Californie : Bloomberg paye des personnes pour faire sa promotion par SMS et sur les réseaux sociaux

PRÉSIDENTIELLES Le candidat démocrate sort le grand jeu pour tenter de gagner le plus de notoriété possible

20 Minutes avec agence

— 

L'ancien maire de New York Michael Bloomberg, le 29 janvier 2019.
L'ancien maire de New York Michael Bloomberg, le 29 janvier 2019. — Elise Amendola/AP/SIPA

Michael Bloomberg a trouvé une technique toute particulière pour gagner en notoriété face aux autres candidats de la présidentielle, aux États-Unis, rapporte le Wall Street Journal relayé par Slate. L’équipe du candidat qui se présente à la primaire démocrate est actuellement en train d’embaucher près de 500 personnes, des « organisateurs numériques », afin de faire de sa promotion par SMS et sur les réseaux sociaux.

Payées l’équivalent de 2.300 euros par mois, ces personnes doivent donc faire les louanges de l’ancien maire de New York. Il y a quelques jours, son équipe de communication expliquait qu’elle avait déjà fait appel à des influenceurs sur Instagram. Ceux-ci sont payés afin de créer des « mèmes » pro-Bloomberg et ainsi alimenter une image positive de lui sur Internet.

300 millions de dollars en publicité

L’homme d’affaires a déjà dépensé l’équivalent de 300 millions de dollars rien que pour son image virtuelle. Ces publicités ont pu être visionnées à la télévision, à la radio, et sur Internet de façon tout à fait novatrice. Payer autant d’individus pour s’occuper de sa promotion est également inhabituel, rapporte Slate.

La primaire démocrate aura lieu dans un peu moins de deux semaines. Cet événement politique permettra donc de confirmer si sa technique promotionnelle a bel et bien fonctionné.