Chili : Deux cadavres découverts dans une boutique incendiée pendant une émeute

CONTESTATION Le parquet a aussi ouvert une enquête contre un policier soupçonné d’avoir renversé un manifestant en voiture

20 Minutes avec agences

— 

Violences à Santiago du Chili lors des manifestations du 6 décembre 2019.
Violences à Santiago du Chili lors des manifestations du 6 décembre 2019. — Elvis Gonzalez/EFE/SIPA

Deux corps calcinés ont été découverts ce samedi à Valparaíso (Chili) dans une boutique incendiée lors d’une émeute fin novembre. Les cadavres ont été retrouvés dans la cave, inondée pendant les opérations d’extinction de l’incendie, inaccessible jusque-là.

Cela porte à 26 le nombre de personnes tuées depuis le début de la crise qui secoue le pays. Par ailleurs le parquet a entamé ce samedi des poursuites contre un policier qui a renversé un manifestant de 20 ans avec son véhicule.

Le mouvement ne s’essouffle pas

Les faits sont survenus pendant un rassemblement antigouvernemental ce vendredi à Santiago. Le jeune homme, victime d’une fracture du pelvis, a été hospitalisé. Le policier a été laissé en liberté sous contrôle judiciaire pendant l’enquête, le parquet excluant pour l’instant un acte intentionnel.

Le mouvement de contestation sociale qui secoue le Chili depuis le 18 octobre est le plus grave depuis le retour de la démocratie en 1990. La hausse du prix du ticket de métro a mis le feu aux poudres. Depuis, les manifestations contre le gouvernement en place se multiplient. Malgré la suspension de la mesure, le mouvement s’est amplifié, nourri par le ressentiment face aux inégalités sociales.