Double fusillade en Allemagne : Deux bars à chicha visés, au moins neuf personnes tuées à Hanau, près de Francfort

DRAME Le corps sans vie du suspect a été retrouvé à son domicile, selon la police

P.B. avec AFP

— 

Double fusillade en Allemagne : Deux bars à chicha visés, au moins neuf personnes tuées à Hanau — 20 Minutes

Une double fusillade a eu lieu mercredi soir en Allemagne à Hanau, dans la banlieue de Francfort. Au moins neuf personnes ont été tuées, selon un bilan de la police. D’après les médias allemands, ce sont deux bars à chicha qui ont été visés, et il y aurait des Kurdes parmi les victimes.

Après une gigantesque chasse à l’homme qui a duré une bonne partie de la nuit, la police a indiqué à 5 heures que le suspect avait été retrouvé mort à son domicile. Un autre corps se trouvait sur les lieux. Selon les autorités, il n’y aurait pas d’autre suspect en fuite.

Deux bars à chicha visés

Selon le journal local Hessenchaud.de, le tireur a d’abord ouvert le feu à proximité d’un bar à chicha dans le centre de Hanau, le Midnight, vers 22 heures, faisant trois morts. Des témoins ont indiqué avoir entendu une dizaine de tirs.

Plusieurs personnes ont été tuées en Allemagne dans deux fusillades à Hanau, près de Francfort, le 19 février 2020.
Plusieurs personnes ont été tuées en Allemagne dans deux fusillades à Hanau, près de Francfort, le 19 février 2020. - Michael Probst/AP/SIPA

Puis un second établissement, l’Arena bar, a été visé un peu plus tard dans un district voisin de Kesselstadt, où cinq personnes ont été tuées. Selon Bild, le tireur est entré dans l’établissement avant d’ouvrir le feu puis de prendre la fuite. D’après le quotidien allemand, il y aurait notamment des Kurdes parmi les victimes.

L’Allemagne touchée par le terrorisme djihadiste et d’extrême droite

L’Allemagne a été ciblée ces dernières années par plusieurs attaques djihadistes, dont une avait fait 12 victimes sur le marché de Noël de Berlin en décembre 2016. Mais c’est la menace d’un terrorisme d’extrême droite qui inquiète le plus les autorités allemandes, depuis notamment le meurtre d’un élu allemand pro-migrants, membre du parti de la chancelière Angela Merkel, en juin dernier.

Vendredi, 12 membres d’un groupuscule d’extrême droite ont été arrêtés dans le cadre d’une vaste enquête antiterroriste. Ils sont soupçonnés d’avoir planifié des attaques de grande ampleur contre des mosquées sur le modèle de Christchurch. Ils ont été placés en détention. En octobre, un extrémiste de droite négationniste avait tenté de commettre un attentat dans une synagogue de Halle, un massacre n’étant évité que de justesse. Faute de pouvoir pénétrer dans l’édifice religieux dans lequel les fidèles s’étaient barricadés, il avait abattu une passante et le client d’un restaurant de kébabs, diffusant en direct sur Internet ses forfaits.