Afghanistan : Deux militaires américains tués par un soldat afghan

CONFLIT La situation dans le quartier général de Sherzad, dans l’est du pays, était encore en « en cours d’évaluation » samedi soir

20 Minutes avec AFP

— 

Un membre des forces de sécurité afghanes lors d'une opération dans la province de Ghazni, dans l'Est du pays, en janvier (image d'illustration).
Un membre des forces de sécurité afghanes lors d'une opération dans la province de Ghazni, dans l'Est du pays, en janvier (image d'illustration). — CHINE NOUVELLE/SIPA

Deux militaires américains ont été tués et six autres blessés au cours d’une attaque au fusil-mitrailleur perpétrée par un soldat afghan dans l’est de l’Afghanistan samedi, a annoncé dimanche l’armée américaine.

« Les informations actuelles indiquent qu’un individu portant un uniforme afghan a ouvert le feu avec une mitraillette sur la force militaire conjointe américaine et afghane », a déclaré dimanche dans un communiqué le porte-parole des forces américaines en Afghanistan, Sonny Leggett. Il avait précédemment confirmé que ces militaires avaient essuyé des « tirs directs » dans la province de Nangarhar.

« Pas d’affrontement entre les forces »

Le gouverneur de la province Shah Mahmood Meyakil a dit dans un message audio à la presse que trois soldats afghans étaient blessés. Il a affirmé qu’il n’était pas clair dans l’immédiat si l’incident était un acte délibéré perpétré par une personne « infiltrée » ou s’il s’agissait d’un accident. « Il n’y a pas eu d’affrontement entre les forces. Nous enquêtons », a-t-il précisé. Le porte-parole des forces américaines a lui aussi indiqué que la raison de cette attaque était pour l’instant inconnue. Il n’y avait pas dans l’immédiat de revendication de l’attaque. Dans un tweet, le 7e groupe des forces spéciales de l’armée américaine a dit que « plusieurs » de ses soldats ont été tués ou blessés.

L’année dernière a été la plus meurtrière pour les troupes américaines en Afghanistan depuis la fin officielle des opérations de combat à la fin 2014, mettant en lumière la situation sécuritaire complexe qui perdure dans le pays. En décembre, des taliban infiltrés dans les rangs des militaires afghans ont tué neuf soldats afghans dans le centre du pays.

En juillet, un soldat afghan a tué deux militaires américains lorsqu’ils se trouvaient dans une base militaire afghane au Kandahar (sud). Cet incident intervenait quelques semaines après qu’un autre soldat afghan eut tué par balles un colonel de l’armée afghane dans la province de Ghazni (est).