Nouvelle-Zélande : Le bilan de l’éruption du 9 décembre monte à 20 morts

VOLCAN C’est la deuxième victime à décéder des suites de ses blessures après l’éruption du 9 décembre dernier

20 Minutes avec agences

— 

Des sauveteurs à la recherche de victimes après l'éruption du volcan de White Island en Nouvelle-Zélande.
Des sauveteurs à la recherche de victimes après l'éruption du volcan de White Island en Nouvelle-Zélande. — AFP PHOTO / NEW ZEALAND DEFENCE FORCE / AFP

Le bilan de l’éruption du volcan de White Island, survenue le 9 décembre dernier en Nouvelle-Zélande, vient de monter à vingt morts. Ce bilan inclut toujours deux personnes dont les corps n’ont pas été retrouvés, précise la police néo-zélandaise dans son communiqué.

Une victime, qui avait été hospitalisée en Australie pour des blessures, est décédée. Cette personne, dont l’identité n’a pas été précisée par les autorités, est la deuxième à avoir succombé à ses blessures dans un hôpital australien. La police confirme « qu’une personne est décédée hier soir dans un hôpital australien des suites de blessures subies lors de l’éruption de White Island », a déclaré John Tims, haut responsable de la police.

Quarante-sept personnes, principalement des touristes australiens, ont été surprises le 9 décembre par cette éruption. La majorité de ces personnes visitaient alors l’île volcanique, située au nord de la Nouvelle-Zélande.