Tensions Iran-USA : « Ne tuez pas vos manifestants »… Donald Trump met en garde les dirigeants iraniens

GEOPOLITIQUE Quelques heures plus tard, le ministre américain de la Défense a déclaré que le président était prêt à discuter

J.-L.D. avec AFP

— 

Donald Trump avertit l'Iran
Donald Trump avertit l'Iran — Michitaka Kaiya/AP/SIPA

Donald Trump a de nouveau mis en garde les dirigeants iraniens ce dimanche, les appelant à ne pas tuer les protestataires qui manifestaient leur indignation dans les rues de Téhéran après le crash du Boeing ukrainien.

« Aux leaders d’Iran – NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS », a tweeté le président américain. Le monde regarde. « Plus important, les Etats-Unis regardent, a-t-il poursuivi, en écho à son message de la veille dans lequel il avertissait le régime islamique qu’il ne pouvait pas y avoir un autre massacre de manifestants pacifiques ».

Une ouverture au dialogue malgré tout

Le locataire de la Maison Blanche fait référence aux manifestations qui avaient éclaté mi-novembre en Iran, faisant plus de 300 morts, selon l’ONG Amnesty International. Le président est toujours prêt à discuter avec l’Iran « sans condition préalable », a déclaré dimanche le ministre américain de la Défense Mark Esper, dans un contexte très tendu entre les deux pays.

Les Etats-Unis sont prêts à évoquer avec la République islamique « une nouvelle voie, une série de mesures qui feraient de l’Iran un pays plus normal », a expliqué le chef du Pentagone sur la chaîne CBS, quelques heures après la mise en garde de Donald Trump.