Coronavirus : Le bilan dépasse les 1.000 morts et 42.500 infections

EPIDEMIE Retrouvez les actualités de lundi 10 février en lien avec l’épidémie.

L.Br. et H.S

— 

Une unité de soins intensifs dans un hôpital de Wuhan, centre de l'épidémie du coronavirus, le 6 février 2020.
Une unité de soins intensifs dans un hôpital de Wuhan, centre de l'épidémie du coronavirus, le 6 février 2020. — Chinatopix via AP

L’ESSENTIEL

  • Un dernier bilan du coronavirus fait état de 908 morts en Chine continentale, où le nombre des personnes infectées dépasse les 40.000.
  • Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de contaminations relevées quotidiennement en Chine se stabilise, mais il est trop tôt pour conclure que l’épidémie a dépassé son pic.
  • Le virus 2019-nCoV, apparu en décembre sur un marché de Wuhan, a en outre tué deux autres personnes dans le monde, une aux Philippines et une autre à Hong Kong.

EN SAVOIR PLUS

VIDEO

 

Ce live du lundi 10 février est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi. 

6h28 : A Hong Kong, un immeuble en partie évacué pour deux cas de coronavirus à des étages distincts

Plus d'une centaine de personnes ont été évacuées mardi d'une tour d'habitation de 35 étages à Hong Kong en raison de la découverte d'un second cas de coronavirus dans cette résidence, mais à un étage distinct; les autorités s'interrogeant sur une éventuelle contagion au travers de canalisations. C'est en pleine nuit qu'une partie des habitants de Hong Mei House ont été invités à quitter cette tour sur l'île de Tsing Yi, au nord-ouest de l'Île de Hong Kong. Des membres des services sanitaires en combinaison intégrale blanche étaient à pied d'oeuvre mardi pour vérifier si l'épidémie s'est propagée davantage dans cette résidence abritant 3.000 personnes.

L'ex-colonie britannique reste traumatisée par le souvenir de l'épidémie de syndrome respiratoire aigu sévère (Sras), qui avait fait 299 morts à Hong Kong en 2002-2003. 321 personnes avaient été infectées dans une seule résidence, dont 42 personnes avaient péri.

Evacuation en pleine nuit d'une partie des habitants de Hong Mei House, sur l'île de Tsing Yi, au nord-ouest de l'Île de Hong Kong, le 11 février 2020.
Evacuation en pleine nuit d'une partie des habitants de Hong Mei House, sur l'île de Tsing Yi, au nord-ouest de l'Île de Hong Kong, le 11 février 2020. - Kin Cheung/AP/SIPA

4h41 : Deux responsables chinois limogés sous la pression de l’opinion

Deux hauts responsables du Hubei, la province au cœur de l’épidémie, ont été limogés, a annoncé mardi la télévision d’Etat, après des critiques de l’opinion sur leur gestion de la crise. La colère est vive depuis quelques semaines, les autorités étant accusées par une grande partie des citoyens d’avoir tardé à réagir face aux premiers cas de la maladie. Un mécontentement qui s’est transformé en fureur après la mort vendredi de Li Wenliang, 34 ans, l’un des premiers médecins à avoir alerté sur l’émergence de l’épidémie. Réprimandé par la police qui l’accusait de propager des « rumeurs », il avait lui-même été contaminé. Zhang Jin, le principal responsable communiste à la Commission provinciale de la Santé, et Liu Yingzi, la directrice, ont été démis de leurs fonctions sur décision du comité permanent du Parti communiste chinois (PCC) pour le Hubei, a annoncé CCTV.

 

1h30: Le premier groupe d'Américains rapatriés libéré mardi

Les 195 Américains qui se trouvaient en quarantaine sur une base militaire depuis le 29 janvier vont pouvoir rentrer chez eux mardi. Aucun cas d'infection n'a été constaté, selon les autorités sanitaires américaines.

23h45: Le bilan dépasse les 1.000 morts

103 personnes supplémentaires sont mortes au cours des dernières 24 heures dans la province de Hubei, ont annoncé les autorités chinoises. Le bilan s'élève désormais à 1.013 décès dans le monde, pour plus de 42.500 cas avérés.

22h10: Des experts de l'OMS arrivent en Chine

Une équipe d'experts internationaux de l'OMS vient d'arriver en Chine pour épauler les autorités locales.

20 h 05 : Pas de nouveaux cas en France, les tests en Savoie tous négatifs

Aucun nouveau cas de coronavirus n’a été détecté en France où l’on ne constate pas « de chaîne de transmission » de l’épidémie à ce jour, a déclaré lundi le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, lors d’un point-presse.

« En ce qui concerne la situation en France, il n’y a pas de nouveaux cas ce jour. Nous avons toujours onze cas confirmés dont un cas sévère », a-t-il dit, faisant le point de l’évolution de l’épidémie en France.

Pour les six cas confirmés hospitalisés en service spécialisés à Bordeaux, à Bichat et à La Pitié, « leur état est tout à fait satisfaisant ». Un patient chinois âgé « est toujours en réanimation dans un état critique à Bichat », a-t-il confirmé.

Les cinq personnes porteuses du virus aux Contamines-Montjoie « sont hospitalisées et dans une situation clinique tout à fait rassurante, il n’y a pas d’inquiétude aujourd’hui sur leur état de santé », a-t-il poursuivi.

« Il n’y a pas d’autres cas secondaire en France. Il y a eu de très nombreuses personnes qui ont été testées », a encore précisé le haut responsable.

En Haute-Savoie, ce sont jusqu’ici « 61 personnes qui ont été testées, et 61 personnes ont eu un test négatif », a-t-il ajouté, soulignant qu’à cette date, « il n’y a pas de chaîne de transmission », ce qui est « rassurant pour la population concernée en Haute-Savoie ».

17h51: Donald Trump estime que le coronavirus disparaîtra en avril à cause de «la chaleur»

17h22 : Aux Contamines-Monjoie, les médecins tentent de rassurer

Les cinq Britanniques contaminés au coronavirus aux Contamines-Montjoie, en Haute-Savoie, hospitalisés dans la nuit de vendredi à samedi à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne, ne présentent « pas une forme grave » du virus, ont indiqué ce lundi des spécialistes des Hospices civils de Lyon, lors d’un point presse. Le détail de leur intervention est à retrouver ici.

 

16h23 : Quatre Français à bord du paquebot Diamond Princess en quarantaine au large du Japon (Quai d’Orsay)

Le navire de croisière, arrivé lundi au port de Yokohama, au sud-ouest de Tokyo, transporte quelque 3.700 passagers et membres d’équipage, dont environ 280 ont été jusqu’à présent soumis à des tests. Parmi eux, quatre Français se trouveraient à bord a indiqué ce lundi le Quai d’Orsay: «D’après les informations dont nous disposons à ce stade, trois Français se trouvent à bord parmi les passagers ; un quatrième Français est présent parmi les membres d’équipage. Nous suivons avec la plus grande attention l’évolution de la situation. Notre consulat à Tokyo a pris contact avec nos compatriotes et est en relation avec les autorités japonaises ainsi qu’avec la compagnie de croisières».

14h54 : Xi Jinping appelle à mettre en place des « mesures plus fortes et décisives » contre la maladie

Dans un long reportage diffusé au journal télévisé du soir, le Président chinois a évoqué la situation à Wuhan, placée en quarantaine depuis le 23 janvier, ainsi qu’une grande partie de sa province, le Hubei, où se comptent le plus grand nombre de victimes. « L’épidémie au Hubei et à Wuhan reste très grave », a-t-il reconnu, appelant à prendre « des mesures plus fortes et décisives pour enrayer résolument l’élan de la contagion ».

13h : Au moins cinq passagers contaminés supplémentaires sur le paquebot japonais

Cinq personnes de plus parmi les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess au large de Yokohama (près de Tokyo) ont été testées positives au nouveau coronavirus d'origine chinoise, a indiqué le ministère de la Santé. Ce nombre supplémentaire porte à environ 135 le total d'individus contaminés sur ce navire de croisière désormais en quarantaine.

L'armateur du bâtiment a quant a lui chiffré à 66 le nombre de nouveaux cas, pour la plupart des Japonais, mais aussi des Australiens, des Philippins, un Canadien, un Britannique et un Ukrainien.

12h44 : Amazon et Sony absents du salon du mobile de Barcelone

L’américain Amazon et le japonais Sony ont annoncé lundi qu’ils renonçaient à participer fin février au salon mondial du mobile (MWC) de Barcelone, grand-messe annuelle du secteur, en raison des craintes liées au nouveau coronavirus. Ces désistements s’ajoutent à ceux d’autres poids-lourds comme l’équipementier télécoms suédois Ericsson et le groupe électronique sud-coréen LG.

« En raison de l’apparition de l’épidémie et des inquiétudes persistantes liées au nouveau coronavirus, Amazon s’abstiendra d’exposer et de participer au Mobile World Congress 2020, programmé du 24 au 27 février à Barcelone », a indiqué le groupe dans un bref communiqué transmis lundi à l’AFP. « Etant donné que nous accordons une importance primordiale à la sécurité et au bien-être de nos clients, partenaires, médias et employés, nous avons pris la difficile décision de nous retirer (…) du MWC 2020 », a pour sa part expliqué Sony dans un communiqué mis en ligne lundi.

12h30 : Une réunion extraordinaire fixée jeudi entre les ministres européens de la Santé

Les ministres européens de la Santé vont se réunir en urgence jeudi à Bruxelles pour discuter de mesures contre la propagation du nouveau coronavirus dans l’UE, a appris l’AFP ce lundi auprès du Conseil de l’Union européenne. Cette réunion, prévue à 10h, a pour objectif d’établir une approche coordonnée entre les pays de l’Union qui a recensé pour l’heure une trentaine de cas.

Le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a, lors d’une rencontre avec son homologue française Agnès Buzyn à Paris le 4 février, appelé à un débat à l’échelle de l’UE sur d’éventuelles restrictions d’entrée, comme celles décidées par Washington, ou de contrôles accrus aux frontières.

11h53 : Le Président chinois apparaît pour la première fois avec un masque sur le visage

Le numéro un chinois s’est rendu dans un quartier résidentiel de Pékin pour assister aux efforts de lutte contre la contagion. Des images diffusées par la télévision nationale (CCTV) sur les réseaux sociaux montrent le Président Xi Jinping avec un masque bleu clair sur le visage et se laissant prendre la température de l’avant-bras à l’aide d’un thermomètre électronique, un rituel désormais courant dans le pays à l’entrée des lieux publics.

On le voit ensuite discutant à distance respectable avec des habitants du quartier – masqués eux aussi.

11h16 : Quatre nouveaux cas détectés en Angleterre

Quatre personnes en Angleterre ont été testées positives au nouveau coronavirus, portant à huit le total de personnes touchées, a indiqué lundi le ministère de la Santé. «Les nouveaux cas sont tous des contacts connus d'un cas précédemment confirmé au Royaume-Uni», a précisé le ministère, indiquant que «le virus a été transmis en France».

Les malades ont été admis dans des centres de santé spécialisés où des «mesures fiables de contrôles de l'infection sont mises en place pour empêcher la transmission du virus».

10h14 : Deux tournois de golf annulés en Asie à cause de l’épidémie

Les tournois féminins de golf de Singapour et de Thaïlande comptant pour le circuit nord-américain féminin de golf (LPGA), qui devaient se tenir dans les prochaines semaines, ont été annulés en raison de l’épidémie, a annoncé lundi la LPGA. « En raison des inquiétudes sanitaires persistantes et des dernières recommandations dans certains pays asiatiques selon lesquelles les événements de grande ampleur devraient être annulés ou reportés en raison du coronavirus, la LPGA et ses partenaires ont décidé d’annuler le Honda LPGA Thailand et le HSBC Women’s World Championship », a expliqué la LPGA dans un communiqué.

8h55 : Londres qualifie le nouveau coronavirus de menace « grave et imminente »

Le gouvernement britannique a qualifié le nouveau coronavirus de « menace grave et imminente pour la santé publique » lundi et annoncé des mesures pour protéger le public.

« L’incidence ou la transmission du nouveau coronavirus constitue une menace grave et imminente pour la santé publique », indique le ministère de la Santé dans un communiqué, expliquant avoir pris des mesures pour « retarder ou empêcher de nouvelles transmissions du virus ».

7h36 : Il y a un risque d’infection par des personnes n’ayant pas voyagé en Chine, prévient l’OMS

L’expansion du nouveau coronavirus hors de Chine pourrait s’accroître avec la transmission de la maladie par des personnes n’ayant jamais voyagé dans ce pays, a prévenu dimanche le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Il y a eu des cas inquiétants de propagation du # 2019nCoV par des personnes sans antécédents de voyage » en Chine, a tweeté Tedros Adhanom Ghebreyesus en utilisant la dénomination scientifique provisoire du virus.

Alors que l’expansion de l’épidémie hors de Chine semble plutôt mesurée, Tedros Ghebreyesus a prévenu qu’elle pourrait s’accélérer : « Le confinement (du virus) reste notre objectif, mais tous les pays doivent utiliser la fenêtre d’opportunité créée par la stratégie de confinement pour se préparer à l’arrivée éventuelle du virus »

7h30 : Environ 60 personnes de plus contaminées au coronavirus sur le paquebot au Japon

Ces nouveaux diagnostics concernent les passagers et personnels à bord du paquebot Diamond Princess amarré à Yokohama (près de Tokyo). Ce nombre supplémentaire porte aux alentours de 130 le total d'individus contaminés sur ce navire de croisière désormais en quarantaine.

Ce somptueux bateau, arrivé il y a une semaine, transporte quelque 3.700 passagers et membres d'équipage. Cette période de mise à l'écart pourrait durer jusqu'au 19 février.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live. Aujourd’hui encore, nous allons suivre l’évolution de l’épidémie de coronavirus dans le monde entier. C’est parti !