Français disparus au Québec : Deux nouveaux corps retrouvés

RECHERCHES Les recherches se poursuivent pour localiser deux autres personnes toujours disparues

20 Minutes avec AFP

— 

Préparation d'une opération de sauvetage au lac Saint-Jean (Québec), le 25 janvier 2020.
Préparation d'une opération de sauvetage au lac Saint-Jean (Québec), le 25 janvier 2020. — AFP PHOTO / Surete du Quebec

Les corps de deux autres motoneigistes français tombés mardi dans les eaux glacées d’un lac du Québec ont été retrouvés dimanche, a indiqué la police, sans préciser leur identité. L’identité des deux hommes n’a pas été révélée et les recherches se poursuivaient pour retrouver deux motoneigistes toujours portés disparus. Les dépouilles ont été retrouvées à 3 km du point de départ des recherches a indiqué le porte-parole de la Sûreté du Québec, Hugues Beaulieu. « Cela indique que nos recherches sont efficaces. L’abandon (des recherches) n’est pas une option », a-t-il ajouté.

La 7e et dernière motoneige localisée

Les corps, de même que celui de Gilles Claude, 58 ans, retrouvé vendredi, flottaient dans l’eau, a précisé la police. Les plongeurs de la police avaient localisé un peu plus tôt la 7e et dernière motoneige des touristes français. L’engin se trouvait dans le secteur où les six autres motoneiges avaient été localisées la semaine dernière à l’embouchure du lac Saint-Jean et de la Grande Décharge. Situé à l’embouchure d’une rivière, à l’est de ce grand lac à 200 km au nord de la ville de Québec, ce secteur gèle moins ou pas du tout en raison des courants.

Le groupe de randonneurs à motoneige était composé de huit touristes originaires de l’Est de la France. Trois d’entre eux ont survécu à des blessures légères et à un choc nerveux. Ils ont quitté le Québec pour la France jeudi soir. Leur guide, un Montréalais de 42 ans, est mort mercredi des suites de ce tragique accident.