Incendies en Australie : Le « mégafeu » sous contrôle avant des chutes de pluie attendues pour la semaine prochaine

SECHERESSE Ce gigantesque incendie a ravagé une zone trois fois plus grande que le Grand Londres et même généré d’autres foyers

20 Minutes avec AFP

— 

Un pompier près de Mangrove Mountain, au nord de Sydney.
Un pompier près de Mangrove Mountain, au nord de Sydney. — Rick Rycroft/AP/SIPA

Depuis presque trois mois, il était hors de contrôle. En Australie, les pompiers ont annoncé ce lundi avoir réussi à maîtriser le plus important « mégafeu » du pays alors que des gouttes de pluie sont attendues.

Au nord-ouest de Sydney, les soldats du feu de l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud ont expliqué avoir finalement pris le dessus dans leur lutte contre l’immense brasier qui ravageait la zone montagneuse de Gospers. En visite lundi dans cette région, le chef des pompiers dans les zones rurales de Nouvelle-Galles du Sud, Shane Fitzsimmons, a déclaré qu'« il restait à en finir avec une petite zone », mais que « le pronostic de confinement semble prometteur ».

« Tous les cadeaux » réunis dans quelques gouttes de pluie

Dans ce parc national, ce « mégafeu » a ravagé une zone trois fois plus grande que le Grand Londres et généré d’autres foyers, portant à 800.000 le nombre total d’hectares détruits, soit une superficie plus grande que l’Autriche. Alors que les habitants et les autorités continuaient lundi à faire face à l’ampleur de la catastrophe, les services météorologiques ont annoncé jusqu’à 50 mm de pluie pour la semaine prochaine dans certaines régions touchées, un soulagement après des mois de sécheresse prolongée.

Si ces prévisions se confirment, cela représentera « tous nos cadeaux de Noël, d’anniversaire, de fiançailles, d’anniversaire de mariage et de fin d’études réunis en un seul. Croisons les doigts », a lancé Shane Fitzsimmons. Des dizaines d’autres feux ont déjà été maîtrisées. Liés à une sécheresse particulièrement grave en Australie, ces incendies sont aggravés par le réchauffement climatique. Ils ont suscité un immense élan de solidarité à travers la planète et les dons affluent pour venir en aide aux habitants et aux animaux sinistrés.

Un gala de charité à Sydney

La flore et la faune australiennes, qui comptent des espèces uniques au monde, ont été durement touchées. Selon des estimations, un milliard d’animaux ont été tués, sans compter la multitude d’arbres et d’arbustes partis en fumée. La ministre de l’Environnement, Sussan Ley, a prévenu que dans certaines régions les koalas devront être classés espèce en danger.

Ce week-end, Sydney va accueillir un gala de charité au profit des services de lutte contre les incendies, la Croix-Rouge et les animaux sauvages. Des têtes d’affiche comme le chanteur de hard-rock américain, Alice Cooper, l’actrice et chanteuse britannique Olivia Newton-John et le groupe de rock Queen sont attendus.