Coronavirus : « La situation parfaitement sous contrôle en France », indique Sibeth Ndiaye...

SANTE Retrouvez les événements de ce lundi liés au coronavirus

T.C. et L.Br.

— 

Des passagers masqués arrivent à l'aéroport de Los Angeles, en Californie, le 22 janvier 2020.
Des passagers masqués arrivent à l'aéroport de Los Angeles, en Californie, le 22 janvier 2020. — Mark RALSTON / AFP
  • Apparu début décembre sur un marché de Wuhan, le coronavirus a déjà fait 106 morts et plus de 4.000 personnes ont été contaminées en Chine.
  • La Chine a prolongé, ce lundi, son long congé du Nouvel an dans l’espoir de retarder le pic d’affluence dans les transports et de réduire les risques de contagion.
  • Le gouvernement français va organiser « un rapatriement par voie aérienne directe » pour les Français de la région de Wuhan, épicentre de l’épidémie « en milieu de semaine ».

VIDEO

A LIRE AUSSI

 

Merci de nous avoir suivis, vous pouvez suivre la situation dans notre nouveau live du jour par ici

8h50: «A ce stade, la situation est parfaitement sous contrôle» en France

Sur les ondes de RFI, ce mardi matin, la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s’est voulu rassurante à propos de l'épidémie de coronavirus qui sévit en Chine. «Je comprends parfaitement que bon nombre de nos concitoyens se posent des questions mais je veux à ce micro les rassurer très largement parce que, à ce stade, la situation est parfaitement sous contrôle» en France, a-t-elle assuré.

«On a pris en charge très rapidement les personnes qui étaient malades, on dispose d'un test qui nous permet en quelques heures de savoir si on est vraiment atteint du coronavirus et les services d'urgence ne sont pas débordés, loin de là», a-t-elle développé.

 

7h29: La Chine recommande à ses citoyens de reporter les voyages à l'étranger

La Chine, engagée dans une bataille pour endiguer l'extension de l'épidémie de coronavirus, a recommandé mardi à ses ressortissants de reporter leurs projets de voyages à l'étranger. «Réduire les déplacements transfrontaliers contribue à contrôler l'épidémie», précisent les autorités chinoises affirmant adopter cette recommandation «pour protéger la santé et la sécurité des Chinois comme des étrangers». Pékin a par ailleurs suspendu depuis lundi les voyages organisés en Chine et à l'étranger.

7h14: Le japon envoie un avion à Wuhan pour évacuer ses ressortissants

Le Japon va envoyer mardi à Wuhan un avion pour évacuer environ 200 de ses ressortissants de Wuhan, principal foyer du nouveau coronavirus, a annoncé mardi le ministre japonais des Affaires étrangères.

Le gouvernement nippon pense qu'environ 200 ressortissants résidant à Wuhan seront à même d'embarquer dans cet appareil qui décollera mercredi aux premières heures de la ville mise en quarantaine et devrait arriver dans la matinée à l'aéroport de Tokyo-Haneda. Quelque 650 Japonais de Wuhan ont exprimé le souhait de rejoindre le Japon, dont le gouvernement prévoit d'autres vols ultérieurs afin de rapatrier tous ceux qui le désirent.

 

5h36: La Chine assure l'ONU de sa «totale capacité» à vaincre l'épidémie

La Chine «a une totale capacité et confiance pour gagner la bataille contre l'épidémie» de pneumonie virale, a affirmé lundi l'ambassadeur chinois Zhang Jun au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres. «La Chine travaille avec la communauté internationale dans un esprit d'ouverture, de transparence et de coordination scientifique», a aussi assuré l'ambassadeur selon le communiqué de ses services. «Avec un grand sens des responsabilités, la Chine n'épargne aucun effort pour freiner la propagation de la maladie et sauver des vies», a-t-il ajouté. Selon le communiqué chinois, Antonio Guterres lui a répondu que l'ONU avait «une totale confiance dans la capacité de la Chine à contrôler l'épidémie et était prête à lui fournir tout soutien et aide nécessaires».

5h08 : L’épidémie va durer des mois au minimum, selon des experts

L’épidémie du 2019-nCoV va faire au bas mot des dizaines de milliers de malades et durer plusieurs mois dans le meilleur des cas, estiment des experts en épidémiologie sur la base des premières données disponibles. « Le meilleur des scénarios serait que cela continue au printemps, à l’été, et puis qu’ensuite ça retombe », dit à l’AFP David Fisman, professeur à l’université de Toronto, et auteur d’un bulletin pour la Société internationale des maladies infectieuses. « Cela ne va pas s’arrêter la semaine prochaine ou le mois prochain », estime pour sa part Alessandro Vespignani, professeur à l’université américaine de Northeastern, qui coordonne un groupe de chercheurs publiant des analyses en temps réel sur l’épidémie. « Vous ne prenez pas de risque à dire que cela va durer un bon moment ».

4h17 : La Chine reporte la rentrée dans les écoles et universités

La Chine a reporté sine die le début du semestre de printemps dans les écoles, collèges, lycées, universités et établissements d’études supérieures du pays, a indiqué mardi le ministère de l’Education. Alors qu’écoliers et étudiants sont actuellement en vacances à l’occasion des longs congés du Nouvel an lunaire, la date de reprise des cours sera déterminée par les autorités selon la localisation des établissements. Quant à la date de réouverture des crèches, écoles et établissements secondaires, « elle devra être déterminée par les autorités éducatives locales » en accord avec le gouvernement central.

 

3h58 : Deux premiers cas confirmés au Canada, 19 autres en cours d’examen

Un premier cas d’infection a été confirmé à Toronto chez un homme qui aurait également infecté son épouse, ont annoncé lundi les autorités sanitaires du Canada où 19 autres personnes font l’objet d’examens en Ontario. Un laboratoire de Winnipeg a confirmé la contamination par le virus d’un homme d’une cinquantaine d’années arrivé à Toronto en provenance de Wuhan, point de départ de l’épidémie en Chine. L’infection de sa femme était en revanche toujours « présumée » lundi dans l’attente des résultats de l’analyse. L’Ontario avait annoncé samedi qu’un premier cas présumé du nouveau virus avait été détecté chez un homme d’une cinquantaine d’années qui avait séjourné à Wuhan et était arrivé le 22 janvier au Canada.

3h28 : Un premier cas confirmé en Allemagne

Un premier cas de contamination a été confirmé en Allemagne, chez un homme en Bavière (sud), a annoncé lundi soir le ministère bavarois de la Santé. Il a « été placé sous surveillance médicale et à l’isolement », a annoncé un porte-parole du ministère dans un communiqué. Plus de détails ci-dessous :

 

3h23 : Le bilan monte à 106 morts et 1.300 nouveaux cas confirmés en Chine

Le bilan de l'épidémie en Chine s'est aggravé à 106 morts et près 1.300 nouveaux cas confirmés, ont annoncé mardi les autorités. Les autorités sanitaires de la province de Hubei (centre), où a démarré l'épidémie, ont indiqué que le virus avait fait 24 nouveaux décès et contaminé 1.291 nouvelles personnes, faisant passer le nombre de malades confirmés à plus de 4.000 dans toute la Chine.

22h42 : Washington appelle les Américains à éviter de se rendre en Chine

Les Etats-Unis ont appelé ce lundi les Américains à éviter si possible de se rendre en Chine en raison de l’épidémie de pneumonie virale qui a déjà fait plus de 80 morts.

Le département d’Etat américain a émis un avis aux voyageurs encore plus catégorique pour la province du Hubei, épicentre de la contagion, en leur demandant de ne pas s’y rendre du tout.

Jusqu’ici, Washington recommandait à ses ressortissants de faire preuve de prudence lors de leurs déplacements en Chine. En fin de semaine dernière, le département d’Etat avait revu ses consignes une première fois depuis l’apparition de ce nouveau coronavirus pour mettre en garde contre ses dangers, mais sans appeler à renoncer aux voyages sur place.

La diplomatie américaine souligne n’avoir qu’une capacité réduite à apporter des services d’urgence aux ressortissants américains dans la province du Hubei après l’annonce, dimanche, de l’évacuation du personnel consulaire américain de Wuhan.

En cas de voyage incontournable en Chine, le département d’Etat exhorte à « éviter tout contact avec des personnes malades », « éviter les animaux », et « les produits d’origine animale comme la viande non cuite ».

18 h 45 : Le nouveau virus chinois ne semble pas avoir muté, selon les Etats-Unis

Les autorités sanitaires américaines ont rapporté lundi avoir séquencé le génome de deux des premiers cas aux Etats-Unis du nouveau coronavirus chinois, baptisé 2019-nCoV, et confirmé que le virus était le même que celui détecté en Chine.

Une haute responsable des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) a également annoncé que les Etats-Unis allaient de façon imminente modifier les consignes de contrôle et de dépistage du virus dans le pays, qui sont aujourd’hui limitées aux seuls voyageurs venant de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie.

« Toutes les séquences que nous avons extraites sont similaires à celle que la Chine a publiée initialement, il y a quelques semaines », a déclaré lors d’une conférence téléphonique avec la presse Nancy Messonnier, directrice des maladies respiratoires aux CDC.

« Cela signifie qu’à l’heure actuelle, selon l’analyse des données disponibles par les CDC, il semble que le (virus) n’ait pas muté », a-t-elle ajouté.

18 h 10 : La bourse de Paris poursuit sa chute

La Bourse de Paris a été plombée (-2,68%) lundi par un regain de craintes concernant le coronavirus chinois qui touche désormais une dizaine de pays et de ses conséquences potentiellement néfastes sur l'économie mondiale. 

L'indice CAC 40 a perdu 161,24 points à 5.863,02 points, dans un volume d'échanges nourri de 5 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini en hausse de 0,88%.

18 h 00 : Le patient de Bordeaux dans un « état stable et rassurant »

Le patient infecté par le coronavirus chinois et hospitalisé à Bordeaux se trouve dans un état « stable et rassurant », a indiqué lundi l’équipe médicale du CHU de Bordeaux où cet homme de 48 ans est hospitalisé depuis jeudi.

« L’état du patient est stable et rassurant » mais présente une situation comparable à celle du moment de son admission, « toux intense, soutenue, inconfortable et invalidante » ainsi que « fatigue et fièvre », a indiqué devant la presse le Pr Denis Malvy, responsable de l’unité maladies tropicales et du voyageur du CHU Pellegrin.

16h42 : La ville de Pékin annonce un premier décès du coronavirus

La victime est un homme de 50 ans qui s'était rendu le 8 janvier dans la ville de Wuhan, le foyer de l'épidémie, et était tombé malade, avec de la fièvre, après être revenu à Pékin sept jours plus tard, a annoncé le comité à la Santé de la capitale. Il a succombé ce lundi à une défaillance respiratoire.

16h27 : L’OMS corrige son évaluation de la menace qui passe à « élevée » à l’international

Jusqu’à présent, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait écrit que le risque était « très élevé en Chine, élevé au niveau régional et modéré au niveau international ». « Il s’agissait d’une erreur de formulation, et nous l’avons corrigée », a expliqué à l’AFP une porte-parole de l’organisation basée à Genève.

16h22 : Le patient bordelais va mieux mais n’est pas guéri, selon le CHU de Bordeaux
Notre journaliste Clément Carpentier assistait à la conférence de presse des médecins bordelais qui s’est tenue cet après-midi : « Le patient va bien. Il est toujours hospitalisé avec une fièvre élevée et une forte toux. Aujourd’hui son état est parfaitement stable et rassurant. Mais on le surveille de près », a expliqué le Dr Denis Malvy responsable de l’unité des maladies tropicales et du voyageur.

Six personnes en contact avec le malade ont été identifiées et contrôlées par le CHU. Deux personnes au risque faible ont pu reprendre une vie normale. Les quatre autres ont un risque élevé et vont rester confinés pendant 14 jours sur demande des médecins.

Les deux familles ont deux contacts téléphoniques par jour pour suivre leur évolution.

16h20 : Trump a proposé l’aide des Etats-Unis à la Chine

Le président américain a annoncé ce lundi avoir proposé à la Chine l’aide des Etats-Unis pour contenir l’épidémie. « Nous sommes en étroite communication avec la Chine concernant le virus », a tweeté le locataire de la Maison Blanche. « Très peu de cas identifiés aux Etats-Unis mais nous sommes très vigilants », a-t-il ajouté.

14h53 : Un homme suspecté d'avoir contracté le coronavirus placé en quarantaine à Rouen

D’après Paris-Normandie, un homme suspecté d’avoir été infecté par le coronavirus a été pris en charge par le SAMU de Rouen. Il a été placé en quarantaine, dans l’attente de ses résultats d’analyses.

14h19 : Les compétitions sportives annulées en cascade

En Chine, les compétitions sportives sont annulées pour barrer la route à l’épidémie. Ainsi, Pékin a décidé de reporter les 14e Jeux nationaux d’hiver, prévus fin février. Le Tour cycliste de Hainan, qui devait se disputer dans le sud de la Chine du 23 février au 1er mars, a également été reporté.

Hong Kong annule son marathon, prévu le 9 février prochain, auquel 70.000 personnes étaient inscrites.

13 h 20 : La bourse de Paris chute à cause du conoravirus

La Bourse de Paris accentuait ses pertes lundi en milieu de matinée (-2,01%) du fait du risque sanitaire engendré par la propagation de l'épidémie de coronavirus et après un indicateur allemand moins bon que prévu.

13 h 05 : Les internautes chinois critiquent les autorités

Des responsables chinois de la province berceau de Wuhan font l’objet de vives critiques sur les réseaux sociaux, où ils sont taxés d’incompétence ou tournés en dérision, par exemple pour ne pas porter de masque de protection, alors que la colère monte.

Beaucoup d’internautes chinois ont été révoltés par ce qu’ils dénoncent comme une série d’erreurs survenue lors d’une conférence de presse retransmise à la télévision, dimanche par trois hauts responsables locaux.

Le gouverneur de la province de Hubei (centre), dont Wuhan est la capitale, Wang Xiaodong, a ainsi participé à la conférence de presse sans porter de masque – en violation des règles qui le rendent obligatoire dans l’espace public.

12h25 : L’AJ Auxerre va rapatrier ses collaborateurs

Conséquence inattendue de l’épidémie de Coronavirus, le club de football d’Auxerre va rapatrier « cinq collaborateurs et leurs familles, en activité dans les académies de Bengbu et de Jinshan ». « La sécurité et la santé de l’ensemble du personnel de l’AJ Auxerre restent notre priorité absolue. »

11h50 : Paris prépare une évacuation aérienne de Chine pour ses ressortissants,

« En lien avec les ministères de l’Intérieur, de la Santé et des Armées, nous sommes en train de mettre en œuvre une opération de retour par voie aérienne au profit de nos ressortissants », a assuré ce lundi le ministre des Affaires Etrangères Jean-Yves Le Drian lors de ses vœux à la presse, en précisant que cette évacuation aurait lieu « a priori au milieu de la semaine ».

11h35 : Des scientifiques de l'Université de Hong Kong (HKU) estiment que 40.000 personnes pourraient avoir été contaminées à ce jour

«Nous devons nous préparer au fait que cette épidémie particulière devienne une épidémie mondiale», a déclaré Gabriel Leung, le chef de cette équipe de chercheurs de la HKU. «Des mesures importantes et draconiennes pour limiter les mouvements de population doivent être prises, le plus tôt possible.»

Il a ajouté que le nombre d'infections pourrait doubler tous les six jours, pour atteindre un pic en avril et mai dans les zones déjà confrontées à une épidémie, tout en reconnaissant que des mesures efficaces de santé publique pourraient diminuer le rythme de contagion.

11h26 : L’Allemagne appelle à éviter les « voyages non indispensables » en Chine

« Les voyageurs devraient réfléchir à repousser ou annuler des voyages non indispensables en Chine », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Heiko Maas. L’Allemagne envisage aussi une « possible évacuation », s’ils le souhaitent, de ses ressortissants de la ville chinoise de Wuhan, épicentre du virus.

11h10 : Le Premier ministre chinois en visite dans la ville fantôme de Wuhan

Blouse bleue en plastique et masque sur le visage, Li Keqiang s’est rendu à Wuhan ce lundi pour « enquêter et guider » les efforts des autorités pour endiguer le virus, mais également pour « rencontrer les patients et personnels médicaux sur la ligne de front » de l’épidémie, a précisé le gouvernement.

Il s’agit de la première visite d’un très haut responsable du régime communiste dans la ville depuis le début de l’épidémie du nouveau coronavirus.

10h17 : On en sait plus sur le processus de contagion

Les malades sont contagieux avant même de présenter des symptômes, rappelle CNN en citant le gouvernement chinois. Les patients peuvent ainsi propager le virus sans même savoir qu’ils sont malades.

Les modes de transmission identifiés sont : les postillons et un contact prolongé avec une personne malade.

10h12 : Chaque malade infecte 2 à 3 personnes

Selon les scientifiques de l’Imperial College de Londres, chaque personne contaminée infecte à son tour 2 à 3 personnes. « On estime que, en moyenne, chaque malade a infecté 2,6 personnes », expliquent les scientifiques, qui ont utilisé des outils de modélisation mathématique.

10h05 : Le point sur les cas recensés jusqu’à ce jour dans le monde

Selon les données de l’Associated Press, voici les cas confirmés de coronavirus :

Chine : 2.744
Etats-Unis : 5
Thaïlande : 8
Australie : 5
Corée du Sud : 4
Japon : 4
Singapour : 4
Malaisie : 4
France : 3
Taiwan : 3
Vietnam : 2
Canada : 1
Népal : 1

09h32 : Une réunion spéciale de l’OMS ce lundi à Pékin

Selon le journal britannique Guardian, l’OMS doit tenir une réunion spéciale à Pékin en présence d’officiels pour empêcher la propagation du virus.

08h51 : La Mongolie ferme sa frontière routière avec la Chine

La Mongolie, qui partage une longue frontière avec la Chine, a décidé de fermer les points de passages routiers avec ce pays afin d’éviter une contamination par le nouveau coronavirus. Oulan-Bator devient ainsi le premier pays voisin de la Chine à fermer sa frontière avec Pékin, même si les liaisons ferroviaires et aériennes sont toujours ouvertes. Le vice-Premier ministre mongol Enkhtuvishin Ulziisaikhan a en outre annoncé dimanche que le pays fermait ses écoles et universités jusqu’au 2 mars.

08h15 : Bonjour à tous, et bienvenue sur dans un live pour suivre la situation concernant le coronavirus

Petit résumé des derniers développements :

 

EN CHINE

  • Le nombre de victimes a bondi à 80 morts, tandis que 2.744 cas ont été confirmés en Chine.
  • Le pays a prolongé lundi son long congé du Nouvel an dans l’espoir de retarder le pic d’affluence dans les transports et réduire les risques de contagion.
  • La ministre française de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé que la France allait organiser « un rapatriement par voie aérienne directe » de ses ressortissants, et qu’une période de quarantaine de 14 jours leur serait appliquée.

 

EN FRANCE

  • Trois cas de cette pneumonie virale sur des voyageurs récemment rentrés de Chine ont été identifiés. Deux sont hospitalisés à Paris et le troisième à Bordeaux. Tous étaient récemment arrivés de Chine et avaient séjourné à Wuhan, la grande ville où l’infection est apparue en décembre.
  • Le gouvernement se réunissait dimanche pour étudier les mesures à prendre après les premiers cas d’infection au coronavirus en France.