Etats-Unis: Le ministre cubain de la Défense interdit d’entrée

DIPLOMATIE Le soutien des autorités cubaines au régime de Nicolas Maduro au Venezuela ne passe toujours pas auprès des Américains

20 Minutes avec AFP
— 
Raul Castro (au centre) avec Leopoldo Cintra Frias (à droite) à La Havane le 2 janvier 2017.
Raul Castro (au centre) avec Leopoldo Cintra Frias (à droite) à La Havane le 2 janvier 2017. — AFP

La crise vénézuélienne continue d’impacter les relations entre Cuba et les Etats-Unis. Le département d’Etat américain a ainsi annoncé jeudi interdire l’entrée aux Etats-Unis au ministre cubain des Forces armées, qu’il accuse d’avoir commis des violations des droits humains en soutenant Nicolas Maduro au Venezuela. La mesure interdit l’entrée sur le territoire américain à Leopoldo Cintra Frias ainsi qu’à deux de ses enfants, Deborah Cintra Gonzalez et Leopoldo Cintra Gonzalez.

La Russie et la Chine soutiennent aussi Maduro

Pour Washington, le général Cintra Frias « porte la responsabilité des actions de Cuba pour appuyer » le régime du dirigeant socialiste Nicolas Maduro, dont Washington souhaite le départ. « Aux côtés des agents militaires et du renseignement de Maduro, le MINFAR (ministère cubain des Forces armées révolutionnaires) a été impliqué dans de graves abus et violations des droits humains au Venezuela, dont la torture, des traitements et peines cruels, inhumains ou dégradants pour des prises de position anti-Maduro », a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Les Etats-Unis font partie de la cinquantaine d’Etats qui reconnaissent l’opposant Juan Guaido en tant que leader légitime du Venezuela, mais Cuba, tout comme la Russie et la Chine, continuent à soutenir Nicolas Maduro.