VIDEO. Etat de l'Union: Nancy Pelosi déchire le discours de Donald Trump en direct

ETATS-UNIS Rien ne va plus entre la Speaker de la Chambre et le président, à la veille de son acquittement certain devant le Sénat américain

P.B.

— 

Nancy Pelosi déchire le discours de Donald Trump en direct — 20 Minutes

Donald Trump venait juste de finir de parler, assurant à l’Amérique que « le meilleur était à venir ». Et alors que les caméras s’attardaient sur le président américain, Nancy Pelosi, assise derrière lui en tant que Speaker de la Chambre, a déchiré plusieurs pages de son discours sur l’état de l’Union en direct. Du jamais vu lors d’un rendez-vous habituellement très courtois. Et une nouvelle étape franchie dans une relation plus tendue que jamais, à la veille de l’acquittement attendu de Donald Trump dans son procès en destitution.

Sur Twitter, deux camps s'affrontent, avec d'un côté le hashtag #PelosiTantrum (caprice) et de l'autre #PelosiStrong (forte). La Maison Blanche a réagi, déplorant que Nancy Pelosi ait ainsi « déchiré » un vétéran de la Seconde Guerre mondiale, un bébé qui a survécu après être né prématuré à seulement 21 semaines de grossesse, ou encore la famille de Kayla Mueller, tuée par Daesh, des Américains évoqués par Donald Trump dans son discours et invités dans la salle.

Tension maximale

La tension était palpable d’entrée, mardi soir. Alors que Donald Trump lui donne une copie de son discours, la patronne des démocrates lui tend la main. Mais le président américain ne la lui serre pas – sans qu’on puisse dire avec certitude s’il l’a volontairement ignorée. Nancy Pelosi hausse alors les épaules. Dans la foulée, elle n’annonce pas Donald Trump avec la formule ampoulée habituelle («J’ai le privilège et l’honneur de vous présenter le président des Etats-Unis »), mais avec une formule bien plus sèche : « Membres du Congrès, le président des Etats-Unis ».

Pourquoi a-t-elle déchiré le discours de Donald Trump ? Interrogée à sa sortie, Nancy Pelosi – qui n’a pas parlé au président américain depuis plus de trois mois – a répondu avec ironie : « Parce que c’était la chose la plus courtoise à faire, compte tenu des alternatives ». On ne préfère pas imaginer lesquelles.