Inculpation des deux néonazis qui voulaient tuer Obama

USA Ils voulaient tuer 102 afro-Américains et finir par Obama, ils sont poursuivis pour sept chefs d'accusations...

Avec agence

— 

Daniel Cowart, l'un des deux néonazis qui voulait assassiner Barack Obama
Daniel Cowart, l'un des deux néonazis qui voulait assassiner Barack Obama — capture ABC

Ils voulaient tuer 102 afro-Américains et finir par Barack Obama. Ils ont été inculpés au lendemain de l'élection de leur cible à la présidence des Etats-Unis. Les deux jeunes néonazis seront poursuivis pour sept chefs d'accusation.

Parmi ceux-ci, «menaces contre un candidat à la présidence», «possession illégale d'arme à feu» et «complot pour vol d'arme». Ils encourent cinq ans de prison pour les menaces, et cinq à dix ans pour chacun des autres chefs d'accusation.

Un mois de conspiration pour une mission-suicide


Selon l'acte d'accusation, les deux hommes ont conspiré pendant plus d'un mois, notamment sur le Web. Ils prévoyaient de braquer une armurerie dans le comté de Madison (Tennessee) avant de mener à bien leur «projet de cambriolages et de tuerie ultérieures».

D'après le procès-verbal, «les accusés ont assuré qu'ils étaient prêts à mourir durant cette tentative d'assassinat». Les deux jeunes prévoyaient de foncer en voiture sur Barack Obama et de lui tirer dessus depuis la fenêtre de leur véhicule. Ils comptaient tous deux porter pour l'occasion un smoking blanc et un haut-de-forme.