Le magnat des jeux de hasard bulgare arrêté aux Emirats arabes unis

JUSTICE L’homme d’affaires aurait escroqué l’Etat bulgare de plus de 107 millions d’euros

20 Minutes avec agences

— 

Des jeux de hasard (illustration).
Des jeux de hasard (illustration). — MOREAU/SIPA

Le magnat bulgare des jeux de hasard, inculpé pour crime organisé, a été arrêté ce vendredi aux Emirats arabes unis. Le procureur général Ivan Geshev a annoncé ce dimanche avoir reçu notification des autorités locales de l’arrestation et de la détention de l’homme.

Vassil Bojkov, patron le plus puissant du secteur du jeu, fait l’objet de plusieurs inculpations concernant ses activités, notamment pour crime en bande organisée et racket. Le parquet de Sofia (Bulgarie) avait émis un mandat d’arrêt européen à son encontre après sa fuite à l’étranger. Ce dimanche, le procureur a précisé qu’il allait demander son extradition.

Les jeux de hasard désormais monopole de l’Etat en Bulgarie

« Le ministère public va envoyer dès que possible [aux Emirats] les documents nécessaires », a-t-il déclaré. Les bureaux de Vassil Bojkov et son domicile à Sofia ont été perquisitionnés. Ses sociétés sont accusées d’avoir profité d’une faille dans la législation pour soustraire à l’État plus de 210 millions de leva (107 millions d’euros) de taxes.

Ce mercredi, la Bulgarie a adopté une loi visant à instaurer un monopole d’État sur les jeux de hasard, offrant désormais à la loterie publique l’exclusivité d’organiser des tirages. Selon un sondage de l’institut Gallup, 57 % des Bulgares jouent à des jeux de hasard, soit 3 % du PIB (la proportion la plus élevée de l’UE après Malte). En 2017, le fisc bulgare n’a perçu que 70 millions d’euros pour un chiffre d’affaires du secteur de 1,5 milliard d’euros.