Une pianiste virtuose révèle la destruction de son piano estimé à 180.000 euros par des déménageurs

ACCIDENT La musicienne a expliqué que l'instrument était une pièce unique au monde et qu'elle travaillait dessus depuis 17 ans

20 Minutes avec agence

— 

Illustration: Le clavier d'un piano.
Illustration: Le clavier d'un piano. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

« C’était mon meilleur ami, mon meilleur compagnon », a déclaré la pianiste professionnelle canadienne Angela Hewitt, complètement dévastée. La virtuose a révélé ce dimanche, dans un post partagé sur Facebook, que son piano fétiche avait été détruit par des déménageurs. Une pièce unique de la marque Fazioli, estimée à près de 178.000 euros, rapporte CNN.

La musicienne mondialement connue a expliqué avoir toujours utilisé cet instrument pour l’enregistrement de ses albums depuis 17 ans. Il y a dix jours, elle achevait l’enregistrement de ses variations de Beethoven à Berlin, lorsque l’accident s’est produit.

Impossible à réparer

Alors qu’ils tentaient de déplacer le piano du studio, des déménageurs l’ont fait tomber. « L’équipe de déménageurs était mortifiée après l’accident, en 35 ans de métier cela ne leur avait été jamais arrivé. Au moins, personne n’a été blessé », précise Angela Hewitt sur Facebook.

Sévèrement abîmé, celui-ci ne pourra pas être réparé. Le cadre en fer qui le compose est brisé et sa structure en bois trop endommagée. Un coup dur pour la musicienne, qui rappelle que son modèle était unique au monde grâce à son mécanisme à quatre pédales. Elle envisage tout de même de se rendre à Sacile, en Italie, pour se procurer un nouveau Fazioli. En attendant, celle-ci souhaite à son instrument d’être « heureux au paradis du piano ».