Palin veut revenir en 2012, à la grâce de Dieu

USA 2008 Barack Obama n'est pas encore entré en fonction que Sarah Palin évoque sa succession...

M.Gr.

— 

Mardi soir, le site internet Politico a affirmé que le parti républicain avait dépensé la bagatelle de 150.000 dollars (environ 116.000 euros) pour habiller et maquiller Sarah Palin depuis qu'elle a été choisie comme candidate à la vice-présidence.
Mardi soir, le site internet Politico a affirmé que le parti républicain avait dépensé la bagatelle de 150.000 dollars (environ 116.000 euros) pour habiller et maquiller Sarah Palin depuis qu'elle a été choisie comme candidate à la vice-présidence. — Robyn Beck AFP

Sacrée Sarah. Mrs Palin n’est décidément pas prête à faire de vieux os dans son Etat d’Alaska. Ce lundi, la colistière de John McCain a réaffirmé sur Fox News ses envies pour 2012, dans sa première longue interview après le scrutin. Elle espère que Dieu va «lui montrer la voie» vers la Maison Blanche, si l’opportunité lui est offerte de se présenter dans quatre ans.

«Je me dis, OK, mon Dieu, s’il y a une porte ouverte pour moi quelque part, c’est pour ça que je prie depuis toujours, et bien, ne me laisse pas manquer cette porte ouverte. Montre-moi où est cette porte ouverte», a précisé Sarah Palin à la journaliste Greta Van Susteren, qui l’a suivie pendant près de deux jours à la maison et au bureau en Alaska.



Palin a répondu aux critiques, notamment sur celles portant sur sa connaissance hasardeuse de la géographie mondiale, ou encore sur les fameux 150.000 $ dépensés par les Républicains pour sa garde robe. «J’aurais été ravie de porter mes propres habits durant toute la durée de la campagne», a confié la hockey mom, qui portait pendant l’interview une veste rose from Alaska et a confirmé qu’elle avait retourné tous les vêtements au parti.

Palin a notamment réfuté avoir demandé si l’Afrique était un pays ou un continent, et s’en est pris aux commentateurs libéraux, qu’elle a traité de blogueurs qui propagent leur langage ordurier depuis le sous-sol de la maison de leurs parents. Et tant pis si cette perle a été ébruitée par... Fox New, la plus républicaine des chaînes américaines d'info en continu.



Pas d'autocritique, ou si peu...


Elle n’a pas esquissé de véritable autocritique, expliquant que même si son message est parfois mal passé, ses dérapages n’ont pas coûté l’élection à son ticket avec McCain. Ce dernier fera sa première apparition depuis sa défaite dans «The Tonight Show with Jay Leno», ce mardi soir.

La deuxième partie de l'interview de Palin sera diffusée ce mardi soir sur Fox. Une série d'entretiens avec les principaux médias américains suivra cette semaine pour la grande attraction de la campagne 2008, des pointures comme Barbara Walters, Larry King et Oprah Winfrey cherchent à tout prix à la rencontrer, tout comme des producteurs d'Hollywood séduits par le personnage.

Qu’on l’aime ou qu’on la déteste, il faudra maintenant compter avec Sarah Palin. L’Alaska et ses vertes forêts sont désormais trop étroits pour elle.