega Serie A avait déjà annoncé le report de trois matches prévus dimanche: Atalanta Bergame-Sassuolo, Hellas Vérone-Cagliari et Inter Milan-Sampdoria Gênes.

12h21: Un troisième passager du paquebot Diamond Princess est décédé

Un troisième passager est décédé après avoir contracté le nouveau coronavirus à bord du paquebot Diamond Princess placé en quarantaine à Yokohama, au Japon, a rapporté dimanche la chaîne de télévision NHK.

La victime est un octogénaire testé positif au Covid-19 qui avait été évacué puis hospitalisé, a indiqué la NHK. 

11h59: En Chine, 77.000 cas en tout et 2.442 morts

En Chine, le bilan a atteint dimanche 2.442 morts après l'annonce de 97 décès supplémentaires, tous sauf un dans la province centrale du Hubei, berceau du virus.

Le ministère de la Santé a aussi fait état de 648 nouveaux cas de contamination, ce qui porte à environ 77.000 le total national.

Le nombre de décès annoncé dimanche pour les dernières 24 heures est en léger retrait par rapport à celui communiqué la veille (109), mais celui des nouveaux cas de contamination repart à la hausse (397 samedi).

11h37: Le match du Tournoi des six nations féminin entre l'Italie et l'Ecosse reporté

Le match du Tournoi des six nations féminin entre l'Italie et l'Ecosse, prévu ce dimanche à Legnano, en Lombardie, à quelques kilomètres au nord de Milan, a été reporté à une date ultérieure du fait de la multiplication des cas de nouveau coronavirus en Italie, ont annoncé la fédération italienne de rugby et le comité organisateur.

Dans la matinée, le Comité olympique italien (Coni) avait indiqué avoir demandé, sur instruction du gouvernement, le report de toutes les compétitions sportives prévues ce dimanche dans les régions Lombardie et Vénétie, dans le nord du pays, où ont été recensées la majorité des nouvelles contaminations.

 

11h36: Quarantaine pour 200 écoliers israéliens en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus

Près de 200 écoliers israéliens ont été appelés à rester cloîtrés chez eux pendant 14 jours à partir de dimanche après avoir été en contact avec des touristes sud-coréens ayant contracté le nouveau coronavirus, a indiqué le ministère israélien de l'Education.

Ces écoliers, au nombre de 180 et scolarisés dans trois établissements à travers le pays, ont récemment rencontré lors d'excursions pédagogiques des pèlerins chrétiens venus de Corée du Sud, dont 18 ont été diagnostiqués positifs au coronavirus à leur retour dans leur pays, a indiqué dimanche le ministère dans une série de communiqués. Le ministère de l'Education a aussi ordonné à 18 enseignants et à un garde de sécurité de rester chez eux.

11h19: L'Iran annonce trois nouveaux morts parmi 15 nouveaux cas

L'Iran a annoncé dimanche la mort de trois malades du nouveau coronavirus parmi un total de 15 personnes nouvellement testées positives au virus.

Ces nouveaux chiffres portent à 8 le nombre de personnes tuées par la maladie Covid-19 sur un total de 43 personnes infectés, a indiqué le porte-parole du ministère de la Santé Kianouche Jahanpour, cité par la télévision d'Etat. L'Iran est à ce jour le pays où l'épidémie a fait le plus de morts en dehors de Chine.

11h15: L'Italie annonce que le cap des 100 cas de contamination est dépassé

Selon La Repubblica, plus de 100 personnes sont infectées par le coronavirus. Dont 89 en Lombardie, selon le président de cette région, Attilio Fontana. «Les personnes contaminées en Lombardie sont au nombre de 89, dont un jeune en Valtellina (zone montagneuse, ndlr)», a indiqué Attilio Fontana dans un entretien  à la télévision SkyTG24, en ajoutant qu'«au niveau national on est au-dessus de 100». Il a par ailleurs réclamé «plus d'attention (aux frontières) comme cela aurait dû être fait quand nous l'avions demandé».

 

10h53 : La Corée du Sud compte le deuxième plus grand nombre de malades, après la Chine

La Corée du Sud a rehaussé « au plus haut » son niveau d’alerte concernant le nouveau coronavirus après plusieurs jours consécutifs de hausse inquiétante des cas de contamination notamment au sein d’une secte chrétienne.

Le nombre de malades dans le pays s’est accru dimanche de 169 cas, portant à 602 le nombre de personnes contaminées au Covid-19. Trois personnes sont également décédées, portant à cinq le nombre de victimes de ce virus.

La Corée du Sud compte le deuxième plus grand nombre de malades sur son sol, après la Chine, d’où l’épidémie est partie – exception faite du foyer d’infection du paquebot Diamond Princess au Japon.

Parmi les 169 nouveaux cas rapportés dimanche, 95 ont un rapport avec l’Eglise de Shincheonji de Jésus de la ville de Daegu, selon le Centre coréen de contrôle et de prévention des maladies (KCDC). Au total, plus de 300 personnes contaminées ont un lien avec cette secte chrétienne.

10h38 : Fin de quarantaine pour les rapatriés dans le sud de la France

« Toutes négatives au test du Covid-19 », les personnes évacuées de Chine et rapatriées dans le sud de la France quittaient dimanche le centre de formation des pompiers à Aix-en-Provence où elles étaient confinées depuis 14 jours, a indiqué la préfecture.

Ces 35 personnes avaient été évacuées de Wuhan, épicentre de l’épidémie, le 9 février. Elles se sont vues remettre un certificat de « non-contagiosité », a précisé à l’AFP la préfecture. Les premiers départs ont eu lieu vers 7h et devaient s’échelonner jusqu’à la fin de la matinée, a-t-elle ajouté.

10h23 : Le Maire annonce une baisse importante du tourisme en France

Interviewé par CNBC, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire reconnaît que l’épidémie de coronavirus fait souffrir l’économie française. « Nous avons moins de touristes, bien sûr, entre 30 % et 40 % de moins qu’attendu », a confié le ministre à la chaîne de télévision américaine. La France accueille autour de 2,7 millions de Chinois en moyenne chaque année, mais en 2020, « cela ne sera pas la même chose, bien sûr », ajoute Bruno Le Maire.

9h31 : La presse étrangère accusée d’avoir voulu biaiser les élections

Le guide suprême d’Iran, Ali Khamenei, a accusé ce dimanche la presse étrangère d’avoir lancé une campagne de « propagande » massive pour décourager les Iraniens d’aller voter aux législatives du 21 février, selon son site internet officiel. « La propagande a commencé il y a quelques mois et s’est intensifiée à l’approche des élections et (tout particulièrement) les deux derniers jours (avant le scrutin) en utilisant le prétexte d’une maladie et d’un virus », a déclaré l’ayatollah Khamenei.

Le site khamenei.ir écrit que le numéro un iranien a tenu ces propos lors de son cours hebdomadaire à des étudiants en théologie à Téhéran, en faisant « référence à l’énorme nuage (de désinformation, ndlr) créé par les médias étrangers » avant les législatives.

9 h 05 : Retour en Corée du Sud

La Corée du Sud va donc rehausser au plus « haut » son niveau d’alerte concernant le nouveau coronavirus, a annoncé dimanche le président Moon Jae-in, après une soudaine augmentation du nombre de contaminations. L’épidémie de Covid-19 est « à un tournant décisif », a affirmé Moon Jae-in à l’issue d’une réunion de son gouvernement sur ce sujet.

Le président a indiqué suivre les recommandations des spécialistes alors que la Corée du Sud compte un total de 556 personnes porteuses de ce virus qui a fait quatre morts. Le nombre de cas a bondi au cours des derniers jours, notamment dans la ville de Daegu, dans le sud-est du pays, où des centaines de fidèles d’une secte chrétienne ont été contaminés.

8 h 51 : Certains ressortissants russes du « Diamond princess » rapatriés

La Russie a annoncé dimanche avoir rapatrié huit passagers russes, dont trois atteints du nouveau coronavirus, du bateau de croisière « Diamond Princess » qui avait été placé en quarantaine dans le port japonais de Yokohama en raison de l’épidémie de Covid-19. Jusqu’ici, la Russie n’avait plus de malades du nouveau coronavirus sur son territoire depuis la sortie d’hôpital la semaine dernière des deux seuls patients, des ressortissants chinois.

« Les autres ressortissants russes ont refusé » d’être évacués, a précisé Tatiana Golikova, la vice-Première ministre russe chargée de la Santé, citée par l’agence officielle TASS, alors que 24 Russes au total figuraient parmi les passagers du « Diamond Princess ».

8 h 43 : 52.000 personnes confinées en Italie

Dans le nord de l’Italie, environ 52.000 personnes dans onze communes se réveillent dimanche dans des zones où « ni l’entrée ni la sortie ne sera autorisée sauf dérogation particulière », comme l’a annoncé le Premier ministre Giuseppe Conte. Fermeture des entreprises et des établissements scolaires, annulation d’événements culturels et sportifs, report de matchs de foot : le gouvernement italien tente de mettre sous cloche une partie de la Lombardie et la Vénétie et de freiner l’épidémie.

Le foyer se trouve à Codogno, près de Milan. Giuseppe. Conte a prévenu qu’il pourrait recourir à l’armée pour surveiller les points de contrôle. Le décret-loi pris samedi prévoit des sanctions pouvant aller jusqu’à trois mois de réclusion pour les contrevenants. En Italie, pays européen le plus touché, il y a un total de 79 malades à ce jour, parmi lesquels trois cas de contaminations connues depuis des semaines, contractées hors d’Italie. Deux septuagénaires ont succombé à la maladie ces derniers jours.

8 h 31 : La Corée du Sud rehausse au plus « haut » son niveau d’alerte, annonce le président

Bonjour bonjour ! Le coronavirus ne fait pas de pause le dimanche, le live de 20 Minutes non plus. Nous sommes, comme d’habitude, toute la journée, pour vous donner les dernières informations sur l’épidémie.