Deux milliards d’animaux vivants ont été transportés en 2017 dans le monde

ALIMENTATION Le nombre de bovins, moutons, volailles et porcs transportés a presque été multiplié par deux en dix ans

20 Minutes avec agence

— 

Illustration d'un transport de moutons en Grande-Bretagne.
Illustration d'un transport de moutons en Grande-Bretagne. — Jeff Blackler / SIPA

Le nombre d’animaux vivants transportés par la route ou par bateau a presque atteint 2 milliards en 2017. Le chiffre a quasiment doublé en dix ans et il va encore augmenter dans le futur, indique l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) relayée par The Guardian.

Les poulets représentent la très grande majorité des animaux vivants ainsi transportés. En cinquante ans, leur nombre a été multiplié par 16 et en 2017, 1,8 milliard d’entre eux a été embarqué dans des camions ou des bateaux.

La France est le plus grand exportateur mondial de bovins

Les deux plus grands importateurs sont les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite (7 millions de têtes chacun). Le premier importe surtout des porcs et le deuxième des moutons. Du côté des exportateurs, le Danemark et les Pays-Bas occupent le haut du classement. Ils envoient respectivement à leurs clients 15 et 13 millions d’animaux, des cochons pour la plupart. La France est le plus grand exportateur mondial de bovins.

Chaque jour dans le monde, 5 millions d’animaux vivants sont ainsi transportés. Les conditions de voyage inquiètent les associations de défense des animaux, explique Slate. Les bêtes sont souvent entassées dans des espaces trop petits et subissent des trajets allant de quelques heures à plusieurs semaines. La vétusté des divers véhicules utilisés peut être à l’origine d’accidents mortels.