Coronavirus EN DIRECT : Le bilan passe à 304 morts en Chine...

LIVE Suivez l’évolution de l’épidémie avec nous en direct

A.R. avec AFP

— 

Photo prise le 28 janvier 2020 montrant un membre du corps médical auscultant un patient, dans un hôpital de Zouping en Chine.
Photo prise le 28 janvier 2020 montrant un membre du corps médical auscultant un patient, dans un hôpital de Zouping en Chine. — STR/AFP

L’ESSENTIEL

  • Le dernier bilan fait état de plus de 14.000 personnes contaminées et de 304 morts.
  • Plusieurs pays ont annoncé des mesures exceptionnelles pour se protéger de l'épidémie.
  • Les 180 personnes rapatriées en France ont passé leur première nuit de confinement à Carry-le-Rouet, près de Marseille, dans un centre de vacances où ils devront rester 14 jours.

VIDEO

A LIRE AUSSI

01h00 : Fin du live

C’est la fin de ce live dédié aux derniers développements concernant le coronavirus. Bonne nuit à tous.

 

00h15 : Le bilan passe à 304 morts en Chine

Le nombre des décès confirmés dus au coronavirus en Chine est passé à 304 morts après que les autorités de la province du Hubei, foyer de l’épidémie, ont annoncé dimanche 45 nouveaux décès. Dans son point quotidien, la commission provinciale de la Santé a aussi fait état de 1.921 nouveaux cas confirmés d’infection dans le Hubei, une province du centre de la Chine.

21h06 : Trudeau met en garde contre la discrimination visant la communauté chinoise

« Il n’y a pas de place dans notre pays pour la discrimination nourrie par la peur et la désinformation », a lancé le Premier ministre canadien Justin Trudeau lors d’une réception pour le Nouvel An chinois à Scarborough, dans la banlieue de Toronto.

Des Canadiens d’origine chinoise se sont récemment alarmés de l’augmentation de commentaires hostiles ou racistes sur les réseaux sociaux depuis le début de l’épidémie. Amy Go, présidente par intérim du Conseil national sino-canadien pour la justice sociale, a déploré dans une interview à la chaîne CBC « la stigmatisation injuste » dont sont victimes les Canadiens d’origine chinoise.

Le Canada, qui compte une importante communauté d’origine chinoise, a pour le moment recensé quatre cas de coronavirus dans le pays.

20h17 : La Russie impose des visas aux touristes chinois

La Russie a mis fin à la possibilité pour les Chinois d’entrer sans visa sur son territoire afin d’y faire du tourisme et a arrêté de leur délivrer des visas de travail en raison de l’épidémie de pneumonie virale. Ces mesures visent à « assurer la sécurité du pays, à protéger la santé publique et empêcher la propagation du nouveau coronavirus », peut-on lire sur le site Internet du gouvernement russe.

18h22 : A Hong Kong, le personnel hospitalier menace de faire grève

Plusieurs milliers de membres du personnel d’hôpitaux publics de Hong Kong ont voté samedi en faveur de la grève au cas où leurs revendications, dont la fermeture de la frontière avec la Chine continentale, ne seraient pas satisfaites. Si on n’agit pas à la source de la contamination, « les moyens de prévention de l’épidémie et les ressources humaines ne seront pas suffisants », a déclaré Winnie Yu, la présidente de l’Alliance des employés de l’Administration hospitalière (HAEA). Samedi, quatorze cas de contamination par le coronavirus étaient confirmés sur le territoire, où 112 personnes étaient en quarantaine.

16h45 : Retour en Allemagne d'une centaine de rapatriés 

 

Un avion de l'armée de l'Air allemande transportant une centaine de personnes rapatriées de Wuhan en Chine en raison de l'épidémie du nouveau coronavirus est arrivé en Allemagne. L'appareil s'est posé vers 15h40 à l'aéroport de Francfort. Les passagers, 102 Allemands et 26 ressortissants étrangers, vont être examinés dans une salle de sport de l'aéroport aménagée à cet effet. Ceux ne présentant aucun danger seront ensuite transportés en bus vers une caserne militaire près de Germersheim, dans le Palatinat, où ils resteront confinés pendant deux semaines.

15h57: L'Afrique se prépare à affronter le coranavirus

L'Afrique est jusqu'à présent épargnée par le coronavirus, mais, partout sur le continent, les Etats renforcent leurs contrôles: les ports et les aéroports sont en première ligne. Des équipes médicales y vérifient la température des voyageurs. En cas de fièvre, la procédure prévoit de mettre les voyageurs à l'isolement, le temps d'effectuer des tests.

Les experts craignent que les pays les plus pauvres manquent de moyens en cas d'éruption de l'épidémie: si des cas étaient exportés «vers certains pays d'Afrique ou d'autres continents où les moyens de sécurité sanitaire sont limités, de gros foyers épidémiques pourraient alors éclater hors de Chine», redoute J. Stephen Morrison, du Centre pour les études stratégiques internationales (CSIS) à Washington.

15h40: Cet étudiant polonais vous montre à quoi ressemble une chambre d'isolement

 

15h36: Attention aux fakes qui circulent sur le coronavirus

On vous explique par ici comment les ventes de fenouil ont explosé au Cap-Vert après la propagation d’une rumeur venue du Brésil.

15h06: A Angers, une usine de masques de protection croule sous la demande

L'article est à lire par ici.

14h09 : La RDC appelle ses ressortissants à « s’abstenir » de se rendre en Chine

« Les Congolais sont invités à s’abstenir de voyager pour la Chine jusqu’à nouvel ordre », a déclaré le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement David-Jolino Diwampovesa Makelele, dans un communiqué gouvernemental lu à la télévision publique.

Un comité multisectoriel de suivi de l’évolution du nouveau coronavirus a été mis en place. Il est composé des ministres de la Santé, des Affaires étrangères, du Transport et des Affaires sociales, a précisé le porte-parole. Ce comité examinera entre autres « la possibilité de rapatriement des compatriotes présentement en Chine qui pourraient être exposés au risque de contamination », a indiqué le porte-parole du gouvernement.

La Chine est l’un des principaux partenaires commerciaux de la RDC, qui lutte contre une nouvelle épidémie d’Ebola. Il n’y a pas de vol direct entre les deux pays. La majorité de commerçants congolais qui s’approvisionnent en Chine, particulièrement ceux de provinces de l’Est du pays, empruntent la compagnie Ethiopian ou Kenya Airways.

12h32: Londres rapatrie son personnel diplomatique non essentiel de Chine

«Nous retirons temporairement une partie de notre personnel britannique et leurs proches de notre ambassade et de nos consulats en Chine», a indiqué un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. «Notre ambassadeur et le personnel nécessaire pour poursuivre les tâches essentielles vont rester».

Auparavant, les États-Unis avaient autorisé leur personnel diplomatique non essentiel basé en Chine à rentrer dans leur pays et ordonné le départ de leurs enfants. Vendredi, le Royaume-uni a rapatrié 83 Britanniques de Wuhan, ville du centre de la Chine où est apparu le virus en décembre. Les autorités sanitaires ont également annoncé les deux premiers cas du nouveau coronavirus au Royaume-Uni, dans le nord de l'Angleterre.

11h52 : Un deuxième avion de rapatriement a quitté Paris
Le deuxième avion affrété par le gouvernement pour rapatrier notamment des ressortissants français de Wuhan a décollé dans la nuit de vendredi à samedi de Paris. L’avion a décollé à 00h15 et il n’est pas prévu qu’il atterrisse à Paris à son retour dans l’Hexagone.

Cet A380, doit ramener d’autres Français qui auraient « des regrets » de ne pas avoir pris le premier vol ainsi que des ressortissants d’autres pays, avait précisé vendredi la ministre de la Santé Agnès Buzyn. L’avion « devrait pouvoir atterrir dimanche », avait-elle ajouté, sans indiquer sa destination précise.

11h: Le Vietnam suspend tous les vols avec la Chine

Le Vietnam a suspendu à son tour toutes ses liaisons aériennes avec la Chine dans le cadre du «renforcement des mesures» contre le nouveau coronavirus, a annoncé samedi l'autorité vietnamienne de l'aviation civile dans un communiqué.

Cette décision s'applique à toutes les compagnies aériennes «assurant des liaisons entre le Vietnam et la Chine», précise l'autorité dans son communiqué.

9h37 : Apple va fermer ses magasins en Chine jusqu’au 9 février

Le géant américain de l’informatique a déclaré dans un communiqué avoir pris cette décision en vertu du principe de précaution et « sur la base des derniers conseils des principaux experts de santé ».

9h43: L'Australie interdit l'entrée des non-résidents arrivant de Chine

L'Australie a décidé d'interdire à partir de samedi l'entrée sur son territoire à tous les non-résidents arrivant de Chine dans le cadre de la lutte contre l'épidémie du nouveau coronavirus.

«Seuls les citoyens australiens, les résidents australiens, les détenteurs d'une garde légale et les épouses» seront autorisés à entrer dans le pays à partir de la Chine, a annoncé le Premier ministre australien Scott Morrison. «Il sera exigé des personnes de retour qu'elles observent une période de quarantaine de 14 jours», a-t-il ajouté.

9h32: Report du China Masters de badminton

Les organisateurs «ont pris en compte tous les risques concernant la santé, la sécurité et la logistique» et «ils jugent raisonnable à ce stade de reporter le tournoi», déclare un communiqué de la Fédération mondiale de badminton (BWF). La Fédération précise que plusieurs joueurs s'étaient déjà retirés de la compétition.

Le China Masters, premier tournoi de l'année de la saison mondiale de badminton, devait commencer le 25 février à Lingshui, sur l'île de Hainan, dans le sud de la Chine, et durer six jours. C'est le dernier en date des événements sportifs reportés ou annulés en Chine en raison de l'épidémie de pneumonie virale.

9h30: De nouveaux pays contaminés

Le Royaume-Uni, la Russie et la Suède ont fait état de leurs premiers cas de contamination, le virus touchant désormais plus d'une vingtaine de pays.

9h27: Plus de 250 morts, nouveau record de décès en 24h

L'épidémie a passé le cap des 250 morts en Chine: 259 personnes sont décédées à ce jour, avec un nouveau record de 46 décès enregistrés en l'espace de 24 heures.

Le nombre de personnes contaminées en Chine a également augmenté, atteignant 11.791, soit plus de 2.100 nouveaux cas pour la journée de vendredi, a annoncé samedi la Commission nationale de la santé.

9h25: On se retrouve pour suivre, tout au long de la journée, les dernières nouvelles de l’épidémie.