Un faux conseiller de McCain créé de toutes pièces

Philippe Berry, à Los Angeles

— 

Martin Eisenstadt, faux conseiller de John McCain
Martin Eisenstadt, faux conseiller de John McCain — Capture YouTube
 De notre correspondant à Los Angeles
 
 L’affaire a fait grand bruit la semaine dernière. La campagne terminée, un journaliste de Fox News déclare qu’un conseiller de McCain lui avait confié, sous couvert d’anonymat, que Sarah Palin avait «du mal à comprendre que l’Afrique était un continent et pas un pays».
 

La vidéo fait fureur sur YouTube, Sarah Palin dément et jure qu’elle n’est pas une bille en géographie. Lundi, NBC a un scoop: la source s’appelle Martin Eisenstadt. La chaîne fait même débattre un stratège républicain et un démocrate sur la nouvelle. Sauf qu’il y a comme un léger problème: Martin Eisenstadt n’existe pas.

 

 

Un conseiller créé de toutes pièces

 

Mercredi, le New York Times révélait que tout ça n’était qu’un hoax. Eitan Gorlin et Dan Mirvish, qui travaillent dans l’industrie du cinéma, ont créé de toute pièce le personnage de Martin Eisenstadt, un peu à l’image de ce qui avait été fait pour la «star» de YouTube LonelyGirl15.

 

La supercherie était plutôt bien foutue. Il y avait d’abord le blog (sous-titré Parce que la liberté n'est pas libre), avec sa biographie détaillée (Martin Eisenstadt est donc un expert du Proche-Orient, conseiller de John McCain sur la politique étrangère) enrichie de fausses citations du Wall Street Journal et de quelques vrais liens vers le Los Angeles Times ou le Huffington Post, eux-mêmes piégés cet été.

 

Le faux conseiller était également membre du Harding Institute pour la liberté et la démocratie –qui malgré son site web, n’existe évidemment pas. Il y avait enfin quelques vidéos YouTube, avec Eisenstadt (en fait Eitan Gorlin), en costard, le Capitole derrière lui, commentant l’actualité de la campagne.

 

 

NBC a présenté ses excuses, expliquant que le travail de vérification n’avait pas été correctement effectué (Eisenstadt était répertorié comme un hoax depuis des mois). Jeudi, Dan Mirvish, a expliqué à TvNewser: «Que ce soit clair, nous ne sommes pas la source de Fox News. On en a juste pris le crédit, en se disant que si la source était lâche comme ça, on pouvait bien s’inviter». Et de présenter l’acte comme «une leçon aux médias». Son compère défend le personnage, estimant qu’Eisenstadt n’était «pas plus une blague que la moitié des blogueurs et des commentateurs politiques de la télévision».

 

Bon, dans tout ça, reste une seule vraie question: elle sait que l’Afrique n’est pas un pays ou pas Sarah Palin? A voir si la vraie source de Fox accepte de parler à visage découvert.