Rome : Les pièces récupérées dans la fontaine de Trevi iront dans les caisses de l’Eglise au grand dam de la mairie

POLÉMIQUE C'est l'Eglise de Rome qui va finalement continuer de récupérer ces pièces au moins pour les deux prochaines années...

20 Minutes avec agence

— 

La fontaine de Trevi (illustration).
La fontaine de Trevi (illustration). — ALBERTO PIZZOLI / AFP

Que faire des pièces jetées par les touristes dans la fontaine de Trevi, à Rome (Italie) ? La question suscitait la polémique depuis deux ans. Virginia Raggi, maire de la ville issue du Mouvement 5 étoiles, essayait en effet de mettre la main sur ce pactole, qui représente environ 1,5 million d’euros par an.

Mais après avoir essuyé de nombreuses critiques, la municipalité a finalement renoncé à son projet. Ainsi, pour les deux prochaines années, les pièces récupérées au fond de l’eau iront toujours à l’Eglise de Rome, rapporte FranceInfo.

Une légende à la peau dure

« Il faut qu’il y ait une clarification de l’argent de l’Eglise », estime cependant une touriste française venue visiter la capitale italienne et interrogée par la chaîne. « Il faut que l’Église soit claire sur la façon dont elle reverse l’argent aux associations. »

Pour aller dans ce sens, l’Eglise de Rome s’est engagée à tenir des comptes concernant l’argent amassé dans la fameuse fontaine. Chaque année, des millions de touristes s’adonnent au rituel, influencés par la légende qui veut qu’en jetant une pièce dans la fontaine de la main droite, on s’assure de revenir un jour à Rome pour retrouver cette pièce.