Egypte : Premier vol britannique à Charm el-Cheikh après 4 ans d'interdiction

TOURISME Le gouvernement britannique a levé l’interdiction des vols directs à destination de la station balnéaire égyptienne le 22 octobre dernier

20 Minutes avec AFP

— 

La station balnéaire de Charm el-Cheikh (Egypte), en 2018.
La station balnéaire de Charm el-Cheikh (Egypte), en 2018. — Okla Michal/AP/SIPA

Un premier vol transportant des touristes britanniques depuis le Royaume-Uni a atterri à Charm el-Cheikh cette semaine, après la décision du gouvernement britannique de lever l’interdiction des vols à destination de cette station balnéaire de l’est de l’ Egypte. Jeudi, un avion transportant 110 passagers depuis la ville britannique de Birmingham (nord) a atterri dans la ville, a indiqué sous couvert de l’anonymat un responsable de l’Autorité de l’aviation civile égyptienne.

L’interdiction avait été décrétée par Londres après l'attentat en octobre 2015, contre un avion russe transportant des vacanciers de Charm el-Cheikh, qui avait coûté la vie à 224 personnes, principalement des ressortissants russes. Le gouvernement britannique a levé l’interdiction des vols directs à destination de Charm el-Cheikh le 22 octobre dernier, après quatre années d’interdiction.

Une augmentation du nombre vol prévue à l’été

« Un vol (britannique) hebdomadaire vers Charm el-Cheikh » va avoir lieu « durant la saison hivernale », a également indiqué le responsable de l’Autorité de l’aviation civile égyptienne, ajoutant que le nombre de vols britanniques vers la station balnéaire située au bord de la mer Rouge augmentera cet été.

Moscou avait également interdit les vols directs vers l’ensemble du territoire égyptien après l’attentat de 2015, qui avait été revendiqué par l'organisation Etat islamique (EI). En avril 2018, la Russie avait annoncé la reprise des vols vers Le Caire, mais non vers Charm el-Cheikh. Les Britanniques et les Russes comptaient avant 2015 parmi les plus importants contingents de touristes accueillis par la station balnéaire.

Un regain de l’industrie touristique en Egypte

L’attentat de 2015 avait donné un coup de grâce au secteur du tourisme, clé pour l’économie égyptienne, déjà moribond après les années d’instabilité politique et les attentats qui ont suivi la révolte de 2011 et la chute du président Hosni Moubarak.

Récemment, l’industrie touristique a enregistré un regain, avec 8,2 millions de visiteurs en 2017 et 11,3 millions en 2018, selon les chiffres officiels. Mais le pays est encore loin des 14,7 millions de touristes venus en Egypte en 2010. Malgré l’interdiction, quelque 415.000 touristes britanniques se sont tout de même rendus en Egypte en 2018.