Algérie : Deux centres de vote saccagés en Kabylie pour cette journée d’élection présidentielle

ELECTIONS Ces centres de vote ont été saccagés par des opposants au scrutin alors qu’un mouvement de contestation agite l’Algérie depuis février

20 Minutes avec AFP

— 

Des manifestants devant la sous-préfecture de Tizi-Ouzou, en Kabylie le 8 décembre 2019.
Des manifestants devant la sous-préfecture de Tizi-Ouzou, en Kabylie le 8 décembre 2019. — AFP

C’est jour d’élection en Algérie ce jeudi. Deux centres de vote ont été saccagés jeudi à Béjaïa, grande ville de la région algérienne frondeuse de Kabylie (nord), par des opposants au scrutin présidentiel qui a débuté dans la matinée, ont rapporté des habitants.

Ces opposants au scrutin, perçu par le mouvement de contestation qui agite l’Algérie depuis février comme une manœuvre du régime pour se régénérer, « ont saccagé des urnes et détruit une partie des listes électorales », ont rapporté ces témoins, contactés par l’AFP depuis Alger.