Royaume-Uni : Le Parlement britannique valide définitivement l’accord de Brexit

TOUTE SORTIE EST DEFINITIVE L'accord de sortie doit maintenant être promulgué par la reine d'Angleterre et ratifié par le Parlement européen

20 Minutes avec AFP

— 

Les députés britanniques rassemblés au Parlement, le 22 janvier 2020.
Les députés britanniques rassemblés au Parlement, le 22 janvier 2020. — JESSICA TAYLOR / AFP / UK PARLIAMENT

Tic tac… Alors que le Brexit doit avoir lieu officiellement dans neuf jours, les députés britanniques ont définitivement validé l’accord de sortie de l’Union européenne de Boris Johnson ce mercredi.

Le texte, qui règle les modalités du divorce, et négocié par le Premier ministre conservateur Boris Johnson avec Bruxelles, doit encore être promulgué par la reine Elizabeth II, possiblement dès jeudi, pour avoir force de loi.

Des amendements votés puis abandonnés

La Chambre des communes, où le dirigeant dispose d’une majorité écrasante depuis les législatives de décembre, avait déjà donné son feu vert début janvier au projet de loi sur le retrait du Royaume-Uni de l’UE, prévu le 31 janvier à 23 heures.

Le texte avait ensuite été transmis à la Chambre des Lords, non élue, qui a adopté cinq amendements, infligeant autant de revers au gouvernement, concernant notamment les droits des citoyens européens résidant au Royaume-Uni ou les enfants réfugiés non accompagnés.

Mais ces modifications ont été désavouées par les députés lorsque le projet de loi est revenu devant la Chambre des communes mercredi, et la chambre haute s’est inclinée quand le texte lui a été soumis une seconde fois dans l’après-midi. Après son adoption définitive au Royaume-Uni, l’accord de Brexit devra être ratifié par le Parlement européen, probablement le 29 janvier.