Sahel : «Nous sommes à un tournant de cette guerre» contre le djihadisme, estime Emmanuel Macron

ARMEE Selon le président, « les semaines qui viennent seront absolument décisives pour le combat que nous menons contre le terrorisme »

J.-L.D. avec AFP

— 

Emmanuel Macron à Paris, le 9 décembre.
Emmanuel Macron à Paris, le 9 décembre. — Alexei Nikolsky/TASS/Sipa USA/SIPA

Le président français Emmanuel Macron a estimé ce dimanche à Niamey, où il s’est recueilli devant les tombes de 71 soldats nigériens tués en décembre, que la lutte contre le djihadisme au Sahel était à « un tournant », appelant les pays de la zone à redéfinir « plus clairement les objectifs ».

« Les semaines qui viennent sont absolument décisives pour le combat que nous menons contre le terrorisme. Nous sommes à un tournant de cette guerre. Il nous faut (…) redéfinir plus clairement les objectifs » à l’occasion du sommet de Pau (sud-ouest de la France) le 13 janvier, a affirmé le président Macron aux côtés de son homologue nigérien Mahamadou Issoufou.