Un homme d'affaires laïque maire de Jérusalem

- ©2008 20 minutes

— 

Le vainqueur s'appelle Nir Barkat. A 49 ans, cet homme d'affaires laïque a remporté les élections municipales à Jérusalem mardi avec 52 % des voix, contre 43 % pour son rival, le rabbin Meir Poroush, et 3,6 % pour le milliardaire russo-israélien Arcady Gaydamak. Il succède à l'ultraorthodoxe Uri Loupoliansky. Né en Israël, il entend promouvoir Jérusalem, au coeur de vives tensions politiques et religieuses, au rang de « métropole internationale ».

Les Palestiniens pourraient pâtir de son élection. Ancien membre du Likoud (droite) puis du parti centriste Kadima du Premier ministre de transition, Ehoud Olmert, Nir Barkat en a démissionné pour protester contre un éventuel partage de la Ville sainte avec les Palestiniens. « Jérusalem doit rester unifiée » sous souveraineté israélienne, affirme-t-il. En outre, durant sa campagne, il a promis de créer de nouveaux quartiers juifs de colonisation dans la partie orientale de la ville annexée en 1967, où vivent 250 000 Palestiniens.