Amsterdam : La maire veut interdire l’accès des coffee-shops aux touristes

DROGUES Un touriste sur dix a annoncé qu’il ne viendrait plus du tout si les coffee-shops lui étaient interdits

20 Minutes avec agence

— 

Un coffee shop aux Pays-Bas, le 28 novembre 2008.
Un coffee shop aux Pays-Bas, le 28 novembre 2008. — REUTERS/Jerry Lampen

La maire d’Amsterdam (Pays-Bas), Femke Halsema, envisage de faire interdire l’accès des coffee-shops aux touristes. Véritable attraction de la capitale hollandaise, ces cafés permettent l’achat et la consommation de cannabis.

Sur les 17 millions de touristes qui visitent la ville chaque année, nombreux sont ceux qui font un tour dans ces établissements. Un petit « détour » qui pousserait les visiteurs à délaisser les lieux historiques, une situation insupportable aux yeux de la maire, rapporte La Voix du Nord.

Un touriste sur trois viendrait moins souvent

L’élue a donc commandé une étude pour mesurer l’impact économique que pourrait avoir une telle décision. Les résultats, rapportés par FranceInfo, révèlent qu’un touriste sur trois viendrait moins souvent à Amsterdam et un sur dix n’y viendrait même plus du tout si les coffee-shops leur étaient interdits.

Ces mauvais résultats ne convaincront pas forcément l’élue néerlandaise d’abandonner son idée. Habituée à ce genre de décision, Femke Halsema a déjà fait interdire les visites groupées dans le quartier rouge d’Amsterdam. La mesure doit entrer en vigueur au 1er avril prochain.