Double fusillade en Allemagne : Merkel dénonce le « poison » du racisme dans le pays

DRAME La chancelière a lié la double fusillade qui a fait neuf morts à Hanau, près de Francfort, à d’autres attentats d’extrême droite commis dans le pays

Thibaut Chevillard

— 

Angela Merkel s'est exprimée jeudi matin après la double fusillade près de Frankfurt.
Angela Merkel s'est exprimée jeudi matin après la double fusillade près de Frankfurt. — Markus Schreiber/AP/SIPA

Angela Merkel a fustigé jeudi le « poison » du racisme en Allemagne après la double fusillade qui a fait neuf morts à Hanau, près de Francfort, liant cet acte à d’autres attentats d’extrême droite commis dans le pays.

« Le racisme est un poison, la haine est un poison. Et ce poison existe dans notre société, depuis les actes de la NSU jusqu’au meurtre de Walter Lübcke et aux assassinats de Halle », a déclaré la chancelière, évoquant respectivement la série de meurtres et d’attentats d’un trio néonazi dans les années 2000, le meurtre en juin dernier d’un élu promigrants, puis l’attaque d’une synagogue qui a fait deux morts en octobre.