Coronavirus: 45 morts et 1.347 cas supplémentaires en Chine

EPIDEMIE Revivez l’évolution de l’épidémie le vendredi 31 janvier

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

La population porte des masques à Taïwan, où un 10e cas d'infection par le coronavirus a été confirmé le 31 janvier 2020.
La population porte des masques à Taïwan, où un 10e cas d'infection par le coronavirus a été confirmé le 31 janvier 2020. — Chiang Ying-ying/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Jeudi soir, l’OMS a officiellement déclaré l’urgence sanitaire internationale au sujet de l’épidémie de coronavirus.
  • Le dernier bilan fait état de près de 10.000 personnes contaminées et plus de 200 morts et mortes.
  • Pendant ce temps, les premiers rapatriés Français de Wuhan sont sur le point d’arriver du côté de Marseille pour deux semaines de quarantaine.

VIDEO

 

3h00 : Ce live est terminé

Merci d’avoir suivi l’évolution de la situation avec nous. Bonne nuit à tous

23h40: 45 morts et 1.347 cas supplémentaires en Chine

Les chiffres sont comparables à ceux de la veille. L'épidémie a fait 45 morts supplémentaires dans la province du Hubei (centre), ont annoncé samedi les autorités sanitaires locales. Après ce nouveau record quotidien, le total national de l'épidémie du nouveau coronavirus apparue en décembre passe ainsi à 259 morts. L'épidémie a également fait plus de 1.347 contaminations supplémentaires au Hubei au cours des dernières 24 heures.

23h30: Wall Street s'inquiète

Wall Street a terminé en forte baisse vendredi à l'issue de la dernière séance de janvier, sur fond de préoccupations grandissantes autour du coronavirus chinois. L'indice vedette de la Bourse new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a perdu 2,09%, à 28.256,03 points. Le Nasdaq a cédé 1,59%, à 9.150,94 points, et le S&P 500 1,77%, à 3.225,52 points.

22h05: Les Etats-Unis ferment leur frontière aux étrangers ayant voyagé en Chine ces deux dernières semaines

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi plusieurs mesures d'urgence pour empêcher l'importation du nouveau coronavirus apparu en Chine.

A partir de dimanche (23h heure de Paris), les autorités interdiront l'entrée sur le territoire des non-Américains s'étant rendus en Chine dans les 14 derniers jours. Pour les ressortissants américains, une quarantaine sera imposée à ceux qui se sont rendus dans la province du Hubei dans les 14 derniers jours, a annoncé le ministre de la Santé, Alex Azar, dans une conférence de presse à la Maison Blanche.

 

20h19 : Costa Croisières refuse désormais l’accès aux passagers ayant séjourné en Chine au cours des 14 derniers jours

Elle suit ainsi l’exemple de ses concurrentes Royal Caribbean et MSC Croisières.

19h56 : Un bilan provisoire de l’épidémie

Pour l’heure, 213 patients sont morts sur un total de 10.000 cas en Chine. A ce stade, on ne peut connaître avec précision le taux de mortalité lié à ce nouveau coronavirus baptisé 2019-nCoV, puisqu’on ne sait pas combien de personnes sont réellement infectées. Une étude parue vendredi dans la revue médicale The Lancet chiffre à 76.000 (soit plus de dix fois l’estimation officielle) le nombre de personnes infectées rien qu’à Wuhan, berceau de l’épidémie, en se basant sur des projections statistiques. « 2 % des cas confirmés sont morts, ce qui reste élevé quand on compare à la grippe saisonnière », a déclaré mercredi Michael Ryan, directeur des programmes d’urgence de l’OMS. Toutefois, ce taux n’est qu’indicatif et baisse chaque jour, puisque proportionnellement, le nombre de nouveaux cas augmente plus vite que celui des décès.

19h31 : Le gouvernement met en place un numéro vert

Ce numéro, le 0800 130 000, « sera ouvert de 9h à 19h tous les jours » et réservé à « toutes les questions qui ne concernent pas la santé », a précisé la ministre. Il s’agit de soulager les équipes qui gèrent les appels au 15 et sont actuellement « très mobilisées pour répondre à des questions qui ne sont pas d’ordre médical », a-t-elle précisé.

Ce numéro vise à répondre aux interrogations qui ne sont pas en lien avec des symptômes, comme les personnes qui se demandent si elles peuvent continuer de manger dans les restaurants chinois ou si recevoir un colis de Chine peut comporter des risques de contamination. Par contre, « si des personnes ont des symptômes et des questions médicales il faut appeler les centres 15 si on revient (…) de Chine », a-t-elle rappelé.

19h24 : Comme la France, Washington ordonne une quarantaine de 14 jours pour les 195 Américains rapatriés de Wuhan

19h02 : Deux rapatriés français de Wuhan testés négatifs après une suspicion, annonce Agnès Buzyn ce vendredi

Par ailleurs, aucun nouveau cas de contamination n'a été repéré vendredi en France et leur total se monte toujours à six, selon Agnès Buzyn.

17h55 : La guerre diplomatique entre les Etats-Unis et la Chine se poursuit à travers le coronavirus

Gros nuages sur les relations entre Washington et Pékin. Les autorités chinoises dénoncent ce vendredi la recommandation américaine de ne pas se rendre dans en Chine.

« Les mots et les actes de certains responsables américains ne sont ni fondés sur les faits ni appropriés », a déclaré une porte-parole de la diplomatie chinoise, Hua Chunying, dans un communiqué. « Alors même que l’OMS a recommandé de ne pas restreindre les voyages, les Etats-Unis se sont précipités à l’opposé. Ce n’est certainement pas un geste de bonne volonté », a-t-elle ajouté.

17h47 : Les chercheurs de l’Institut Pasteur à Paris sont parvenus à isoler et à mettre en culture des souches du nouveau coronavirus

C’est une première en Europe qui représente « une avancée majeure » dans la recherche d’un vaccin et d’un traitement. « Toute une gamme de recherches sont rendues possibles » par le franchissement de cette étape, a expliqué vendredi Arnaud Fontanet, directeur du département de Santé globale de l’Institut Pasteur, au cours d’une conférence de presse. « Il s’agit d’un virus très difficile à isoler. Les Chinois ont réussi à isoler une souche, une équipe australienne y est parvenue cette semaine et nous sommes les premiers en Europe », a-t-il souligné.

16h44 : Comment se rendre en Chine avec toutes les annulations de vols ?

Le pays ne s’est pas pour autant transformé en forteresse hermétique. Un grand nombre de compagnies aériennes ont décidé de suspendre leurs liaisons en raison de la baisse de la demande ou d’inquiétudes de la part des salariés (par exemple Air France, Lufthansa, British Airways ou encore Lion Air, le groupe aérien indonésien qui exploite la plus grande flotte d’Asie du Sud-Est), mais il existe encore de nombreuses options pour se rendre en Chine.

Les compagnies chinoises comme Air China, China Eastern Airlines ou China Southern Airlines continuent de desservir leur pays, au départ de Paris par exemple mais aussi d’autres plateformes de connexion dans le monde comme Dubaï.

15h54 : Un haut responsable de Wuhan se « reproche » une réaction trop lente face à l’épidémie

Le principal responsable politique de la ville chinoise de Wuhan, épicentre de l'épidémie de pneumonie virale, a avoué «se reprocher» une réaction trop lente face au coronavirus, selon un entretien diffusé ce vendredi par la télévision d'Etat CCTV.

«Je suis envahi par un sentiment de culpabilité, par les remords et je me reproche (ma gestion de la crise)», a confié Ma Guoqiang, le secrétaire du Parti communiste chinois (PCC) dans la municipalité. «Si j'avais pris plus tôt des mesures fortes de restrictions, le résultat aurait été meilleur que ce qu'il est aujourd'hui.»

15h52 : La Chine met en garde contre la « panique inutile » et les mesures de précaution « excessives »

« Il n’est pas nécessaire de paniquer inutilement, ni de prendre des mesures excessives », a déclaré le représentant chinois, Xu Chen, lors d’une conférence de presse à Genève, soulignant que « l’OMS faisait pleinement confiance à la Chine ».

15h31 : Les premiers rapatriés de Wuhan sont arrivés au centre de vacances de Carry-le-Rouet, selon des journalistes de l’AFP

14 h 53 : Pas sereins sereins

Notre bureau marseillais est sur le pont. Comme Caroline Delabroy qui est allée à Carry-le-Rouet.

 

14 h 43 : Un passager « présentant des symptômes » dans l’avion de rapatriés français en provenance de Wuhan transféré à l’hôpital

« Cette personne a été directement transférée à l’hôpital de la Timone et elle sera testée évidemment », a précisé la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors d’une conférence de presse à l’aéroport de Marignane (Bouches-du-Rhône).

13h39 : La Russie annonce deux premiers cas confirmés sur son territoire

La Russie a annoncé hier son intention de fermer ses 4.250 km de frontière avec la Chine. Selon le gouvernement, le pays ferme à partir de ce vendredi ses points de passage terrestres avec la Chine mais il n'est pas précisé si cette fermeture concerne aussi les ports.

12 h 33 : Alerte en Italie

Le gouvernement italien a proclamé vendredi l’état d’urgence pour accélérer la lutte contre le nouveau coronavirus et éviter une éventuelle contagion, au lendemain de l’annonce des deux premiers cas en Italie chez un couple de touristes chinois. L’état d’urgence est souvent proclamé dans la péninsule, à la suite de séismes, d’intempéries ou récemment des inondations à Venise car il prévoit une procédure accélérée pour mobiliser des fonds et des moyens dont la protection civile pour la mise en place de structures d’accueil.

La proclamation de l’état d’urgence n’est pas une surprise après l’annonce jeudi soir par le chef du gouvernement Giuseppe Conte des deux premiers cas de coronavirus dans le pays et la suspension de tous les vols « de et vers » la Chine. La procédure d’état d’urgence est prévue pour six mois, selon les médias italiens.

12 h 25 : L’avion transportant des Français rapatriés de Wuhan a atterri à Istres

Les 200 passagers, dont aucun ne présente de symptôme de la maladie, ont applaudi leur retour sur le sol français, une douzaine d’heures après leur départ de Wuhan.

Le trajet s’est déroulé dans le calme, sans mesure sanitaire particulière à l’exception d’une distribution de masques chirurgicaux qui devaient être changés régulièrement par les passagers après s’être désinfecté les mains. Un sac en plastique jaune était déposé au pied de chaque rangée pour récupérer les masques usagés.

Ils doivent être transportés vers un centre de vacances à Carry-le-Rouet, sur la côte, où ils vont être confinés pendant deux semaines.

11 h 01 : Hospitalisations en Corée

Dix-huit Sud-Coréens qui venaient d’arriver dans leur pays après leur évacuation de la ville chinoise de Wuhan ont été hospitalisés car ils présentaient des symptômes associés au nouveau coronavirus, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires de Corée du Sud. L’avion affrété par Séoul a ramené vendredi matin 368 Sud-Coréens depuis cette ville à l’épicentre d’une épidémie qui inquiète la communauté internationale.

Dix-huit des personnes évacuées ont été hospitalisées à Séoul par mesure de prudence car elles présentaient des symptômes, a déclaré aux journalistes le vice-ministre de la Santé Kim Gang-lip.

10 h 50 : Brexit ok, coronavirus ok

Deux cas d’infection au nouveau coronavirus apparu en Chine ont été confirmés au Royaume-Uni, les premiers pour ce pays, ont annoncé vendredi les services sanitaires.

« Nous pouvons confirmer que deux patients en Angleterre, membres de la même famille, ont été testés positifs », a indiqué le chef des services médicaux pour l’Angleterre, Chris Whitty, dans un communiqué diffusé par le ministère de la Santé.

10 h 46 : Vous vous êtes réveillés et réveillées ce matin en urgence sanitaire internationale, c’est quand même pas rien ! Alors on se retrouve pour suivre, tout au long de la journée, les dernières nouvelles de l’épidémie.