Le yacht de Saddam Hussein à vendre

IRAK Le luxueux navire de 82 mètres est amarré à Nice...

Avec agence

— 

La saisie conservatoire d'un luxueux yacht ayant appartenu à l'ancien dictateur Saddam Hussein et que l'Etat irakien souhaite récupérer, a été maintenue mercredi par le tribunal de commerce de Nice qui ne s'est pas prononcé sur la propriété du navire.
La saisie conservatoire d'un luxueux yacht ayant appartenu à l'ancien dictateur Saddam Hussein et que l'Etat irakien souhaite récupérer, a été maintenue mercredi par le tribunal de commerce de Nice qui ne s'est pas prononcé sur la propriété du navire. — Valéry Hache AFP/Archives

A vendre: luxueux yacht de 82 mètres amarré à Nice, s'adresser au gouvernement irakien. Les ministères des Finances et des Affaires Etrangères ont été chargés de vendre l'«Ocean Breeze», ayant appartenu à Saddam Hussein.

Le bâtiment, rebaptisé «Basrah Breeze» en référence à la ville de Bassorah, a fait l'objet d'une longue bataille judiciaire depuis sa réapparition dans le port du Sud de la France à l'automne 2007.

Disputes autour de la propriété du yacht

Il avait alors déjà été mis en vente par l'intermédiaire d'un courtier londonien à plus de 23.500.000 euros. Sa propriété était revendiquée par l'Etat jordanien qui prétendait que la famille du dictateur irakien en avait fait cadeau au roi d'Arabie Saoudite, lequel l'aurait ensuite donné au roi Abdallah II de Jordanie.

L'Etat irakien avait obtenu du tribunal de commerce de Nice la saisie conservatoire du yacht en attendant que la justice tranche la question de sa propriété. Dans un courrier du 1er juillet, l'Etat jordanien avait finalement annoncé qu'il renonçait à toute prétention sur ce bien et s'en remettait aux arguments de la République d'Irak qui revendiquait ses droits sur le yacht.