Barack Obama - John McCain: qui tient la corde?

USA 2008 A la veille d'une élection présidentielle historique, 20minutes.fr fait le point sur les derniers sondages, les chances de l'un et l'autre candidat de l'emporter...

Gilles Bouvaist

— 

Barack Obama et John McCain, loin de pouvoir goûter au repos dominical, battaient la campagne dimanche à 48 heures du scrutin qui doit les départager dans la course à la Maison Blanche, alors que le candidat démocrate maintenait un avantage dans les sondages
Barack Obama et John McCain, loin de pouvoir goûter au repos dominical, battaient la campagne dimanche à 48 heures du scrutin qui doit les départager dans la course à la Maison Blanche, alors que le candidat démocrate maintenait un avantage dans les sondages — AFP/Infographie
De notre correspondant à New York

A la veille d'une élection présidentielle historique, 20minutes.fr fait le point sur les derniers sondages, les chances de l'un et l'autre candidat de l'emporter...

- Selon l’un des derniers sondages (réalisé entre le 26 octobre et le premier novembre), celui du Pew center, Obama mène de 6 points chez les votants «probables», et de 11 points chez les inscrits. Il devance John McCain parmi les électeurs indépendants et les électeurs hispaniques (61%). Le candidat républicain de son côté semble revenir légèrement, en rattrapant un peu de son retard chez les jeunes, et en faisant pencher vers lui les électeurs indécis. Obama devance largement chez les électeurs ayant voté en avance, tandis que John McCain paraît tenir la corde parmi ceux qui voteront le 4 novembre.

- Mais plus l’élection se rapproche, plus la question se pose: l’affluence record en vue aux bureaux de vote pourrait-elle faire dérailler l’élection? Il y a six ans, les autorités fédérales avaient lancé une remise à plat des systèmes de vote, très diversifiés en fonction des Etats et souvent inadaptés. Du coup, ce mardi constituera un test grandeur nature. Les deux tiers des électeurs devront marquer leur choix sur une feuille de papier scannée par un lecteur optique. Et l’on craint déjà des ruptures de stock de bulletins qui pourraient rallonger le dépouillement dans nombre d’Etats clé. Un quart des électeurs votera avec une machine électronique à écran digital. Et déjà, rapporte le New York Times, des dysfonctionnements ont été rapportés en Virginie occidentale, dans le Colorado et au Tennessee.


Le point sur les Etats où tout va se jouer:

Pennsylvanie
Nombre de voix au collège électoral: 21
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 78, McCain NP
A voté Kerry en 2004

Les proches de McCain clament depuis plusieurs semaines que la Pennsylvanie reste à sa portée. L’ensemble des sondages va pourtant en sens inverse, même s’ils se sont tassés ces derniers jours.
Selon le site Real Clear Politics, Obama reste à 51,3% et McCain à 43,7%. Cela n’a pas découragé McCain, qui y a dépensé plus de 20 millions de dollars en publicités et l’a sillonné en long et en large avec Sarah Palin. McCain mise sur les électeurs démocrates locaux avec lesquels Obama a toujours du mal (Hillary Clinton avait recueilli le vote de 70% d’entre eux dans certains coins plutôt conservateurs). Le candidat républicain espère beaucoup du soutien des bastions conservateurs du sud (rural) et de l’ouest (industriel) de l’Etat.

Contre lui, plusieurs facteurs néanmoins: McCain s’attaque à un Etat où 52% des électeurs sont démocrates (davantage que les républicains et les indépendants réunis). Le staff d’Obama a mené une opération d’enregistrement de nouveaux électeurs record. Et Philadelphie, qui concentre 5,8 millions d’habitants dans sa zone urbaine élargie (sur 12 millions d’habitants en Pennsylvanie), devrait voter en masse pour lui.

• Ohio
Nombre de voix au collège électoral: 20
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidats): Obama 74, McCain 46
A voté Bush en 2004

Clasico de tous les Etats tangents, l’Ohio ne dérogera pas à la règle cette année. Qui prévaudra? Les grandes centres urbains démocrates –Columbus, Dayton et Cleveland– ou les zones rurales conservatrices du centre et de l’ouest de l’Etat? La crise économique qui a frappé durement cet Etat industriel en déclin (en août, six comtés sur 88 comptaient des taux de chômage à deux chiffres) tranchera-t-elle en faisant basculer les électeurs contre le parti au pouvoir? En 2006, déjà, l’Ohio avait élu un gouverneur et un sénateur démocrates.

Real Clear Politics montre qu’Obama conserve une légère avance (49%) sur McCain (45,8%). Mais les démocrates se méfient particulièrement des sondages dans un Etat où ils ont déjà été sacrément été déçus.

Floride
Nombre de voix au collège électoral: 27
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 100, McCain 80
A voté Bush en 2004

La Floride demeure l’un des rares Etats où John McCain est presque aussi bien implanté qu’Obama en termes de logistique. Pas étonnant, tant, depuis le fiasco du recompte des voix en 2000, l’histoire récente en a fait l’un des lieux les plus contestés des élections américaines. L’Etat se divise grossièrement entre un Nord majoritairement républicain et un Sud démocrate. Là encore, la crise économique pourrait peser, l’Etat connaissant actuellement son taux de chômage le plus élevé depuis quatorze ans. Et c’est également en Floride que la crise immobilière a explosé en premier.

Néanmoins, John McCain bénéficie des faveurs d’un important électorat militaire, d’un grand nombre de retraités et d’une population cubaine nettement plus républicaine que le reste de la population hispanique. Le parti y est très bien implanté et, depuis 2000, connaît bien les règles du jeu pour remporter une victoire à l’arraché. Obama dépense actuellement une fortune en publicités pour tenter de maintenir sa légère avance de 48,6% contre 46,8% pour McCain.

>>> Pour la carte, Etat par Etat, des estimations en temps réel, c'est ici >>>

Nevada
Nombre de voix au collège électoral: 5
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 15, McCain 13
A voté Bush en 2004

Le Silver state et la légendaire ville de Las Vegas vont peser lourd cette année. Un phénomène dû en partie à la crise économique qui a frappé le Nevada (l’un des plus forts taux de saisies de propriété en défaut de paiement) et un fort taux de chômage. La croissance importante d’une population latino (un habitant du Nevada sur quatre) qui a massivement abandonné le partie républicain joue contre McCain. 25% des habitants du Nevada résident à Las Vegas et sa grande banlieue, dans un comté solidement acquis aux démocrates.
RCP donne 49,6% à Obama, 43,4% à McCain.


Missouri
Nombre de voix au collège électoral: 11
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 41, McCain 16
A voté Bush en 2004

L’histoire donnera-t-elle raison cette année encore au Missouri? Cet Etat a toujours choisi le gagnant lors des présidentielles américaines. Pour l’instant, McCain est en tête avec la plus infime des marges ( selon RCP, 48% contre 47,5% pour Obama).
Généralement, les votes se divisent selon un schéma géographique simple: les démocrates gagnent dans les grandes villes comme Saint-Louis et Kansas City, tandis que les républicains marchent fort dans les comtés ruraux, notamment au sud de l’Etat. Trois habitants de l’Etat sur huit se décrivent comme chrétien évangélique, et devraient voter pour McCain. La partie s’annonce donc difficile pour Obama. Les 100.000 personnes venues assister récemment à l’un de ses meeting devraient l’encourager, mais se traduiront-ils en vote pour autant? A suivre, donc.

Colorado
Nombre de voix au collège électoral: 9
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 41, McCain 12
A voté Bush en 2004

Même si les électeurs républicains sont plus nombreux que les démocrates, même si McCain peut encore compter sur une base conservatrice religieuse importante et une proportion non-négligeable d’électeurs mormons traditionnellement républicains, le Colorado incarne le type d’ancien bastion que le parti de McCain n’arrive plus à gagner. L’Etat est même cité en exemple, comme le Nouveau Mexique, de la stratégie de reconquête des Etats de l’ouest américain par le parti démocrate après avoir un élu un gouverneur et deux sénateurs démocrates. Le Colorado s’est rajeuni à grande vitesse, avec un électorat urbain solidement démocrate ce qui aide Obama. La tenue de la convention démocrate à Denver a suscité un engouement puissant pour le sénateur de l’Illinois. La proportion importante d’électeurs hispaniques (17%) pourrait également jouer en sa faveur. 46% des électeurs ont déjà voté. Reste à savoir pour qui pencheront les indépendants, très nombreux dans cet Etat.
Selon RCP, Obama est à 50,8%, McCain à 45,3%.


Virginie
Nombre de voix au collège électoral: 13
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 70, McCain 21
A voté pour Bush en 2004

Il a fallu bien du chemin à cet Etat qui n’a jamais voté pour un président démocrate depuis Lyndon Johnson en 1964 pour passer à la portée d’un candidat démocrate. Signe du chemin parcouru, leur ancien gouverneur, Mark Warner a donné le speech d’ouverture de la convention démocrate, et semble bien parti pour être élu sénateur. En 2006, un des grands espoirs du parti républicain, le sénateur George Allen a été envoyé aux oubliettes pour une remarque raciste, et c’est un démocrate modéré, Jim Webb, un temps mentionné comme colistier possible d’Obama qui a été élu.

Cet Etat jadis majoritairement rural a changé démographiquement, en se transformant en grande banlieue de Washington DC. Dans le nord de l’Etat, la population a grossi de 15% ces huit dernières années. Ce qui a entraîné un afflux de jeunes professionnels de classe moyenne supérieure. La moitié des nouveaux électeurs cette année ont moins de 25 ans. La population hispanique, elle, a augmenté de 40% entre 2000 et 2006. Néanmoins, ce ne sera pas une partie de plaisir pour Obama et les derniers sondages semblent signifier que l’écart se resserre (4% selon Survey USA) entre Obama et McCain.
Selon RCP, Obama est à 49,8%, McCain à 45,5%

Caroline du Nord
Nombre de voix au collège électoral: 15
Quadrillage du terrain (nombre de bureaux de volontaires pour chaque candidat): Obama 46, McCain 35
A voté Bush en 2004

Attention, Etat très très serré. L’Etat natal de John Edwards va se jouer à une poignée de votes. Selon RCP, l’Etat penche à 48,3% pour Obama contre 47,7% pour McCain. Obama a mis en place l’un de ses dispositifs de terrain les plus larges. Normal: Bush a remporté à deux reprises avec des marges significatives cet Etat. Celui-ci compte plus de 20% de chrétiens évangélistes, et un nombre important de bases militaires enclines à voter McCain. Et c’est dans les zones des Appalaches de cet Etat conservateur qu’Hillary Clinton a remporté ses meilleurs résultats, en dépit de sa défaite, lors des primaires démocrates. Obama a donc beaucoup de facteurs à surmonter.

Mais le triangle de haute technologie concentré dans trois villes importantes de Caroline du nord –Raleigh, Durham et Chapel Hill– ainsi que le centre de l’industrie financière (Charlotte), concentre l’électorat jeune et hautement qualifié qui raffole d’Obama. 21% de la population est afro-américaine, et leur degré de participation va jouer un rôle important pour faire pencher la balance. Une proportion record d’électeurs ont déjà voté en avance, deux fois plus côté démocrate que républicain.