Berlin : Sept bombes de la Seconde Guerre mondiale neutralisées sur le site de la future usine Tesla

DEMINAGE Le projet d’usine de Tesla dans ce bois allemand est très controversé, en raison de son possible impact sur l’environnement

20 Minutes avec agences

— 

Des démineurs à la recherche de bombes sur le site de la future usine européenne Tesla, près de Berlin (Allemagne).
Des démineurs à la recherche de bombes sur le site de la future usine européenne Tesla, près de Berlin (Allemagne). — Michael Sohn/AP/SIPA

Des démineurs ont dû neutraliser sept bombes sur un futur site Tesla près de Berlin, a annoncé la police allemande ce dimanche. L’opération de déminage s’est déroulée « sans aucun problème », selon un porte-parole.  Les bombes étaient relativement petites et dataient de la Seconde Guerre mondiale. Elles avaient été larguées par des bombardiers américains.

Un projet d’usine controversé

Tesla a acheté mi-janvier un terrain de 300 hectares à Gruenheide, à l’est de Berlin, pour 40,9 millions d’euros. Le site accueillera sa première usine européenne, qui fonctionnera dès 2021 et produira 500.000 véhicules par an à pleine capacité. Y seront entre autres produits des SUV Model Y et des berlines Model 3.

Le projet a été très critiqué, notamment à cause de son emplacement dans une forêt. L’opération de déboisement pourrait nuire à la faune locale et à l’approvisionnement en eau potable. De son côté, Elon Musk a fait valoir qu’il ne s’agissait pas d’une zone naturellement boisée, et que l’usine n’occuperait qu’une « petite partie » de l’espace.