Honduras: Prochain transfert de l’ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem

DIPLOMATIE Le pays suit notamment l’exemple controversé des Etats-Unis et du Guatemala

20 Minutes avec AFP

— 

Le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, à bord d'un navire de patrouille acheté à Israël, le 17 janvier 2020 à Puerto Cortes.
Le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, à bord d'un navire de patrouille acheté à Israël, le 17 janvier 2020 à Puerto Cortes. — AFP

Les liens se resserrent entre le Honduras et Israël. Le président du Honduras, Juan Orlando Hernandez, a annoncé vendredi que son gouvernement allait transférer son ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem. « Nous attendons seulement que l’Etat d’Israël, réciproquement comme cela est prévu par notre diplomatie, ouvre son bureau (diplomatique) à Tegucigalpa et nous déplacerons l’ambassade à Jérusalem », a déclaré le président de ce pays d’Amérique centrale.

Achat d’un navire de guerre israélien

Cette annonce a été faite par le chef de l’Etat depuis Puerto Cortes, à 200 km au nord de Tegucigalpa, lors d’une cérémonie de réception d’un navire de guerre acheté par le Honduras à Israël. Juan Orlando Hernandez a rappelé que son pays avait d’ores et déjà ouvert en septembre un bureau commercial à Jérusalem, comme annexe de son ambassade de Tel Aviv. Actuellement, la représentation diplomatique israélienne au Honduras est assurée depuis l’ambassade d’Israël au Guatemala.

Le statut de Jérusalem est l’une des questions les plus épineuses du conflit israélo-palestinien. Israël occupe Jérusalem-Est depuis la guerre de 1967 et l’a ensuite annexé, acte qui n’a jamais été reconnu par la communauté internationale. Israël considère toute la ville comme sa capitale, alors que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l’Etat auquel ils aspirent. La plupart des ambassades étrangères sont situées à Tel-Aviv pour ne pas préempter le résultat de négociations entre Israéliens et Palestiniens.

Donald Trump a ouvert la voie en 2017

Le président américain Donald Trump a rompu en décembre 2017 avec des décennies de consensus international en reconnaissant Jérusalem comme capitale d’Israël. L’ambassade américaine a été déplacée de Tel-Aviv à Jérusalem en mai 2018. Le gouvernement israélien avait assuré que d’autres pays suivraient l’exemple. A ce jour, seul le Guatemala a transféré et maintenu son ambassade à Jérusalem.

Le Paraguay, qui avait ouvert en mai 2018 une ambassade à Jérusalem, a rapatrié sa représentation diplomatique à Tel-Aviv, déclenchant l’ire d’Israël qui a fermé son ambassade à Asunción. La Hongrie a ouvert une représentation commerciale à Jérusalem en mars 2019. Le Brésil y a ouvert un bureau économique en décembre.