Ses enfants disparus dans l’Idaho, elle part avec son nouveau mari à Hawaï

ETATS-UNIS L’Américaine de 46 ans serait adeptes des cultes ésotériques

20 Minutes avec AFP

— 

Une voiture de police aux Etats-Unis, le 19 mai 2018.
Une voiture de police aux Etats-Unis, le 19 mai 2018. — SIPA

Elle s’était installée sur place avec son nouveau mari. Lori Vallow, une Américaine de 46 ans adepte de cultes ésotériques, dont les deux enfants ont disparu en septembre dernier dans l’Etat américain de l’Idaho, a été arrêtée cette semaine à Hawaï. Elle a été inculpée d’abandon d’enfants, a indiqué la police.

Cette adolescente de 17 ans, née d’un précédent mariage, et ce petit garçon autiste de 7 ans avaient été vus pour la dernière fois le 23 septembre 2019. Leur disparition avait été signalée par les grands-parents du garçon en novembre.

Contacts avec l’au-delà

L’enquête a pris un tour macabre lorsque les policiers ont découvert que de nombreuses personnes dans l’entourage de la mère et de son nouveau mari Chad Daybell, auteur de livres ésotériques où il raconte ses expériences de « mort imminente » et ses contacts avec l’au-delà, étaient mortes récemment.

La police a découvert que le troisième mari de Lori, Joseph Ryan, était mort en 2018, apparemment d’une crise cardiaque. En outre, elle était en instance de divorce de son quatrième mari, Charles Vallow, lorsque celui-ci a été tué par balle le 11 juillet. Le frère de Lori, Alex Cox, avait dit avoir tiré, en état de légitime défense.

Des enquêtes pour des morts

Dans sa demande de divorce, Charles Vallow indiquait que sa femme, avec qui il vivait alors dans l’Arizona, se disait investie par Dieu de la mission de préparer l’Apocalypse, prévue pour juillet 2020. D’autre part, l’ancienne femme de Chad, Tammy Daybell, est morte en octobre à 49 ans de causes dites « naturelles ». Et le 2 décembre dernier, c’est le frère de Lori qui est décédé.

Début novembre, Lori et Chad Daybell ont quitté l’Idaho pour Hawaï où ils se sont mariés. La police a alors demandé à la justice d’Hawaï d’interroger Lori Vallow et Chad Daybell et de leur ordonner de présenter les enfants le 30 janvier. Elle a depuis ouvert des enquêtes sur l’ensemble de ces décès. La mère a été incarcérée et risque trente ans de prison.