Coronavirus : Ces vidéos de désinfection dans des villes chinoises sont-elles authentiques ?

FAKE OFF On fait le point sur l'authenticité de plusieurs vidéos censées montrer des opérations de désinfection dans des villes chinoises afin de lutter contre le coronavirus

Alexis Orsini

— 

Une opération de désinfection à Pékin, le 6 février 2020. (illustration)
Une opération de désinfection à Pékin, le 6 février 2020. (illustration) — Koki Kataoka/AP/SIPA
  • Alors que le bilan du coronavirus ne cesse de s'alourdir en Chine, de nouvelles vidéos sont très reprises sur les réseaux sociaux.
  • On y voit des véhicules ou des équipes piétonnes diffuser des produits censés lutter contre le coronavirus.
  • 20 Minutes a vérifié l'authenticité de ces images.

Plusieurs semaines après l’apparition du coronavirus – responsable, à ce jour, de 560 morts et plus de 28.000 contaminations en Chine –, les images prétendument liées à l’épidémie continuent de connaître une grande visibilité sur les réseaux sociaux.
Ces derniers jours, des vidéos censées montrer des opérations sanitaires dans de grandes villes chinoises sont particulièrement partagées.

« Depuis hier, les autorités procèdent à une désinfection à grande échelle à l’aide d’un mélange d’hypochlorite de sodium (que l’on retrouve dans la javel) et d’eau », affirme par exemple la légende d’une séquence qui aurait été filmée à Wuhan, dans laquelle des hommes en combinaison arpentent une rue en pulvérisant une épaisse fumée blanche à l’aide d’un dispositif à roulette.

Un camion doté d’une sorte de canon arrière aspergeant les rues d’un produit liquide aurait également été vu dans les rues de ce berceau de l’épidémie, à en croire une autre vidéo.

Enfin, une autre séquence, vue plus de 117.000 fois, montre une file de camions remonter une grande artère tout en aspergeant le bitume avec un dispositif similaire, lors d’une supposée opération de « désinfection géante dans la ville de Yichang, située à près de 300 kilomètres de Wuhan ».

FAKE OFF

Cette dernière vidéo a bien été filmée à Yichang, comme on peut le constater grâce à la présence en arrière-plan, à la fin de la séquence, de la tour lumineuse Tianran, un monument local prisé des touristes, que l’on distingue encore plus nettement sur la vidéo virale ci-dessous, filmée sous un autre angle.

Comme le notaient en outre nos confrères de LCI en citant un article de la presse chinoise, une opération de désinfection était bien prévue à Yichang dans la nuit du 4 au 5 février, notamment sur certaines routes. Celle-ci, réalisée par plus de 350 véhicules – dont les camions en question – devait déverser 18 tonnes d’hypochlorite de sodium dilué avec de l’eau afin de désinfecter ces lieux publics, selon le média Sina.

Bien que le nom technique du produit suscite des soupçons ou des inquiétudes chez certains internautes, il s’agit en fait simplement d’eau de Javel, ici utilisée à des fins préventives, pour désinfecter des zones publiques.

Des opérations similaires ont eu lieu à Wuhan

Si nous n’avons pas été en mesure de déterminer l’endroit où ont été prises les deux autres vidéos – et donc de pouvoir confirmer ou infirmer qu’il s’agit de Wuhan –, des opérations similaires de désinfection « afin de minimiser la propagation du virus » y ont bien eu lieu ces jours-ci dans les zones les plus fréquentées de la ville, comme le notait l’agence de presse Xinhua le 3 février : « [Les services municipaux] utiliseront des canons à brouillard et des arroseurs en complément des interventions manuelles ».

Les combinaisons portées par ces équipes piétonnes sont en outre semblables à celles portées par d’autres employés déployés fin janvier dans les rues de Pékin.