Proche-Orient : Frappes aériennes israéliennes sur Gaza en réponse à des tirs du Hamas

SANS FIN La présentation du plan Trump, rejeté en bloc par l’Autorité palestinienne, a ravivé les tensions

20 Minutes avec AFP

— 

Des frappes avaient déjà eu lieu le week-end dernier.
Des frappes avaient déjà eu lieu le week-end dernier. — Adel Hana/AP/SIPA

Des avions israéliens ont frappé des cibles du Hamas dans la bande de Gaza mercredi matin, en réponse à des tirs de projectiles et des lancements de ballons incendiaires vers le territoire israélien, a annoncé l’armée. « Des avions de combat ont visé des cibles de l’organisation terroriste Hamas dans le sud de la bande de Gaza », dont « un site de fabrication d’armes », a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

Aucune information sur d’éventuelles victimes dans la bande de Gaza n’a été donnée. Avant les frappes, des miliciens ont lancé depuis Gaza trois projectiles et un certain nombre de « ballons explosifs » vers le sud d’Israël, a déclaré l’armée. Ni les sources médicales ni la police n’ont fait état de victimes ou de dégâts du côté israélien.

Regain de tension

Depuis l’annonce la semaine dernière par le président américain Donald Trump de son plan pour résoudre le conflit israélo-palestinien, des roquettes et des obus de mortier ont été tirés et des ballons explosifs ont été lancés presque quotidiennement depuis la bande de Gaza vers le territoire israélien, entraînant des ripostes de l’armée israélienne.

Les Palestiniens rejettent catégoriquement le plan américain, qu’ils considèrent comme favorisant lourdement Israël.