Coronavirus: Un troisième cas confirmé en France, 15 nouveaux décès en Chine

LIVE Revivez tous les événements du vendredi 24 janvier liés au coronavirus

Manon Aublanc

— 

Un patient amené d'urgence dans un hôpital, illustration
Un patient amené d'urgence dans un hôpital, illustration — Takehito Kobayashi/AP/SIPA

L’ESSENTIEL

  • Apparu début décembre sur un marché de Wuhan, le coronavirus a déjà fait 26 morts. Le nombre de cas de contamination confirmé atteint désormais 830, et le nombre de cas suspects dépasse le millier, a annoncé vendredi matin la Commission nationale de la santé.
  • Au terme d’une réunion de deux jours à son siège de Genève, l’Organisation mondiale de la santé a reconnu jeudi « l’urgence en Chine » mais a jugé qu’il était « trop tôt » pour parler « d’urgence de santé publique de portée internationale ».
  • Les autorités chinoises ont néanmoins décidé de mettre en quarantaine la ville de Wuhan, et ses 11 millions d’habitants, qui semble être au centre de cette épidémie.

VIDEO

A LIRE AUSSI

 

2h00: Ce live est terminé

Bonne nuit à tous, on se retrouve dans quelques heures pour suivre la situation.

0h15: 15 nouveaux décès en Chine, soit 41 au total

C'est une hausse de 60%: 15 nouveaux décès sont dus au coronavirus, portant le total à 41 morts, ont annoncé les autorités sanitaires chinoises samedi matin. Le nombre total de cas confirmés d'infection a dépassé la barre des 1.300.

 

23h17 : Un troisième cas confirmé en France, annonce le ministère de la Santé

Ce cas, « proche parent de l’un des cas, qui était en cours d’investigation, vient d’être confirmé », selon un communiqué. Les trois personnes avaient séjourné en Chine et sont hospitalisées à Bordeaux (sud-ouest) et à Paris, avec des mesures « d’isolement ».

23h03 : La France « envisage » des autobus pour les Français qui veulent quitter Wuhan

La France « envisage » de mettre en place des autobus pour que les Français présents à Wuhan, ville placée en quarantaine par les autorités chinoises pour lutter contre le nouveau coronavirus, puissent quitter la ville, a indiqué vendredi soir le ministère des Affaires étrangères.

Le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d’interdire le départ de Wuhan (centre) de tous les trains et les avions et d’y bloquer les autoroutes.

« Le consulat général de France à Wuhan a informé les ressortissants français se trouvant à Wuhan qu’il envisage de mettre en place, en lien avec les autorités locales, un service d’autobus permettant aux ressortissants français qui le souhaitent et à leurs conjoints et enfants de quitter la ville de Wuhan », a indiqué le ministère dans un communiqué.

« Un dispositif spécifique et permanent de suivi et de réponse aux préoccupations des Français a été mis en place » jeudi, en coordination avec l’ambassade de France à Pékin et les consulats généraux en Chine, précise le communiqué. « Il est évolutif et pourra monter en puissance si nécessaire. Il comprend notamment la mise en place d’une réponse téléphonique dédiée ».

22h51 : Le président américain Donald Trump loue les efforts de la transparence de Pékin

Le président américain Donald Trump a loué ce vendredi les efforts de Pékin pour tenter de contenir la propagation d’un nouveau virus tueur et salué sa « transparence » dans ce combat.

« La Chine travaille très dur pour contenir le coronavirus. Les Etats-Unis apprécient vraiment leurs efforts et leur transparence », a-t-il tweeté, se disant convaincu que tout allait « bien se passer ». « Au nom du peuple américain, je veux en particulier remercier le président Xi ! », a-t-il ajouté.

 

22h40 : La Bourse de New York fragilisée par le virus chinois

La Bourse de New York a terminé dans le rouge ce vendredi, de nouveau rattrapée en fin de semaine par la crainte d’une propagation à grande échelle d’un virus chinois pouvant éventuellement affecter la croissance mondiale.

Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average a cédé 0,58 % pour finir à 28.989,73 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a reculé de 0,93 % à 9.314,91 points, et le S & P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises de Wall Street, a perdu 0,90 % à 3.295,47 points.

Les indices avaient pourtant débuté la séance dans le vert, rassérénés par la décision de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de ne pas encore déclarer l’état d’alerte internationale face au nouveau coronavirus chinois. Mais les indices ont commencé à fléchir après la confirmation, en cours de séance vendredi, d’un second cas du virus aux Etats-Unis. Deux cas ont plus tard été confirmés en France, les premiers en Europe.

La Chine a pourtant intensifié ses efforts pour contenir la propagation de l’épidémie avec le confinement de plus de 40 millions de personnes dans la province du Hubei. Nombre de festivités pour le Nouvel An lunaire samedi ont aussi été annulées. « En tant que tel, le virus n’est pas en soi un grand danger » pour le marché américain des actions, estime Adam Sarhan de 50 Park Investment. « Mais s’il continue à s’étendre, si de nouveaux cas apparaissent par exemple ce week-end en Afrique, en Amérique du Sud, ailleurs en Asie, ce serait un mauvais signe pour la croissance économique mondiale, qui est déjà fragile », souligne-t-il. Cette incertitude « rend les gens neveux et les a incités à vendre avant de partir en week-end », avance-t-il.

Sur la semaine, le Dow Jones a reculé de 1,2 %, le Nasdaq de 0,8 % et le S & P 500 de 1,0 %. Signe de la prudence des investisseurs et de leur intérêt pour les actifs jugés moins risqués, le taux à 10 ans sur la dette américaine a nettement reculé cette semaine. Il évoluait vendredi vers 21h15 GMT à 1,684 % contre 1,733 % jeudi à la clôture, et 1,822 % vendredi dernier. Mais le repli des indices est aussi, aux yeux d’Adam Sarhan, « parfaitement normal, et sain, après leur récente montée ». Le Nasdaq a encore clôturé à un niveau inédit jeudi tandis que le Dow Jones et le S & P 500 restent près des records atteints vendredi dernier. Les résultats dévoilés par les entreprises au cours des deux dernières semaines « sont plutôt bons », estime le spécialiste. « La Réserve fédérale continue d’être accommodante, ce qui se traduit par de l’argent facile pour les investisseurs, la politique fiscale est plutôt favorable aux marchés et on nous a annoncé de nouvelles baisses d’impôts à venir », remarque Adam Sarhan. « Mis à part la menace du virus, tous ces éléments sont positifs pour le marché boursier. »

21h06 : Une période d’incubation entre 2 et 12 jours

« Nous sommes en train de remonter l’histoire de ces patients positifs de façon à rentrer en contact avec les personnes qu’ils ont croisées », a expliqué Agnès Buzyn ce vendredi, notant que la période d’incubation était probablement « autour de 7 jours, entre 2 et 12 jours ».

20h29 : Le patient infecté à Bordeaux a été placé à l’isolement à l’hôpital, a indiqué la ministre

Il s'agit du cas suspect évoqué plus tôt dans la journée par notre collègue de Bordeaux, Elsa Provenzano

 

20h28 : Pour les voyageurs qui rentrent de Chine, il faut appeler le 15 (et non pas se rendre aux urgences) au moindre signe de maladie, a indiqué Agnès Buzyn lors d'une conférence de presse

20h21 : Deux cas de coronavirus confirmés en France, à Bordeaux et Paris

Les deux patients hospitalisés s'étaient tous les deux rendus en Chine. Ce sont les premiers cas identifiés en Europe, a annoncé ce mardi la ministre de la Santé Agnès Buzyn. « Ce qui compte, c’est de circonscrire l’incendie le plus vite possible », a poursuivi la ministre.

 

19h50 : Le tournoi de boxe olympique prévu à Wuhan, déplacé en Jordanie

Un tournoi de qualification de boxe pour les Jeux olympiques de Tokyo-2020, prévu initialement en février en Chine à Wuhan et annulé en raison du coronavirus, a été reprogrammé en mars en Jordanie, a annoncé vendredi le Comité international olympique (CIO).

Le tournoi, l’un des cinq continentaux qualificatifs pour les JO de Tokyo-2020 et concernant les zones Asie et Océanie, devait se tenir du 3 au 14 février à Wuhan, centre de l’épidémie du nouveau coronavirus. Le CIO, qui avait annoncé mercredi que le tournoi était annulé, a indiqué vendredi qu’il était reprogrammé en Jordanie du 3 au 11 mars.

En raison de la suspension de la Fédération internationale de boxe (AIBA), les tournois qualificatifs pour les JO ainsi que le tournoi olympique sont organisés par un groupe de travail pour la boxe (BTF) créé par le CIO. « Après une analyse approfondie des alternatives, le BTF a approuvé la proposition du Comité olympique jordanien afin de confirmer les dates et le lieu de la compétition au plus vite, dans l’intérêt des athlètes ».

Outre cette compétition de boxe, des matches de qualification au tournoi féminin de football des JO de Tokyo-2020, initialement programmés en février à Wuhan, ont également été déplacés, cette fois dans l’est du

17 h 30 : 69 % des Français craignent la propagation du virus en France selon un sondage YouGov

Le sondage indique également que 67 % des Français craignent une crise sanitaire mondiale

17 h 15 : Renforcement de la présence médicale à l’aéroport de Londres

Les autorités sanitaires britanniques ont annoncé vendredi, à l’issue d’une réunion de crise du gouvernement sur l’épidémie de coronavirus, renforcer la présence médicale à l’aéroport londonien d’Heathrow, précisant qu’aucun aucun cas n’avait été confirmé au Royaume-Uni.

« Le risque pour le public britannique reste faible mais des cas sont possibles à un certain moment », a dit le médecin-chef des services de santé publique pour l’Angleterre (PHE), Chris Whitty, dans un communiqué.

« Le Royaume-Uni est bien préparé pour ces incidents », a-t-il insisté. Au total, 14 personnes présentant des symptômes suspects ont été testées mais les résultats ont tous été négatifs.

17 h 00 : Un cas suspect (non confirmé) à Bordeaux

 

16 h 35 : Le cas de Chicago « se porte bien cliniquement »

Une femme sexagénaire revenue de Wuhan le 13 janvier et habitant Chicago a été infectée par le nouveau coronavirus chinois, ont confirmé vendredi les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), le second cas aux Etats-Unis.

Hospitalisée dans le but d’empêcher des contaminations, « elle se porte bien cliniquement » a dit Allison Arwady, responsable de santé publique à Chicago, dans une conférence téléphonique avec la presse. Elle n’a pas pris les transports en commun et a eu très peu de contacts depuis son retour de Chine, a-t-elle dit.

En tout, Nancy Messonnier, responsable des CDC, a indiqué qu’en plus des deux cas confirmés, 11 personnes testées dans le pays avaient reçu un diagnostic négatif, et que 50 autres patients faisaient en ce moment l’objet d’analyses.

16 h 30 : Second cas du coronavirus confirmé aux Etats-Unis

Une analyse est en cours sur 50 patients​

13h40 : Quel avait été l’impact du H1N1 et du Sras sur le tourisme ?

Pour rappel, selon le WTTC, l’impact économique mondial du virus H1N1 a été estimé à près de 55 milliards de dollars (50 milliards d’euros). La Chine, Hong Kong, Singapour et le Canada ont aussi souffert de conséquences économiques après l’épidémie de Sras de 2003, avec des pertes pour le secteur mondial des voyages et du tourisme estimées entre 30 et 50 milliards de dollars.

13h29 : Aéroports fermés et frontières bloquées… Les professionnels du touriste inquiets

Le Conseil mondial des voyages et du tourisme (WTTC) s’inquiète des conséquences de l’épidémie sur leurs affaires. « De précédents cas ont montré que fermer des aéroports, annuler des vols et fermer des frontières a souvent un impact économique plus important que l’épidémie elle-même », a déclaré la présidente du WTTC, Gloria Guevara, dans un communiqué. « Contenir la propagation d’une panique inutile est aussi important que contenir le virus lui-même », a-t-elle estimé, au moment où la Chine intensifie ses efforts pour lutter contre l’expansion du virus apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre).

12h55 : Un test de dépistage disponible en France

Un test de dépistage, mis au point par un laboratoire allemand, sera disponible en France la semaine prochaine, expliquent nos confrères de Franceinfo. A destination des laboratoires, ce test de dépistage permettra de diagnostiquer rapidement toute contamination au nouveau Coronavirus. « Ce qui sera testé est un échantillon de sécrétion des voies respiratoires », a déclaré le docteur Christian Drosten aux journalistes.

12h50 : Une carte de l’épidémie en temps réel

Une carte, permettant de suivre l’évolution de l’épidémie en temps réel, a été mise au point par des chercheurs de l’université américaine Johns-Hopkins à Baltimore. Elle est à consulter juste ici.

12h46 : Attention si vous prenez l’avion dans les jours qui viennent

Comme le révèle nos confrères du Parisien, « les bacs en plastique utilisés aux contrôles de sécurité seraient des nids à virus, au même titre que les rampes d’escalier et les terminaux de paiement ».

En 2018, des chercheurs ont analysé 90 bacs en plastique et ont identifié une fois la grippe 1, deux fois un adénovirus, trois fois un coronavirus, et quatre fois un rhinovirus.

10 h 45 : La Bourse de Paris rassurée sur le coronavirus

La Bourse de Paris accélérait son rebond vendredi matin (+1,21%) après une annonce jugée rassurante de l'OMS sur le nouveau coronavirus en Chine et confiante avant la publication d'indicateurs économiques pour janvier.

A 09H38, l'indice CAC 40 avançait de 72,45 points à 6.044,24 points. La veille, il avait perdu 0,65% à 5.971,79 points, signant sa quatrième clôture consécutive à la baisse.

10 h 35 : La Chine annonce la fermeture de plusieurs sections de la Grande Muraille

Les tombeaux des Ming et la forêt des pagodes seront fermés à partir de samedi, a précisé l’autorité chargée des sites.

Le stade national de Pékin, dit « nid d’oiseau », construit pour les Jeux olympiques de Pékin en 2008, a été fermé vendredi et le restera jusqu’au 30 janvier afin de « prévenir et contrôler » la propagation de la maladie qui a infecté plus de 800 personnes dans le pays. Un spectacle de neige et glace sur le terrain du stade sera fermé.

Pékin avait annoncé jeudi l’annulation des très populaires festivités prévues pour le début de l’Année du Rat qui commence samedi et la Cité interdite, l’ancien palais des empereurs qui a attiré 19 millions de visiteurs l’an dernier, a été fermée jusqu’à nouvel ordre.

10 h 10 : Pas de premier cas français

L’ambassade de Chine à Paris déclare qu’une femme venue de Wuhan, qui était soupçonnée d’être atteinte du coronavirus et d’être le premier cas en France, n’avait pas besoin de subir d’autres examens médicaux car elle n’a ni fièvre ni toux selon une correspondante de l’AFP.

Pas de premier cas français donc.

 

 

09 h 20 : Plus de 40 millions de Chinois confinés dans 13 communes

Au total, 13 municipalités ont pris des mesures de confinement dans la région de Wuhan (centre), la métropole de 11 millions d’habitants où l’épidémie a pris naissance le mois dernier. Selon un dernier bilan, la maladie a touché 830 personnes en Chine, dont 26 mortellement.

8h56 : La ville de Wuhan à l’arrêt

Face à la crise, le régime communiste a pris jeudi la décision inédite d’interdire tous les trains et avions au départ de Wuhan et de bloquer les autoroutes.

Seuls quelques avions étaient toujours annoncés dans la journée à destination de la ville. Autocars et bateaux sur le Yangtsé, le plus long fleuve de Chine qui arrose Wuhan, ont reçu l’ordre de s’arrêter dans les deux sens. Pour la seconde journée consécutive, les rues de Wuhan étaient désertes, les commerces fermés et la circulation réduite au minimum. Le port du masque est obligatoire sous peine d’amende.

8h51 : Le Nouvel An chinois débute ce vendredi

Le long congé du Nouvel an chinois démarre ce vendredi, à la veille de l’Année du Rat qui tombe cette année le 25 janvier. Les centaines de millions de déplacements générés par ces congés pourraient favoriser la contagion.

8h46 : Amis twittos vigilance !

Sur Twitter, le sujet le plus discuté est #coronarovirus… Au lieu de #coronavirus (qui est la bonne orthographe).

8h42 : On fait le point sur trois vidéos virales prétendument liées au coronavirus

Notre journaliste Alexis Orsini a démêlé le vrai du faux. Et c’est à lire juste en dessous.

 

8h39 : Le Cirque du Soleil annule des représentations en Chine

Le Cirque du Soleil a annoncé, ce jeudi, l’annulation, « jusqu’à nouvel ordre » de toutes ses représentations à Hangzhou, en Chine, en raison de l’épidémie de coronavirus, qui a commencé à se répandre dans le monde et mobilise les autorités sanitaires internationales.

« Les autorités chinoises ont demandé la fermeture temporaire de toutes les activités intérieures rassemblant 100 personnes ou plus dans le but de contenir l’épidémie de coronavirus », a expliqué la compagnie québécoise dans un communiqué. « Dans l’intérêt d’assurer la sécurité de ses spectateurs et de ses employés, le Cirque du Soleil annule ainsi, jusqu’à nouvel ordre, toutes les représentations de son spectacle "Un monde fantastique" » à Hangzhou, ajoute-t-elle.

8h37 : Dix jours pour construire un hôpital anti-virus en Chine

La Chine a engagé, ce vendredi, la construction d’un hôpital destiné à accueillir d’ici 10 jours un millier de patients victimes du nouveau coronavirus, ont rapporté les médias publics. Selon des images diffusées à la télévision, des dizaines d’engins de chantier étaient occupés à préparer le terrain sur lequel doit s’élever l’établissement à Wuhan (centre), la ville de 11 millions d’habitants au cœur de l’épidémie.

Les travaux doivent être achevés en un temps record et l’hôpital, de 25.000 m2, ouvrira ses portes le 3 février, selon l’agence Chine nouvelle. Il accueillera exclusivement des malades de la pneumonie virale d’origine inconnue qui a contaminé depuis décembre 830 personnes, dont 26 mortellement. Le site « atténuera la pénurie de ressources médicales », a précisé l’agence de presse officielle.

8h35 : Mauvaise nouvelle pour les fans de Mickey

Le parc d’attractions de Disneyland à Shanghai a annoncé, ce vendredi, au premier jour du congé du Nouvel an chinois, qu’il resterait fermé jusqu’à nouvel ordre en raison de la propagation du virus qui a déjà contaminé plus de 800 personnes en Chine.

Cette décision a été prise « à des fins de prévention et de contrôle de l’épidémie et pour préserver la santé » de ses clients et des membres de son personnel, a précisé Shanghai Disney sur son site Internet.

8h33 : Un deuxième mort confirmé en dehors du berceau de l’épidémie

La Chine a confirmé, ce vendredi, un deuxième mort du nouveau coronavirus en dehors de la zone à l’épicentre de l’épidémie, qui a tué au total 26 malades. Cette personne est décédée dans le Heilongjiang (nord-est), une province frontalière de la Russie, ont annoncé les autorités locales sans fournir plus de détails.

Cette province est située à plus de 1.800 km à vol d’oiseau de Wuhan (centre), la ville de 11 millions d’habitants où ont été comptabilisés la grande majorité des cas de contamination et des décès dus au virus depuis décembre.

Un autre cas avait été annoncé peu auparavant dans le Hebei, la province qui entoure Pékin. Il s’agissait d’un homme de 80 ans. Les autres victimes étaient âgées de 48 à 89 ans et souffraient de maladies pré-existantes, selon les autorités sanitaires. Elles ont toutes succombé dans le Hubei, la province dont Wuhan est la capitale.

8h27 : Bonjour et bienvenue sur ce live

Ici Manon, nous allons suivre ensemble la situation liée au nouveau coronavirus, apparu en décembre sur un marché chinois à Wuhan. Ce virus, proche du SRAS, a déjà fait 26 morts. Près de 830 personnes sont contaminées et le nombre de cas suspect dépasse désormais le millier, selon les autorités chinoises.