Belgique : Un chauffeur de bus poursuit sa tournée après avoir reçu dix coups de couteau

DRAME Le chauffeur a reçu « dix coups de couteau dans la région abdominale, près du cou, dans la partie supérieure de la jambe droite et aux bras »

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration: Un cordon de police en Belgique.
Illustration: Un cordon de police en Belgique. — BRUNO FAHY / Belga / AFP

Frappé de dix coups de couteau, notamment au cou et à l’abdomen, un chauffeur de bus belge a poursuivi sa tournée pendant une heure avant d’être hospitalisé dans un état grave, a rapporté le parquet d’Anvers (nord), ce vendredi.

Jeudi, peu après 17 heures, à Kontich, un chauffeur de la société de transports publics De Lijn, en avance sur son service, a profité d’une pause cigarette derrière son volant, en laissant les portes du bus ouvertes. C’est à ce moment-là qu’un homme a surgi de l’extérieur et s’est précipité vers lui en sortant un objet, « vraisemblablement un couteau », pour lui porter des coups.

Une enquête ouverte pour tentative de meurtre

L’agresseur s’est enfui immédiatement après son geste, le chauffeur a refermé les portes, et « probablement en état de choc », a repris la route et roulé jusqu’au terminus, à Lierre, à une quinzaine de kilomètres de là. Ce n’est que lors du retour au dépôt de bus, à Willebroek, qu’il a réalisé avoir été poignardé. Ses collègues ont alors prévenu les secours, toujours d’après le parquet.

Au total le trajet entre le moment de l’agression et le retour au dépôt a duré une heure, selon les médias belges. Le parquet d’Anvers a ouvert une enquête​ pour tentative de meurtre. Le conducteur du bus, âgé de 58 ans, présentait en effet des blessures potentiellement « mortelles » : « Dix coups de couteau dans la région abdominale, près du cou, dans la partie supérieure de la jambe droite et aux bras ».